Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Le PRES reste pertinent et d'actualité pour autant qu'il sache s'adapter » (Bernard Saint-Girons, Université Paris-Est)

« La contractualisation avec les PRES a du sens si elle est porteuse de valeur ajoutée parce que permettant de traiter à un niveau plus pertinent des sujets communs aux membres du PRES. Là où la contractualisation est créatrice de valeur ajoutée, elle doit être possible. C'est donc aux PRES de porter la réflexion et aux membres de décider le champ politique donnant lieu à contractualisation. » C'est ce qu'explique Bernard Saint-Girons, président du PRES Université Paris-Est depuis avril 2010 à AEF. L'ancien DGES évoque également la fusion des établissements qui « ne saurait être la réponse universelle » : « Dans le contexte actuel, le PRES reste pertinent et d'actualité pour autant qu'il sache s'adapter. » Bernard Saint-Girons revient enfin sur la délivrance de la HDR par le PRES, sur le projet campus et sur le grand emprunt.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Valérie Pécresse souhaite que la démarche de contractualisation avec les PRES s'engage « dès la prochaine vague »

« Il faut probablement aller plus loin et envisager désormais de contractualiser avec les PRES. Bien évidemment, cette contractualisation ne doit pas faire doublon avec les contrats passés avec les établissements. Il s'agit, là où les établissements font le choix de transférer des compétences au PRES, y compris par délégation d'une partie de leurs moyens, de contractualiser avec le PRES dans une logique de complémentarité et de subsidiarité. Je souhaite que cette démarche s'engage avec des établissements volontaires dès la prochaine vague contractuelle [vague A 2011-2014]. » C'est ce que déclare Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, à l'occasion de la signature des contrats quadriennaux des établissements de la vague D (1), mardi 29 juin 2010.

Lire la suiteLire la suite
Valérie Pécresse favorable à une contractualisation soit avec le PRES soit avec les membres, mais pas à une « double contractualisation »

« Les regroupements [d'établissements d'enseignement supérieur] ayant engagé des démarches structurantes verraient leur action confortée, dans le cadre de négociations contractuelles de site, par la conclusion d'un contrat d'objectifs avec l'État, en étroite coordination avec ses membres », affirme Jean Picq, président de la troisième chambre de la Cour des comptes, à l'occasion de son audition par la commission des finances de l'Assemblée nationale, mardi 8 juin 2010. « Le pilotage stratégique de l'État doit être renforcé », insiste Jean Picq, estimant « qu'une fois passée la phase de création, le soutien apporté par l'État [aux PRES] a été moins pressant ». Il ajoute qu'il « ne faut pas maintenir des PRES sans valeur ajoutée démontrée par rapport à la situation préexistante ». « Si ça ne marche pas, ou bien des actions correctrices doivent être engagées dans un calendrier déterminé, ou bien la structure [PRES] devrait être supprimée », lance-t-il. Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et Jean Picq étaient auditionnés sur la politique de regroupement et de coopération dans l'enseignement supérieur suite à la publication du référé de la Cour des comptes sur le sujet (AEF n°267467) et sur la loi de règlement (AEF n°267101). Référé envoyé à Valérie Pécresse ainsi qu'aux ministres de l'Économie et du Budget et transmis à l'Assemblée nationale avec les réponses des ministres (AEF n°267368).

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
PRES Paris-Est : « Pour ce qui nous concerne, le PRES fédératif reste la bonne solution » (Francis Godard, Marne-la-Vallée)
Lire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Bernard Saint-Girons devrait prendre la présidence du PRES Paris-Est
Lire la suite
URGENT. Rapport sur les PRES : l'IGAENR propose quatre scénarios de « reconfiguration des sites universitaires »

« La phase 2 de la politique des PRES, telle que la mission le propose, comme les orientations de l'emprunt national (AEF n°279713 ), conduisent à s'interroger sur les dispositifs organisationnels les plus pertinents et les outils les plus appropriés pour atteindre les objectifs fixés, et ce, dans des contextes de site très variés. » C'est qu'écrivent trois inspecteurs (1) de l'IGAENR dans un rapport non définitif intitulé « Développement des PRES et reconfiguration des sites universitaires », daté de mars 2010, et qu'AEF s'est procuré. Valérie Pécresse avait demandé à l'inspection générale de réfléchir à la gouvernance et au transfert de compétences aux PRES en novembre 2009 (AEF n°280040). Dans le contexte du grand emprunt qui prévoit notamment la création et le financement de campus d'excellence (AEF n°279713)), l'IGAENR propose quatre grands scénarios de « reconfiguration de sites universitaires » : la fusion universitaire, le grand établissement, l'EPCS « deuxième génération » et l'EPCS tel qu'il existe actuellement. Le rapport détaille aussi ce que doivent être les principes de la « phase 2 de PRES » (AEF n°273480) ainsi que 5 chantiers qui doivent être mis en oeuvre (AEF n°273473).

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Un rapport de l'IGAENR définit les principes de « la phase 2 de la politique des PRES »

Si les PRES sont désormais bien installés comme lieu de dialogue entre les établissements, il reste, au regard des ambitions dessinées par la lettre de mission à l'IGAENR (AEF n°280040) et des nécessités liées à un contexte international fortement évolutif, « un long chemin à parcourir et c'est là que doit se fonder la 'phase 2' de la politique des PRES ». C'est ce qu'estiment trois inspecteurs de l'IGAENR (1) dans un rapport intitulé « Développement des PRES et reconfiguration des sites universitaires », daté de mars 2010. Dans ce rapport non définitif qu'AEF s'est procuré, les auteurs présentent les grands principes qui selon eux définissent un PRES. Ils listent également cinq chantiers qui doivent être lancés « rapidement » pour engager une véritable évolution des PRES (AEF n°273473), ainsi que quatre scénarios pour reconfigurer les sites universitaires (AEF n°273479).

Lire la suiteLire la suite