Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°269187

Sommet social : les syndicats déçus. Le patronat déplore l'arrêt du dispositif "Zéro charges"

Fin de l'exonération de charges pour l'embauche dans les très petites entreprises, prolongation des aides destinées aux entreprises recourant au chômage partiel et des aides en faveur de l'alternance, respect des salaires minimaux conventionnels dans les branches… C'est ce qui ressort du sommet social présidé par Nicolas Sarkozy, qui a réuni les partenaires sociaux, ce lundi 10 mai 2010 à l'Élysée, en présence du Premier ministre, François Fillon, et des ministres concernés. Pour Éric Woerth, ministre du Travail, « le dialogue a été responsable, et va se poursuivre » avec les organisations syndicales et patronales. « Nous sommes dans la continuité des mesures prises, il y a une politique économique et budgétaire pendant la crise et après la crise. Même s'il faut être prudent, il faut se maintenir dans la perspective d'une sortie de crise », ajoute-t-il. Voici les réactions des conféddérations syndicales et des organisations patronales à l'issue de la rencontre:

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Alternance : Nicolas Sarkozy prolonge les aides exceptionnelles jusqu'à fin 2010. Des propositions de réforme « dans les mois qui viennent »

Les aides exceptionnelles débloquées par le gouvernement en avril 2009 pour soutenir les embauches en contrats d'apprentissage et de professionnalisation seront prolongées « jusqu'à la fin de l'année » 2010. C'est ce qu'indique Nicolas Sarkozy dans son discours liminaires aux organisations syndicales (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC) et patronales (Medef, CGPME, UPA), réunies lundi 10 mai 2010, à l'Élysée, pour un « sommet social » destiné à dresser le bilan des mesures engagées pour faire face à la crise et « décider des suites qu'il convient de leur réserver ». Les aides exceptionnelles en faveur de l'alternance devaient cesser au 1er juin 2010. Le président de la République souhaite par ailleurs que soit mené « un travail de fond pour développer encore les formations en alternance ». Il dit ainsi attendre que le secrétaire d'État chargé de l'Emploi, Laurent Wauquiez, lui fasse des propositions « dans les mois qui viennent » sur la base des conclusions des ateliers de l'apprentissage et de l'alternance.

Lire la suiteLire la suite
Sommet social : Nicolas Sarkozy souhaite arrêter le dispositif « zéro charges » et s'en inspirer pour l'emploi des seniors

Le dispositif « zéro charges » « a vocation à s'interrompre au 30 juin 2010, étant entendu que toutes les embauches réalisées jusqu'à cette date, continueront à en bénéficier jusqu'à douze mois », déclare Nicolas Sarkozy, en ouverture du sommet social, lundi 10 mai 2010, à l'Élysée. « Intégralement financée par l'État », cette aide « a bien rempli son office au plus fort de la crise et avec l'amorce de la reprise depuis le quatrième trimestre 2009, elle est moins nécessaire », indique le président de la République. Il rappelle dans ses propos liminaires lors de cette "réunion de bilan d'étape" avec les partenaires sociaux, en présence du premier ministre et des ministres concernés, que ce dispositif permettant aux entreprises de moins de dix salariés d'être totalement exonérées de charges sociales pour les embauches d'une durée d'au moins un mois pour un niveau de salaire égal au Smic (l'aide est ensuite dégressive pour s'annuler au niveau d'un salaire égal à 1,6 fois le Smic) a coûté « plus de 800 millions d'euros sur la période 2009-2010 ».

Lire la suiteLire la suite
Sommet social : l'Élysée dresse son bilan des « mesures emploi » prises en 2009 pour faire face à la crise

« Face à la crise, les moyens que l'État a consacrés aux politiques de l'emploi ont atteint des niveaux inédits (plus de 13 milliards d'euros en 2009 et autant en 2010) et des outils efficaces ont été mis en place en lien avec les organisations syndicales et patronales, notamment dans le cadre du Fiso (Fonds d'investissement social) », souligne l'Élysée, dans son bilan d'étape sur la politique économique et sociale présenté aux partenaires sociaux pour le « sommet social » du lundi 10 mai 2010. Cette réunion avec les partenaires sociaux est, pour reprendre les termes de l'Élysée, « l'occasion d'un examen des questions économiques, industrielles et d'emploi, afin de dresser un bilan partagé des mesures prises face à la crise et des suites qu'il convient de leur réserver ». Voici le détail du bilan des mesures en faveur de l'emploi contenu dans le document.

Lire la suiteLire la suite

Politiques de l’emploi

Aperçu de la dépêche Aperçu
La CFDT fait un « bilan mitigé » des « mesures emploi » de 2009 (François Chérèque à l'AEF)
Lire la suite
L'intersyndicale (CFDT, CGT, FSU, Solidaires, Unsa) appelle à une nouvelle journée d'action interprofessionnelle le 27 mai 2010

Réunies hier soir, jeudi 6 mai 2010, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA ont appelé « les salariés, les retraités, les jeunes et les privés d'emploi à une journée nationale de mobilisation le jeudi 27 mai 2010 pour interpeller ensemble les pouvoirs publics, tous les employeurs et peser sur les choix à venir ». Elles appellent « l'ensemble de leurs organisations à se rencontrer pour décider, dans les entreprises et lieux de travail, d'actions unitaires de haut niveau donnant lieu à des grèves et des manifestations interprofessionnelles dans les territoires ». Ces cinq organisations syndicales déplorent notamment l'annonce faite hier par le Premier ministre d'un « gel des dépenses de l'État » en valeur pour les trois ans à venir, et ce, « avant même que le président de la République ne réunisse un 'sommet social' le 10 mai 2010 ».

Lire la suiteLire la suite