Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Recrutement des jeunes diplômés des filières TIC : hausse de 32 % attendue en 2010, selon l'association Pasc@line

Les recrutements des jeunes diplômés dans le secteur des technologies de l'information et de la communication et de l'informatique devraient être en augmentation de 32 % en 2010, selon une étude publiée lundi 5 juillet 2010 par l'association Pasc@line. Les fournisseurs de logiciels et de services TIC sont les entreprises « qui recruteront le plus massivement des débutants avec un profil TIC (moins de deux ans d'expérience) » avec 82 % du total des embauches. Les embauches de débutants concernent les niveaux bac+5 et plus dans 64 % des cas, les bac+3 et bac+4 pour 13 % et les bac+2 dans 23 % des cas. Au total, l'ensemble des recrutements tous profils concernés devrait se situer entre 26 et 29 000 personnes, contre 20 700 en 2009.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Informatique : les recruteurs veulent plus de bac+5

« Nos entreprises [Syntec informatique] devraient avoir recruté en 2009 un peu moins de 20 000 personnes, dont une petite moitié de jeunes diplômés de l'enseignement supérieur », indique Philippe Tavernier, président de la commission « social, emploi, formation » de Syntec informatique, sollicité par AEF sur les perspectives de recrutement de jeunes diplômés. Ces chiffres, « qui doivent encore être finalisés », sont environ deux fois inférieurs à ceux de 2008, année pendant laquelle le secteur a recruté de l'ordre de 40 000 personnes, dont environ la moitié de jeunes diplômés de l'enseignement supérieur. « Nous anticipons des tendances similaires [à celles de 2009] pour le premier semestre 2010 et peut-être plus favorables pour le second semestre », indique aussi Philippe Tavernier.

Lire la suiteLire la suite
Informatique : les femmes apprécient les TIC mais n'en font toujours pas leur métier, selon une étude de Cisco

« Bien qu'elles aient les compétences informatiques requises, les jeunes femmes continuent à se détourner des études et carrières technologiques », montre une étude réalisée par le réseau European schoolnet pour le compte de la société Cisco dans cinq pays (France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni). En France, une étudiante sur deux se déclare intéressée par les métiers des technologies de l'information et de la communication, soit le taux le plus bas des cinq pays étudiés, mais un quart seulement prévoient de s'orienter vers des études supérieures de ce type. Le taux d'abandon est en France le plus bas par rapport à ses voisins : 24 % des étudiantes aimant les TIC renonceront à les étudier, ce pourcentage étant de 61 % en Italie, 54 % aux Pays-Bas, 43 % au Royaume-Uni.

Lire la suiteLire la suite
Informatique : le Syntec se veut vigilant sur l' « attractivité future » des formations

La filière de formation en informatique « a apparemment su adapter son offre en fonction des besoins des entreprises et des évolutions technologiques et proposent de nombreux débouchés professionnels. Mais le fléchissement récent [du nombre d'inscrits] appelle à la vigilance » quant à l' « attractivité future » de cette filière. C'est ce que conclut une étude publiée par la fédération Syntec informatique en mars 2009 dans laquelle 1 904 formations sont recensées en 2007-2008, dont 41 % de Bac+2, 34 % de Bac+5 ou 6, 22,5 % de Bac +3, près de 2,5 % de Bac+4. Une large majorité (près de 70 %) sont issues du secteur public, 21,3 % du privé, 5,7 % du privé sous contrat, et 3,2 % des services consulaires. Le nombre d'inscrits (plus de 45 000) augmente de 29 % entre 2000 et 2007, mais connaît un ralentissement depuis 2005-2006 (-2 %) qui « semblerait s'accentuer en 2006-2007 ». Le nombre de diplômés (environ 22 000) reste stable.

Lire la suiteLire la suite