Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Bois certifié : « En France, les propriétaires forestiers sont réticents à travailler avec les ONG » (FSC France)

« En France, les propriétaires forestiers sont réticents à l'idée de travailler avec les ONG et à les voir s'immiscer dans leurs pratiques, comme l'impose la certification du bois FSC », explique Marie Vallée, directrice exécutive de FSC France, lors d'un événement sur le bois certifié organisé par FSC France, en coopération avec le ministère du Développement durable et la Mairie de Paris, jeudi 27 et vendredi 28 mai 2010.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Forêts : la conférence d'Oslo réunit quatre milliards de dollars pour un fonds de financement rapide

Sept pays donateurs (Norvège, France, Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis, Australie, Japon) se sont engagés à verser quatre milliards de dollars en faveur d'un fonds de financement rapide pour les forêts, destiné à financer des programmes de lutte contre la déforestation. Cet engagement a été pris à l'issue de la conférence d'Oslo sur le climat et les forêts, organisée conjointement par la France et la Norvège, jeudi 27 mai 2010. Le ministère français du Développement durable avance le chiffre de « cinq milliards de dollars », mais le ministère norvégien de l'Environnement, contacté par AEF, tout comme Greenpeace international, confirment le chiffre de « 25 milliards de couronnes norvégiennes », soit environ quatre milliards de dollars. La conférence d'Oslo, qui concrétise les projets lancés à la conférence de Paris en mars dernier, a réuni une cinquantaine de chefs d'États, de gouvernements, de ministres et de représentants du Pnue (Programme des Nations unies pour l'Environnement), du Pnud (programme des Nations unies pour le développement) et de la Commission européenne.

Lire la suiteLire la suite
Huile de palme : Nestlé met fin à l'approvisionnement en produits issus de la déforestation

« Nestlé a entamé un partenariat avec le TFT, The Forest Trust, une organisation chargée d'aider les entreprises à mettre en place une chaîne de fournisseurs durables […]. Le partenariat se base sur deux éléments clés : évaluer la performance des fournisseurs afin d'identifier et d'exclure les plantations ou les exploitations soupçonnées de pratiquer la déforestation ; et apporter un soutien technique aux fournisseurs afin de les aider à mettre en oeuvre les normes de durabilité. » C'est ce qu'annonce José Lopez, vice-président exécutif de Nestlé, lors d'un discours prononcé en ouverture du forum sur la déforestation organisé par l'entreprise à Kuala Lumpur (Malaisie), le 17 mai 2010. Cette annonce met fin à plusieurs mois d'accusation de la part de l'ONG Greenpeace, qui dénonçait les achats d'huile de palme de Nestlé, Unilever et Kraftfood auprès du fournisseur indonésien Sinar Mas, dont la production est issue de forêts de palmiers à huile plantés après la destruction de forêts tropicales (L'AEF n°273345). Greenpeace avait notamment lancé une campagne désignant les barres chocolatées Kitkat, fabriquées à partir d'huile de palme, comme responsables de la mort des orang-outans vivant dans certaines forêts tropicales d'Indonésie et dont l'espèce est menacée de disparition.

Lire la suiteLire la suite
Forêts : « On sent, sur les marchés, des exigences croissantes en matière de certification » (Rougier)

« On sent, sur les marchés, des exigences croissantes en matière de certification et de traçabilité. Sur le marché européen, nous devons faire face à des pressions de plus en plus grandes de la part des clients, notamment pour le bois provenant d'Afrique. » C'est ce qu'indique à AEF Paul-Emmanuel Huet, responsable sociétal et environnemental au sein de l'entreprise Rougier, lors d'un entretien, fin avril 2010. Il revient sur le processus de certification FSC des forêts exploitées par l'entreprise au Gabon.

Lire la suiteLire la suite