Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les maires des villes de banlieue demandent une réforme de la péréquation

« Si le Premier ministre vient mardi et n'annonce pas de réforme de la géographie prioritaire et de réforme de la péréquation, ce sera une déclaration de guerre vis à vis des maires de banlieue. Cela voudra dire que le gouvernement aura décidé définitivement de nous laisser sombrer. » C'est ce que déclare François Pupponi, député-maire (PS) de Sarcelles (Val-d'Oise), vendredi 21 mai 2010, alors que François Fillon doit installer, mardi prochain, le nouveau CNV (Conseil national des villes). Exprimant sa « colère » et son « inquiétude », il estime que « les choses s'aggravent » avec la suppression de la taxe professionnelle. « On nous a dit que d'ici juin seraient mis en place de nouveaux fonds de péréquation. Nous sommes le 21 mai, et il n'y a toujours aucun document sur le bureau de l'Assemblée nationale », déplore-t-il. L'association des maires Ville et Banlieue de France (1), présidée par Claude Dilain, maire (PS) de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), formule cinq propositions au Gouvernement et cosigne, avec l'AMGVF (Association des maires de grandes villes de France) et l'Acuf (Association des communautés urbaines de France), un manifeste « pour une réforme de la politique de la ville ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Conférence sur le déficit : Nicolas Sarkozy demande un effort dans la durée à l'État et aux collectivités locales

Diminution de 10 % des dépenses de fonctionnement de l'État en trois ans, 9 000 suppressions de postes au sein de ses opérateurs d'ici 2013, gel en valeur de sa dotation - hors FCTVA - aux collectivités locales, suppression de cinq milliards d'euros de niches fiscales en 2011 : telles sont les principales décisions annoncées par Nicolas Sarkozy lors de la deuxième « conférence sur le déficit » réunie à l'Élysée, jeudi 20 mai 2010. Le président de la République confirme, en outre, son intention de doter le pays d'une règle d'équilibre budgétaire qui s'appliquerait à l'ensemble des administrations publiques. L'instauration de cet outil contraignant nécessitera une modification de la Constitution. L'ARF (Association des régions de France) et l'ADF (Assemblée des départements de France) avaient annoncé la veille leur décision de boycotter la conférence pour protester contre les décisions du gouvernement.

Lire la suiteLire la suite
« Une meilleure politique de sécurité ne remplace pas une politique de la ville aujourd'hui en panne » (Ville et Banlieue)

« Une meilleure politique de sécurité ne remplace pas une politique de la ville aujourd'hui en panne », estime l'association Ville et Banlieue, présidée par le maire (PS) de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Claude Dilain, jeudi 22 avril 2010. Cette réaction fait suite à un déplacement de Nicolas Sarkozy, en Seine-Saint-Denis, mardi 20 avril, au cours duquel il a affirmé vouloir reprendre la main « personnellement » sur les questions de sécurité. Ville et Banlieue note que les maires des villes concernées par les problèmes de délinquance partagent le constat d'échec fait par le président de la République en matière de sécurité. « Pour autant, les initiatives gouvernementales n'apporteront de solutions aux problèmes que si elles permettent au plan local de nouvelles coopérations entre l'État et les collectivités », note l'association en prônant une mobilisation plus large de l'État.

Lire la suiteLire la suite
Politique de la ville : trois associations d'élus appellent à une « réforme ambitieuse »

Trois associations d'élus annoncent, vendredi 9 avril 2010, qu'elles vont proposer « dans les prochains jours » huit orientations stratégiques « pour une réforme efficace et fédératrice de la politique de la ville ». L'AMGVF (Association des maires des grandes villes de France), l'Acuf (Association des communautés urbaines de France) et l'AMVBF (Association des maires ville et banlieue de France) signalent également, alors qu'a lieu le troisième forum « Espoir banlieue » à Nice, qu'elles vont demander à être reçues par le Premier ministre pour lui présenter leurs propositions. Les associations appellent de leurs voeux la programmation d'une deuxième phase de rénovation urbaine ou « Anru 2 » dès 2012. Elles estiment que la réforme de la politique de la ville doit intégrer certains principes, dont « le partenariat de tous les acteurs impliqués - État, communes, EPCI, de partements, re gions, associations », la « concentration des difficultés » impliquant celle des moyens d'actions et « l'engagement solidaire de l'État aux côtés des pouvoirs locaux ».

Lire la suiteLire la suite
Politique de la ville : passer « d'une logique de zonage à une logique de contractualisation » (rapport parlementaire remis à F. Fillon)

« Rompre avec la logique de zonage actuel figé et rigide, qui a montré ses limites, pour entrer dans une véritable logique de contractualisation et permettre à terme un retour au droit commun » : tel est le sens des préconisations du rapport « Une conception rénovée de la politique de la ville : d'une logique de zonage à une logique de contractualisation » remis au Premier ministre, mercredi 23 septembre 2009, par le sénateur UMP de l'Aisne Pierre André, président de l'Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine), et du député UMP d'Eure-et-Loir Gérard Hamel, membre de l'Observatoire national des zones urbaines sensibles (ZUS). François Fillon leur avait confié la mission de proposer une méthode opérationnelle de révision de la géographie des ZUS et des Cucs (contrats urbains de cohésion sociale).

Lire la suiteLire la suite