Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Sécurité globale| Sécurité privée| Dépêche n°265389

Salon Expoprotection : le détail du pré-programme en matière de sûreté-sécurité

Reed expositions France dévoile, mardi 22 juin 2010, une partie du programme des conférences organisées dans le cadre du salon Expoprotection, qui aura lieu du 2 au 5 novembre 2010 à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Les conférences sont réparties en six domaines : santé et sécurité au travail, sûreté et sécurité, lutte contre le feu, risques industriels et technologiques, risques naturels, protection et habillement du travailleur. Environ 70 rencontres sont déjà prévues, bien que leurs dates et horaires ne soient pas encore connues.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Le directeur de la sécurité doit être considéré comme un vecteur de richesse », selon Pierre Grard (Agora des directeurs de sécurité)

« Mon rêve est que les entreprises considèrent le directeur de la sécurité comme un vecteur de richesse, et non comme un initiateur de coûts », déclare Pierre Grard, président de l'Agora des directeurs de sécurité, à l'occasion d'une table ronde consacrée au métier de directeur de la sécurité en entreprise organisée dans le cadre d'EDSM (European Defence and Security Meetings) à Villepinte (Seine-Saint-Denis), mercredi 16 juin 2010 (AEF Sécurité globale n°267196). « On ne mesure pas suffisamment les conséquences du non-incident ou du non-accident. Une entreprise qui ne connaît pas d'incident est saine et possède une richesse revendable », poursuit Pierre Grard, également directeur de la sécurité d'ETDE (groupe Bouygues). Entouré, lors de la table ronde, de Jacques Kerdoncuff, responsable de la division sécurité-sûreté de la Société générale, et de Jérôme Résibeau, chef du service de la sûreté de la BNF (Bibliothèque nationale de France), Pierre Grard estime que la fonction de directeur de sécurité est « méconnue ».

Lire la suiteLire la suite
La signature de la charte de bonnes pratiques Snes-SNCF a apporté « une certaine vertu » en matière de sécurité, selon Karim Chaiblaine (SNCF)

« La signature de la charte de bonnes pratiques a apporté une certaine vertu dans l'achat de prestations de sécurité », déclare Karim Chaiblaine, directeur délégué service et opération au sein de la direction des achats de la SNCF, à l'occasion d'une conférence organisée par le Snes (Syndicat national des entreprises de sécurité privée) dans le cadre d'EDSM (European Defence and Security Meetings) à Villepinte (Seine-Saint-Denis), mercredi 16 juin 2010 (AEF Sécurité globale n°267196). Le Snes et la SNCF ont co-signé, le 9 février 2010 au ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale, une « charte de bonnes pratiques pour des achats performants et socialement responsables en matière de prévention et de sécurité » accompagnée d'un « guide des bonnes pratiques ». Cet accord a été adopté en réaction à la médiatisation, en juillet 2009, de l'emploi par l'entreprise de sécurité privée Vigimark et ses sous-traitants de salariés sans-papiers pour le compte de la SNCF (AEF Sécurité globale n°268493).

Lire la suiteLire la suite
« Les directeurs sûreté doivent 'dédramatiser' le droit pénal », explique Xavier Autain, avocat spécialiste en gestion des risques

« Les possibilités d'incarcération [des directeurs sûreté sécurité] sont très faibles, même si les infractions peuvent être importantes », estime Me Xavier Autain avocat chez Rossini et membre de l'Amrae. Il faut donc « dédramatiser le droit pénal », victime de « beaucoup de préjugés », souligne-t-il. Il s'exprimait à l'occasion d'une conférence sur les principes de responsabilité pénale organisée lors des rendez-vous d'affaires de la Sûreté (EDSM European defence and security meeting) qui avaient lieu dans le cadre d'Eurosatory mardi 15 juin 2010 à Villepinte (Seine-Saint-Denis) (AEF Sécurité globale n°267196). « Il y a beaucoup de fantasmes en matière pénale. Par exemple, beaucoup de directeurs sécurité pensent que dans l'attentat de Karachi [qui a provoqué la mort de 11 employés de la DCN le 8 mai 2002], la DCN a été condamnée pour ne pas avoir assez protégé ses employés, et qu'ils peuvent risquer une condamnation s'ils n'arrivent pas à prévoir un attentat. C'est faux. La seule condamnation est auprès du TASS, et implique l'indemnisation des familles des victimes. Il n'y a pas eu de reconnaissance de la responsabilité pénale de l'entreprise. »

Lire la suiteLire la suite