Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Paris Métropole lance un appel à initiatives pour faire émerger cent projets d'intérêt métropolitain

Paris Métropole lance un appel à projets, lundi 19 avril 2010, s'adressant aux 108 collectivités membres du syndicat mixte et aux villes qui le rejoindront d'ici l'été. Cent dossiers seront retenus et discutés. Les élus présents autour de Jean-Yves Le Bouillonnec, député-maire (PS) de Cachan (Val-de-Marne) et président de Paris Métropole (1), soulignent que cette initiative vise à faire émerger un projet métropolitain, une ambition pour le Grand Paris. « On sent qu'il y a un risque terrible d'échec pour tout le monde, note Jean-Yves Le Bouillonnec en évoquant le débat autour du projet de métro en « grand huit ». Jamais le Grand Paris ne se fera sans les collectivités » poursuit le député-maire. Il évoque l'exemple des IBA (2) en Allemagne pour légitimer l'idée de l'appel à initiatives : les acteurs d'un même territoire se mettent ensemble pour travailler sur des projets concrets et créer des précédents, des exemples.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La région Île-de-France fixe ses conditions pour participer aux travaux de l'AIGP qui doit être inauguré le 3 mai 2010

« La région ne participera à l'AIGP (Atelier international du Grand Paris) que si certaines conditions sont remplies », signale Jean-Paul Huchon mercredi 14 avril 2010, lors d'une conférence de presse. Le président (PS) de l'exécutif francilien pose comme pré requis la transmission du Sdrif (Schéma directeur de la région Île-de-France) au conseil d'État. « Il faut aussi que soient abordés des questions qui ne le sont pas dans le projet de loi comme le logement ou la solidarité financière », ajoute Jean-Luc Laurent, maire (MRC) du Kremlin-Bicêtre et délégué spécial auprès du président de région sur le Grand Paris et la métropole francilienne. Autre point qui fait également l'objet de tractations : la gouvernance de l'AIGP. « Nous voulons une gouvernance conjointe et partenariale entre l'État et les collectivités, avec une majorité d'élus au conseil d'administration. Nous nous inspirons de ce qui se fait dans les OIN (Opérations d'intérêt national) », explique Jean-Luc Laurent en soulignant que l'État pour l'instant n'a proposé qu'une représentation à parité dans une lettre adressée au maire de Paris, Bertrand Delanoë.

Lire la suiteLire la suite
Grand Paris : dissensions parmi les élus locaux sur la gouvernance de la métropole (Assises de l'Amif)

« Les projets et la gouvernance, c'est un même chemin », déclare Pierre Mansat, adjoint (ex-PCF) au maire de Paris en charge de Paris Métropole et des relations avec les collectivités locales d'Île-de-France, mardi 13 avril 2010, lors de la table ronde « Grand Paris : du pari à la réalité » organisée à l'occasion des assises de l'Amif (Association des maires d'Île-de-France) (1). Estimant que les collectivités ne pourront se faire entendre que si elles sont capables de faire émerger une instance de gouvernance, l'élu prône une montée en puissance du syndicat mixte d'études Paris Métropole. Une option également défendue par Philippe Dallier, le sénateur-maire (UMP), de Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Tout en rappelant qu'il n'est pas hostile au projet de grand huit « qui peut être un accélérateur de croissance », il déplore notamment que le projet de loi ne propose rien pour réduire « les inégalités territoriales » et mieux répartir les ressources fiscales.

Lire la suiteLire la suite
Grand Paris : le logement social et la compétence d'aménagement des communes au centre des débats au Sénat. Reprise le 26 avril

Le Sénat renforce la place du logement social dans le Grand Paris notamment en exonérant les cessions des biens immobiliers des organismes HLM de la taxe sur la valorisation foncière (article 9 bis) et en ajoutant, à l'article 19 ter, l'obligation de respecter la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbains) dans tous les CDT (Contrats de développement territorial). Les sénateurs ont adopté, dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 avril 2010, les cinq premiers titres du projet de loi du Grand Paris (1). L'examen du dernier titre, relatif au plateau de Saclay, et le vote solennel sur l'ensemble du projet de loi auront lieu à partir du lundi 26 avril 2010. Les sénateurs valident par ailleurs, sur proposition du gouvernement, la possibilité pour le Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France) d'instituer une taxe sur la valorisation foncière. Ils encadrent également les compétences de la SGP (Société du Grand Paris) en matière d'aménagement (article 7), rétablissent la limite d'âge de 65 ans pour le président de la SGP (article 8) et associent la région, les départements et le syndicat mixte d'études Paris Métropole à la signature des CDT (article 18).

Lire la suiteLire la suite

Urbanisme et Aménagement

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Paris a son mot à dire sur des projets métropolitains, l'État ne peut pas décider seul » Pierre Mansat à AEF Habitat et Urbanisme
Lire la suite
Paris Métropole : un comité syndical consacré à la cohérence des stratégies territoriales

« La cohérence des projets et la cohésion du territoire sont les conditions sine qua non du succès de cette métropole-monde, ambitieuse et durable qu'est le Grand Paris », indique Paris Métropole, jeudi 18 février 2010, à l'issue de son comité syndical organisé à l'Assemblée départementale de l'Essonne à Évry. « Douze élus qui portent des projets de territoire (1), notamment dans le cadre du Grand Paris et en collaboration avec le secrétariat d'État au Développement de la région capitale, ont exposé aux autres adhérents leurs stratégies. Il s'agissait d'échanger sur la manière dont chacun mène ses politiques d'aménagement et de grands projets et d'évoquer la cohérence entre les différentes politiques locales », explique à AEF Habitat et Urbanisme le cabinet de Jean-Yves Le Bouillonnec, président de Paris Métropole et député-maire (PS) de Cachan (Val-de-Marne).

Lire la suiteLire la suite
Grand Paris : les architectes de l'Atelier international n'ont pas vocation à se substituer aux élus locaux et à l'État (Portzamparc)

« Les architectes membres de l'AIGP (Atelier international du Grand Paris), au sein du conseil scientifique, n'auront pas vocation à se substituer aux décideurs que sont les élus locaux et l'État », indique Christian de Portzamparc, mardi 3 février 2010, lors de son audition par la commission spéciale du Sénat sur le Grand Paris. Selon l'architecte et urbaniste, l'AIGP devra constituer « avant tout, un espace de discussion et le rôle des architectes, dans ce cadre, doit être conçu comme un appui à la vision d'ensemble requise par le Grand Paris, pour conserver une cohérence entre les projets locaux ». Christian de Portzamparc reconnaît que la réalisation du Grand Paris exigera du temps et donnera lieu, dans un premier temps, à « un certain désordre, lié notamment à la profusion des projets ». L'architecte breton précise par ailleurs que « Jean Nouvel ne participe pas personnellement, à ce stade, à l'Atelier ».

Lire la suiteLire la suite