Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°268781

La direction du Budget craint une « explosion de l'endettement » hospitalier en 2012 et appelle l'ensemble des acteurs à plus de rigueur

« Le financement de l'investissement hospitalier n'est pas compatible avec un Ondam maîtrisé et le dynamisme des charges de fonctionnement », constate la direction du Budget au ministère du Budget, des Comptes Publics et de la Réforme de l'État dans un document daté du 28 avril 2010 que s'est procuré AEF. Alors que l'encours de la dette des hôpitaux publics est passé de 9 à 21,5 milliards d'euros (entre 2001 et 2009) et qu'il devrait atteindre, en l'absence de réforme, 29 milliards d'euros en 2012, la direction du Budget estime que « la dynamique d'investissement » actuelle « n'est pas soutenable sans réforme ». Les hauts fonctionnaires de Bercy invitent donc à un questionnement sur les plans d'investissements. Ils appellent les établissements à « faire preuve d'une plus grande sélectivité dans leurs investissements, et de plus de rigueur dans leur conception technique et dans la prévision financière ». Quant aux ARS, elles « doivent recourir aux nouveaux outils réglementaires issus de la loi HPST pour introduire des doses de limitativité dans la politique d'investissement hospitalier ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Note de conjoncture financière des hôpitaux publics: Dexia anticipe un effet de ciseaux "particulièrement marqué" en 2008

La banque européenne Dexia, spécialisée dans l'octroi de crédits au secteur public, notamment aux établissements de santé publics, a publié aujourd'hui, mercredi 1er avril 2009, sa note annuelle de conjoncture financière des hôpitaux publics d'où il ressort que si l'autofinancement est encore et toujours la principale source de financement de l'investissement hospitalier en 2007, les hôpitaux ont de plus en plus recours à l'endettement, sous l'effet notamment du coup de pouce apporté par le plan de relance de l'investissement hospitalier "Hôpital 2007" lancé en 2002 sous le gouvernement Raffarin. Selon Dexia, les investissements "hors plan" (non couverts par des crédits octroyés dans le cadre d'Hôpital 2007) ont eux aussi "manifestement profité de la dynamique d'investissement que celui-ci avait créé". En 2007, l'endettement a atteint 2,4 milliards d'euros (contre 1,5 milliard en 2006) et selon les estimations portant sur l'année 2008, il pourrait bien avoir dépassé l'an dernier les 4 milliards d'euros (sur un encours de dette d'un montant de 20 milliards d'euros). Dans le même temps, Dexia observe une tendance globale à la baisse de la capacité d'autofinancement et à la dégradation des comptes d'exploitation des hôpitaux publics marquée par l'accentuation de l'effet de ciseaux dû à l'accroissement du différentiel entre l'augmentation des produits et celle des charges d'exploitation.

Lire la suiteLire la suite
Plan "Hôpital 2012": la FHF regrette l'absence de lien entre les projets retenus et les futures coopérations entre hôpitaux

La FHF (Fédération hospitalière de France) critique, vendredi 24 octobre 2008, le ministère de la Santé dans ses choix d'attribution et de répartition de la première tranche des crédits d'aides à l'investissement du plan "Hôpital 2012". "Le choix a, en effet, été fait de répartir les crédits sur un nombre très élevé d'opérations, au prétexte que celles-ci étaient déjà lancées, en général sans lien avec les coopérations liées à la constitution des Communautés hospitalières de territoire", observe Claude Evin, président de la FHF, qui estime que "ceci rend les critères d'attribution peu lisibles, et obère également les prochaines distributions".

Lire la suiteLire la suite