Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

« Nous ne pouvons satisfaire qu'une demande de logement sur huit » (Vincent Labouret, directeur du Crous Lyon Saint-Étienne)

« Nous ne pouvons satisfaire qu'une demande de logement sur huit », déclare Vincent Labouret, directeur du Crous de Lyon Saint-Étienne, le 6 juillet 2010, à Lyon. L'établissement reçoit « près de 38 000 demandes de logement » par an, un chiffre relativement faible « qui s'explique par un phénomène d'autocensure des étudiants », explique-t-il. Avec 6 400 logements pour environ 130 000 étudiants, « nous sommes très loin de l'objectif national des 10 % d'étudiants logés », déplore Vincent Labouret. Le directeur du Crous attribue ce retard à « la démographie de la population étudiante lyonnaise, qui a progressé de 16 % en dix ans, contre 3,75 % pour le reste de la France ». Sur les 6 400 logements disponibles à Lyon, 1 600 places sont réservées aux étudiants étrangers en échange universitaire, « il reste donc 4 800 places pour les boursiers. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement