Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Nicolas Sarkozy souhaite « approfondir la coopération entre l'Éducation nationale, la police et la justice »

« Il me semble crucial d'approfondir la coopération qui existe déjà entre l'Éducation nationale, la police et la justice », affirme le président de la République, lors d'un discours sur le thème de la lutte contre les violences à l'école et contre l'absentéisme devant les préfets, les procureurs généraux, les recteurs, les inspecteurs d'académie et les directeurs d'établissement, mercredi 6 mai 2010 (AEF Sécurité globale n°269712). « 5 247 correspondants sécurité-école ont d'ores et déjà été désignés dans les rangs de la police et de la gendarmerie pour 7 881 établissements scolaires du second degré », précise Nicolas Sarkozy (AEF Sécurité globale n°270763).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les chefs des 53 établissements devant accueillir un policier référent ont été réunis par Brice Hortefeux et Luc Chatel

Les chefs des 53 établissements retenus pour la mise en place d'un bureau destiné au policier ou au gendarme référent ont été réunis, mardi 4 mai 2010 par Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, et Luc Chatel, ministre de l'Éducation nationale, indiquent-ils dans un communiqué commun. C'est le président de la République qui avait annoncé le 20 avril dernier à l'occasion d'un déplacement à Bobigny (Seine-Saint-Denis) la mise en place d'un policier ou d'un gendarme référent dans 53 établissements « identifiés comme particulièrement sensibles » (AEF Sécurité globale n°270763). L'entourage de Luc Chatel précise que la « liste » de ces établissements ne sera pas rendue publique, mais assure qu'elle a été élaborée « en concertation entre les services du ministère de l'Intérieur et ceux du ministère de l'Éducation nationale ». « Choisis parmi les établissements les plus exposés aux phénomènes d'intrusions et de violences aux abords, les lycées et collèges sélectionnés sont répartis dans onze académies de la France métropolitaine », indique le communiqué.

Lire la suiteLire la suite
Une circulaire du ministère de la Justice définit le « nouveau schéma territorial de lutte contre les fraudes »

Une circulaire parue au bulletin officiel du ministère de la Justice définit les modalités de mise en oeuvre du « nouveau schéma territorial de lutte contre les fraudes », vendredi 30 avril 2010. Cette circulaire établie par la DGAC (Direction des affaires criminelles et des grâces) précise les conditions d'application du décret relatif à la coordination de la lutte contre les fraudes, présenté en conseil des ministres mercredi 24 mars 2010 par le ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État, François Baroin (AEF Sécurité globale n°272893).

Lire la suiteLire la suite
Seine-Saint-Denis : Nicolas Sarkozy veut un recours accru à la vidéosurveillance et annonce des mesures contre la violence scolaire

« Je ne peux pas laisser dire que le département de la Seine-Saint-Denis connaîtrait une baisse du nombre de ses policiers : entre 2005 et 2010, les effectifs de la Seine-Saint-Denis ont augmenté de 255 unités, plus de 6 % », affirme Nicolas Sarkozy en déplacement à la préfecture de Bobigny, à l'occasion de la prise de fonction du préfet de Seine-Saint-Denis Christain Lambert, mardi 20 avril (AEF Sécurité globale n°271829). Nicolas Sarkozy demande au nouveau préfet « d'affirmer l'autorité de l'État en Seine-Saint-Denis » où « des faits inacceptables se sont produits ces derniers mois ». Il affirme que l'ancien directeur du Raid « incarne une certaine idée de l'État, solide, efficace, proche du terrain ». Il rappelle par ailleurs que Christian Lambert « a participé à la mise en place de la police d'agglomération de la région parisienne et à ce titre, connaît très bien la Seine-Saint-Denis ». 

Lire la suiteLire la suite