Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°271593

L'OSI soumet aux entreprises un « engagement en faveur du bien-être au travail et du droit universel à la santé »

« L'amélioration du bien-être au travail, le développement de la prévention dans la sphère professionnelle et la lutte contre les inégalités sociales dans l'accès aux soins sont des objectifs prioritaires pour promouvoir un progrès économique et social durable. » Forts de ce constat, huit groupes (Areva, GDF Suez, La Poste, Malakoff Médéric, RATP, Schneider Electric, Thales et Bernard Julhiet Group) et quatre organisations syndicales (Confédération européenne des syndicats, CFDT, CFE-CGC et Unsa) ont d'ores et déjà signé un « engagement en faveur du bien-être au travail et du droit universel à la santé » proposé par l'OSI (Observatoire social international) (1) et présenté mercredi 7 avril 2010.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« La bonne santé des collaborateurs est un facteur favorable à la productivité de l'entreprise » Échos d'une rencontre RH Apicil

Comment réussir une bonne politique en matière de santé dans l'entreprise ? Quels en sont les impacts financiers ? Quelles méthodes mettre en œuvre et pour quels résultats ? Telles sont les questions auxquelles ont tenté de répondre le docteur David Gold, membre du BIT (Bureau international du travail) et enseignant à l'université de Genève, et Jean-Philippe de Toledo, directeur général du groupe Pharmacie Principale (Genève), lors d'un débat organisé le jeudi 11 mars 2010 à Lyon par le groupe mutualiste Apicil. Dans un contexte où les assurances santé complémentaires, notamment via les contrats collectifs, sont amenées à jouer un rôle croissant dans la prise en charge des dépenses de santé, au détriment de la sécurité sociale, l'enjeu pour les entreprises comme pour les salariés est de réduire ces frais de santé. Selon ces experts, les entreprises, « en agissant sur les cinq comportements clés liés au style de vie (alimentation, stress, activité physique, tabac et alcool) permettent à chacun de diminuer les risques de contracter l'une des quatre maladies les plus mortelles », à savoir l'infarctus, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète et le cancer. « Ces quatre maladies tuent sept personnes sur dix », précise Jean-Philippe de Toledo. « On peut réduire de 50 % ce risque grâce à des mesures simples ».

Lire la suiteLire la suite
Prévention des risques psychosociaux : le rapport « Pénicaud-Lachmann-Larose » insiste sur le rôle des managers de proximité

« La prévention des risques professionnels est une priorité du gouvernement », affirme le Premier ministre, François Fillon, lors de la remise du rapport « Bien-être et efficacité au travail », mercredi 17 février 2010, à l'Hôtel de Matignon. Ce rapport a été réalisé à sa demande, en vue de proposer des mesures pour améliorer les conditions de santé psychologique au travail, par Muriel Pénicaud, directrice générale en charge des ressources humaines de Danone, Henri Lachmann, président du conseil de surveillance de Schneider Electric, et Christian Larose (CGT), vice-président du Conseil économique, social et environnemental (AEF n°287001), avec l'appui de Marguerite Moleux, membre de l'Inspection générale des affaires sociales. « Ce rapport sera examiné lors de la prochaine réunion du Conseil d'orientation des conditions de travail le 24 février prochain, et contribuera au futur plan santé au travail », ajoute le Premier ministre, qui relève que « notre système de prévention des risques professionnels doit s'adapter en permanence à l'évolution des risques professionnels ». Les auteurs émettent « 10 propositions pour améliorer la santé psychologique au travail ». Ils insistent notamment sur le rôle du manager de proximité et sur l'importance de la mesure de la santé au travail dans les entreprises. Voici le détail de ces préconisations.

Lire la suiteLire la suite