Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Université de Perpignan : « Être une petite université ne nuit pas à la qualité de la recherche » (Olivier Panaud, VP recherche)

L'UPVD (université Perpignan Via Domitia) signe son premier contrat d'hébergement avec la start-up AkiNaO, première société développée et hébergée au sein de l'UPVD, jeudi 6 mai 2010. L'objectif de cette entreprise est de valoriser des substances naturelles en agriculture. Elle s'appuie sur le savoir-faire du laboratoire des biomolécules et de l'environnement, et accompagne les industriels dans leur démarche de recherche et développement pour l'obtention de nouveaux biopesticides. Dans une interview accordée à AEF, Olivier Panaud, vice-président recherche de l'UPVD, explique que l'université de Perpignan construit ses projets de recherche sur des « niches reconnues », « à partir de ce qui existe sur le terrain ». Il fait remarquer que même si l'université est une « petite structure », elle a « des liens très privilégiés avec de grandes universités » et assure qu'elle dispose de « quelques labos dont l'excellence scientifique est reconnue ». « Je ne pense pas que le fait d'être une petite université puisse nuire à la qualité de la recherche », ajoute-t-il soulignant que la taille de l'UPVD « permet également une plus grande prise de risque ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Cinq universités françaises et catalanes créent un PRES transfrontalier « Perpignan-Méditerranée »

L'UPVD (université Perpignan Via Domitia), l'UPMC (Paris-VI) via son Observatoire océanique de Banyuls, l'université de Gérone (Espagne), l'université Les îles Baléares (Espagne) et l'université de Lleida (Espagne) signent lundi 22 mars 2010, à Gérone, une convention constitutive d'un PRES transfrontalier. Baptisé « PRES Perpignan-Méditerranée », il rassemble 80 000 étudiants et 3 300 enseignants-chercheurs. « L'idée est venue du fait que les cinq universités travaillent déjà ensemble, ont des projets et des réalisations communes », explique Jean Benkhélil, président de l'UPVD. « Ce PRES n'est pas concurrent du PRES montpelliérain. Il ne s'agit pas de créer un contre-pouvoir, ni de concurrencer qui que ce soit », précise-t-il. « La porte n'est pas fermée : les universités de Montpellier, Toulouse et Barcelone pourront nous rejoindre plus tard mais pour que le projet puisse se réaliser rapidement, nous ne pouvons pas ouvrir la porte trop grande. Nous souhaitons avoir une dynamique avec les universités qui se connaissent et qui travaillent déjà ensemble. »

Lire la suiteLire la suite
L'université de Perpignan Via Domitia met en place une fondation avec le Crédit agricole sud Méditerranée

L'UPVD (Université de Perpignan Via Domitia) met en place une fondation universitaire avec le soutien financier du Crédit agricole sud Méditerranée, qui apporte 150 000 euros. Cette fondation vise trois axes : le développement durable ; le sport, la santé, le sanitaire et le social ; et la professionnalisation des formations. « Ces projets ne sont pas exclusifs, certains seront à l'initiative des partenaires », précise le président de l'UPVD Jean Benkhelil à AEF mercredi 7 octobre 2009. « Nous avons un second projet de fondation partenariale basée sur les aspects juridiques du développement immobilier durable ». Nous réfléchissons à une possible fusions des deux, dans un souci de visibilité », indique Jean Benkhelil.

Lire la suiteLire la suite