Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°268860

URGENT. Augmenter la durée d'activité « est la seule solution juste et efficace » pour réformer les retraites (document gouvernemental)

« Restaurer a confiance dans le système français de retraite », répondre au problème démographique car c'est la « véritable cause du déséquilibre » des régimes de retraite, « renforcer l'équité et la solidarité » des régimes et « assurer le succès de la réforme dans la durée » ; tels sont les quatre objectifs que le gouvernement s'assigne dans son « document d'orientation sur la réforme des retraites » comprenant 14 « engagements » qu'il a fait parvenir aux partenaires sociaux, dimanche 16 mai 2010. Dans ce cadre, il estime que « les difficultés de nos régimes de retraite sont le résultat d'un choc démographique – le vieillissement de la population – dont la crise n'a fait qu'accélérer les effets » et qu' « apporter une réponse principalement démographique à ce choc, en augmentant la durée d'activité, est la seule solution à la fois juste et efficace ». Pour l'heure, sur ce sujet, comme sur tous les autres, le gouvernement ne présente pas de mesures détaillées sur la réforme. À cet égard, Éric Woerth, ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique, entame cette semaine une nouvelle série de rencontres bilatérales avec les partenaires sociaux pour poursuivre la concertation. Un document plus détaillé sera transmis aux partenaires sociaux à la mi-juin et le projet de loi devrait être présenté en Conseil des ministre au « début du mois de juillet » puis examiné au Parlement à partir du mois de septembre.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'intersyndicale appelle à une journée de « mobilisation » le 27 mai 2010 sur « l'emploi, les salaires et la retraite »

« Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, Unsa appellent les salariés, les retraités, les jeunes et les privés d'emploi à une journée nationale de mobilisation le jeudi 27 mai 2010 pour interpeller ensemble les pouvoirs publics, tous les employeurs et peser sur les choix à venir », indiquent dans une déclaration commune les cinq organisations, jeudi 6 mai 2010, au siège de la CGT à Montreuil (Seine-Saint-Denis), à l'issue d'une réunion intersyndicale. Les trois thèmes retenus pour cette mobilisation sont « l'emploi, les salaires et la retraite », indique Nadine Prigent (CGT). Cette déclaration intervient à quatre jours du sommet social sur l'emploi qui doit réunir les partenaires sociaux et le Président de la République, à l'Élysée, lundi 10 mai. La déclaration appelle l'ensemble des syndicats à « se rencontrer pour décider, dans les entreprises et lieux de travail, d'actions unitaires de haut niveau donnant lieu à des grèves et des manifestations interprofessionnelles dans les territoires ».

Lire la suiteLire la suite
Le 1er mai 2010 a réuni entre 195 000 et 350 000 manifestants sur fond de réforme des retraites

« Pas un raz-de-marée » mais « un round d'observation où tout le monde a l'arme au pied en attendant les annonces gouvernementales sur les retraites », résume Alain Olive, le secrétaire général de l'Unsa, dans le cortège parisien des manifestations du 1er mai 2010, qui a réuni 21 000 personnes selon la police (45 000, selon la CGT). Au niveau national, le ministère de l'Intérieur a comptabilisé 195 000 personnes dans ces manifestations à l'appel de cinq organisations syndicales (CFDT, CGT, FSU, Solidaires et Unsa) et les organisateurs, 350 000 personnes. L'an dernier, alors que toutes les organisations appelaient à une mobilisation, la participation s'établissait entre 465 000 et 1,2 million de personnes dans toute la France. Pour le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, la participation est « voisine de celle de 2003 qui était déjà une année de réforme des retraites » : « c'est un socle intéressant et suffisant pour envisager d'autres initiatives », assure-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Le COR prévoit un passage de l'âge effectif moyen de départ à la retraite de 61,6 ans en 2009 à 62,8 en 2050 (régime général)

« Au régime général, l'âge effectif moyen de départ à la retraite augmenterait de 61,8 ans en 2009 à 62,5 ans en 2050 pour les femmes et de 61,4 ans en 2009 à 63,1 ans en 2050 pour les hommes. Tous sexes confondus, il augmenterait ainsi de 61,6 ans en 2009 à 62,8 ans en 2050 », indique le 8e rapport du COR (Conseil d'orientation des retraites). Ce document, encore provisoire, doit être validé par les membres du COR puis remis au Premier ministre, mercredi 14 avril 2010. Après les rencontres bilatérales entre Éric Woerth et les partenaires sociaux au ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique, le 12 avril 2010, ce rapport intitulé : «Retraites : perspectives actualisées à moyen et long terme en vue du rendez-vous de 2010» doit servir de base à la concertation sur la réforme des retraites. Cette projection tient compte de la « hausse projeté de la durée d'assurance requise pour une pension à taux plein à 41,5 ans en 2020 ».

Lire la suiteLire la suite
Réforme des retraites : « Il y a un sujet sur lequel le gouvernement n'est pas ouvert, c'est l'augmentation des prélèvements » (E. Woerth)

« Il y a un sujet sur lequel le gouvernement n'est pas ouvert : c'est l'augmentation des prélèvements », qu'il s'agisse des prélèvement fiscaux ou des cotisations sociales. « Il y a toujours eu ce type de discussion en France : on ne réforme pas et on augmente les impôts. Il y a un moment donné où la société française n'est plus capable d'assurer le niveau de prélèvements ». C'est ce que déclare Éric Woerth, ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique, qui a ouvert, lundi 12 avril 2010, une concertation avec les partenaires sociaux sur la réforme des retraites par une série de rencontres bilatérales. Parmi les différentes mesures mises en avant par les partenaires sociaux à l'occasion de cette première série de réunions, le ministre a donc clairement exclu l'une d'entre elle consistant à augmenter les cotisations ou les impôts.

Lire la suiteLire la suite