Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°266252

Continental : l'accord « Cap 2014 » prévoit une baisse des temps de pause pour améliorer la compétitivité du site de Sarreguemines

« Le nouveau projet d'organisation du travail à Continental Sarreguemines (1 260 salariés), qui vise à ce que chaque salarié travaille 121 heures de plus par an pour le même salaire brut à compter de janvier 2011, a été entériné le 26 mai 2010 par un accord signé par quatre syndicats sur cinq (CFDT, CFTC, CFE-CGC et CGT) », indique, le 10 juin 2010, à l'AEF Thierry Thomas, DRH de l'entreprise mosellane de pneumatiques. Des négociations avaient été entamées il y a huit mois, dans le but de résorber l'écart de compétitivité avec les autres usines allemandes du groupe. Cet accord, baptisé « Cap 2014 », a été ratifié par 59,62 % des salariés du site, lors d'un référendum organisé du 16 au 18 mai derniers (93,3 % de participation), « une condition sine qua non posée par les organisations syndicales avant de signer », ajoute le DRH. Les nouveaux aménagements prévus permettraient d'économiser 4 millions d'euros annuels.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Continental : un accord de méthode prévoit une enveloppe spécifique de mesures d'âge pour les salariés de 54 ans et plus

Un projet d'accord de méthode sur la fermeture de l'usine Continental de Clairoix (Oise) a été soumis au CCE (comité central d'entreprise), mercredi 17 juin 2009, à Paris. Il a été approuvé par les représentants CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO, lors de la réunion du comité d'entreprise, jeudi 18 juin 2009. Cet accord fait suite à la signature d'un pré-accord, le 6 juin 2009. Il prévoit notamment l'octroi d'une indemnité supplémentaire de 50 000 euros pour tous les salariés licenciés, ainsi qu'un budget spécifique de 2,7 millions d'euros pour des meures d'âge concernant les salariés de 54 ans et plus. Les salariés pourront également bénéficier d'un congé de mobilité jusqu'au 31 décembre 2011 dont les modalités seront négociées dans un accord de GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences). Le site Continental de Clairoix emploie 1 120 personnes. La production doit s'arrêter totalement en mars 2010.

Lire la suiteLire la suite
Continental : la direction n'a pas « pris en compte l'importance du problème social que pose la fermeture de Clairoix » (Secaphi-Alpha)

« Le PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) [proposé par la direction de Continental en vue de la fermeture du site de Clairoix (Oise)] comprend toutes les mesures généralement proposées dans le cadre d'un plan de sauvegarde et de ce point de vue est conforme à la loi », indique un rapport d'expertise du cabinet Secafi-Alpha. Ce rapport a été demandé par le comité d'entreprise en vue de la négociation sur les mesures d'accompagnement, qui doit s'ouvrir mardi 19 mai 2009, au siège du groupe à Hanovre (Allemagne). Toutefois, le cabinet estime qu' « aucun élément [ne permet] de dire que Continental a pris en compte l'importance du problème social que pose la fermeture de Clairoix ». Selon les experts, « ce PSE pourrait être celui d'une restructuration de 80 licenciements », alors que la fermeture de l'usine concerne plus de 1 100 salariés.

Lire la suiteLire la suite
Continental : possible doublement des indemnités de licenciement à Clairoix ; retour aux 35 heures à Sarreguemines

La direction de Continental France a annoncé, jeudi 12 mars 2009, qu'elle envisageait de doubler les indemnités légales de licenciement des quelque 1 200 salariés de l'usine de Clairoix (Oise). Ce site de production doit cesser ses activités d'ici fin mars 2010, selon les informations transmises la veille aux représentants du personnel et aux délégués syndicaux. Les indemnités de licenciement des salariés passeraient donc de 3/10e à 6/10e de mois de salaire par année d'ancienneté.

Lire la suiteLire la suite
Continental Sarreguemines: l'accord avalisant le retour à la semaine de 40 heures ouvre la voie à des négociations sur la pénibilité

La direction de Continental Sarreguemines (fabricant de pneumatiques) s'est engagée à "ouvrir des négociations sur la pénibilité au travail" et à "permettre aux salariés de plus de 55 ans de rester aux 35 heures", indiquent les représentants de l'intersyndicale CFTC, CFDT, CGT, qui ont signé, le 21 décembre 2007, un accord avalisant le retour à la semaine de 40 heures sur le site. Ce document a été signé également par la CFE-CGC, mais pas par FO. À la mi-décembre, 1 164 salariés de l'usine (sur 1 300) s'étaient prononcés à 74,43% pour le "projet d'économie et de réorganisation du temps de travail" présenté par leur direction, qui prévoit la création de sept journées de travail supplémentaires à un taux horaire majoré de 25% ou 100%.

Lire la suiteLire la suite
Continental Sarreguemines: 74% des salariés se prononcent pour l'allongement de leur temps de travail

Les salariés de l'usine de Sarreguemines du fabriquant de pneumatiques Continental se sont prononcés à 74,43% en faveur du "projet d'économie et de modification du temps de travail" présenté par leur direction, qui équivaut à un retour aux 40 heures de travail hebdomadaires. 1 164 salariés sur les 1300 que compte le site ont participé au référendum organisé du 16 au 18 décembre 2007, soit un taux de participation de 89,54%. "Parmi eux, 853 salariés ont approuvé le dossier. C'est un oui franc et massif pour améliorer la compétitivité et préserver l'emploi. Il nous faut à présent traduire cette volonté dans le cadre d'un accord avec les partenaires sociaux", souligne, ce mardi 18 décembre 2007, le directeur du site François Gérard.

Lire la suiteLire la suite