Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°265722

APLD : l'État demande à l'Unédic de lui verser près de 40 millions d'euros pour le solde 2009 et une provision 2010

« Dans le cadre du dispositif d'APLD (activité d'activité partielle de longue durée), le bilan de l'année 2009 fait état de 16 903 921 d'heures consommées dont 10 944 742 d'heures à la charge de l'Unédic. Le montant de la part Unédic s'élève au titre de l'année 2009 à 42 684 494 euros [l'Unédic prenant en charge chaque heure au delà de 50 heures, à hauteur de 3,9 euros par heure] », soit 7 684 494 euros de plus que l'avance versée l'an dernier par l'organisme, indique Bertrand Martinot, délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle, dans un courrier adressé à la direction générale de l'Unédic, daté du 3 juin 2010. Les partenaires sociaux membres du bureau de l'organisme se réunissent jeudi 24 juin et doivent se prononcer sur cette demande de l'État.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Sommet social : l'Élysée dresse son bilan des « mesures emploi » prises en 2009 pour faire face à la crise

« Face à la crise, les moyens que l'État a consacrés aux politiques de l'emploi ont atteint des niveaux inédits (plus de 13 milliards d'euros en 2009 et autant en 2010) et des outils efficaces ont été mis en place en lien avec les organisations syndicales et patronales, notamment dans le cadre du Fiso (Fonds d'investissement social) », souligne l'Élysée, dans son bilan d'étape sur la politique économique et sociale présenté aux partenaires sociaux pour le « sommet social » du lundi 10 mai 2010. Cette réunion avec les partenaires sociaux est, pour reprendre les termes de l'Élysée, « l'occasion d'un examen des questions économiques, industrielles et d'emploi, afin de dresser un bilan partagé des mesures prises face à la crise et des suites qu'il convient de leur réserver ». Voici le détail du bilan des mesures en faveur de l'emploi contenu dans le document.

Lire la suiteLire la suite
La DGEFP relance le dispositif de l'APLD

« La convention APLD (Activité partielle de longue durée) fait l'objet d'un consensus de l'ensemble des partenaires dans la mesure où elle s'avère être particulièrement adaptée aux difficultés économiques que rencontrent de nombreuses entreprises », souligne la DGEFP, dans une nouvelle circulaire relative à la mise en oeuvre de l'APLD. Cette circulaire DGEFP n° 2010-10 du 9 mars 2010, vient compléter celle du 27 mai 2009 qui détaillait le cadre juridique du dispositif, son intérêt pour l'entreprise et pour les salariés, son financement, les contreparties exigibles des employeurs et sur l'articulation du chômage partiel de longue durée avec les autres dispositifs. Pour mémoire, l'Unédic, cofinanceur du dispositif à partir de la 51e heure d' « activité partielle », a décidé de reconduire sa participation au financement de la mesure pour toute l'année 2010, début décembre 2009. La DGEFP avait demandé à l'Unédic, à la fin de l'année dernière, 35 millions d'euros dans le cadre du co-financement de l'APLD. À l'origine, le régime d'assurance chômage avait prévu une enveloppe de 150 millions d'euros pour financer le dispositif lancé fin avril 2009.

Lire la suiteLire la suite
CONFIDENTIEL. L'APLD, plus qu' « un bol d'air », doit constituer « un investissement pour l'avenir » (rapport Biehler au Fiso)

« Le caractère novateur » de l'APLD (Activité partielle de longue durée) « peut et doit être géré comme un investissement pour l'avenir ». « Mieux vaut faire vivre le dispositif pour qu'il aide non seulement à préparer mais bien à assumer l'avenir, que de concevoir un ou plusieurs nouveaux dispositifs, pour la sortie de crise puis pour la reprise. La ‘bouffée d'oxygène' doit permettre de sortir de la crise avec un nouvel élan et de nouvelles ressources, pour accompagner des mutations économiques dont il est évident qu'elles seront permanentes […]. Ce ne doit pas être qu'un 'bol d'air' ». Telle est la conclusion du groupe de travail composé de Marc Biehler, Inspecteur général à l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) et ancien DRTEFP d'Île-de-France, rapporteur, Sylvie Brunet, directrice des affaires sociales du groupe Onet, Philippe Dorge, directeur des affaires sociales de PSA, et Jean-Pierre Geneslay, directeur général de Révillon (chocolatier) et administrateur de l'Agefaforia, l'Opca des industries agroalimentaires. Ce groupe de travail, dont le rapport a été remis le 4 février 2010, aux membres de la cellule de pilotage du Fiso (Fonds d'investissement social), énonce 23 recommandations pour « proposer ce qui permet de donner corps au dispositif alternatif au chômage partiel ‘historique' que peut et doit être l'APLD ».

Lire la suiteLire la suite