Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°265374

Laurence Parisot attaquera son second mandat de trois ans à la présidence du Medef par de difficiles négociations Agirc-Arrco

Sans surprise, Laurence Parisot sera reconduite à l'issue d'un premier mandat de cinq ans pour un second mandat de trois ans à la présidence de l'organisation patronale. A peine réélue, elle devra engager l'organisation patronale dans une négociation toujours difficile sur l'avenir des régimes complémentaires de retraite. Cinq ans plus trois ans, c'est une durée « normale » au Medef. François Ceyrac en 1981 avait tenté mais en vain de le prolonger. Yvon Gattaz (1981-1986) n'effectuera qu'un mandat. Jean Gandois, après les huit années Périgot (1986-1994), abrégera son mandat et partira en claquant la porte en 1997 sur la question des 35 heures. Elle succédera, quant à elle en 2005, au Baron Ernest-Antoine Seillière au nez et aux vieilles barbes des candidats de l'UIMM, l'ancien ministre Françis Mer qui faisait équipe avec un certain Guillaume Sarkozy, à l'époque représentant de l'industrie textile, et Yvon Jacob. S'appuyant sur les services, Laurence Parisot battra ses adversaires avec le soutien de Claude Bébéar, ancien PDG d'AXA et de Georges Pébereau, son homologue de la BNP.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
CONFIDENTIEL. Jean-François Pilliard, vice-président du Medef, reprend en mains le dossier des retraites au patronat et au COR

Le journal officiel de ce lundi 22 mars a confirmé les nominations de Jean-François Pilliard, délégué général de l'UIMM président de la Commission protection sociale du Medef et de Julien Guez, chef du service retraite du Medef au COR (AEF n°273171). Ils remplaceront respectivement Jean-René Buisson, président démissionnaire de la Commission de la protection sociale du Medef et Véronique Cazals, directrice de la protection sociale du Medef. Ce jeu de chaises musicales qui aboutit à rendre à un représentant de l'UIMM la gestion du dossier retraite au niveau interprofessionnel intervient au moment où les pouvoirs publics entendent démarrer une négociation sur le sujet. Au moment aussi où l'UIMM reprend ses positions perdues pour affirmer l'importance de l'industrie face aux services. Enfin, ces nominations se doublent d'une réorganisation au sein de la commission sociale du Medef dans laquelle vient de se créer un groupe retraite animé par Dominique Gindre (métallurgie du Rhône), autrement dit un autre représentant de l'UIMM, celui-là même qui s'était porté candidat en vain à la présidence de l'Arrco contre Gérard Ménéroud. Un autre groupe de travail porte sur la prévoyance. Il est présidé par Bernard Lemée, le président du Ctip.

Lire la suiteLire la suite
FO réplique à la proposition de réforme de l'architecture du système de retraite par le patronat de la métallurgie

Le syndicat FO s'interroge, mercredi 17 mars 2010, « sur les véritables motivations du patronat de la métallurgie concernant le dossier de la réforme des retraites », après la parution d'« Actualité » publication de l'UIMM, où le patronat se prononce pour une profonde réforme de l'architecture du système de retraite (AEF n°273928). Le syndicat estime que le schéma préconisé comprendrait trois piliers : « un régime public à minima à socle universel, un régime d'entreprise calqué sur les complémentaires Agirc-Arrco, et enfin un 3e étage par capitalisation, individuel et facultatif ». Pour le syndicat, l'UIMM s'éloigne ainsi « des conceptions traditionnelles dont elle est à l'origine » et ne cherche en réalité qu'à « se désengager financièrement des systèmes de solidarité en appliquant les principes du contributif ».

Lire la suiteLire la suite
Le patronat de la métallurgie se prononce pour une profonde réforme de l'architecture du système des retraites

Alors que l'Élysée et le gouvernement limitent leur ambition à une réforme des paramètres de fonctionnement des régimes de retraite, dans le numéro de mars de son mensuel « Actualité » à paraître la semaine prochaine, le patronat de la métallurgie se prononce pour une réforme beaucoup plus ambitieuse qui consisterait à remettre à plat le financement actuel du système pour mettre en place un régime public de type beveridgien financé par l'impôt. Au-delà de ce niveau de solidarité se développerait un système d'assurance, donc financé par des cotisations sociales. Enfin, le patronat de la métallurgie se prononce pour un troisième étage, facultatif celui-là géré en capitalisation. Au total, ce schéma correspond à celui des trois piliers - un régime public, un régime d'entreprise et un étage d'épargne individuelle - préconisé par la Banque mondiale. Bref, une réforme systémique qui ne recueillera sans doute pas un avis très favorable des syndicats.

Lire la suiteLire la suite