Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Philippe Aghion recommande de « rééquilibrer la gouvernance des universités » dans son rapport final sur « l'excellence universitaire »

« Rééquilibrer la gouvernance des universités en mettant en place des 'board of trustees' ouverts sur l'extérieur à côté de sénats académiques représentant la communauté universitaire ». C'est l'une des trois recommandations formulées par Philippe Aghion en conclusion de son rapport sur « l'excellence universitaire » dont il a remis la deuxième partie lundi 12 juillet 2010 à Valérie Pécresse. Alors que la première phase de ce rapport était consacrée à l'excellence de la recherche universitaire, celle-ci se concentre sur l'insertion professionnelle. Philippe Aghion y recommande notamment de créer des collèges universitaires regroupant l'ensemble des filières du premier cycle et de fixer un objectif de moyen terme de 2 % du PIB pour les dépenses nationales consacrées à l'enseignement supérieur (AEF n°264107). Initialement chargé d'une mission de « comparaison internationale des pratiques de l'autonomie des universités » (AEF n°288263), Philippe Aghion avait vu, dans le cadre des annonces liées au grand emprunt (AEF n°289593), cette commande « s'élargir à toutes les initiatives d'excellence », avait expliqué Valérie Pécresse lors de la remise de la première partie du rapport.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement