Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

URGENT. Classement de Shanghai 2010 : 22 universités françaises classées dans le top 500, l'UPMC, Paris XI et l'ENS dans le top 100

22 universités françaises figurent dans le top 500 du classement de Shanghai 2010, publié vendredi 13 août 2010 par l'université Jiao Tong (Chine), soit une de moins que l'an dernier (AEF n°287991). L'UVSQ fait son entrée dans le classement, Lille-I et Bordeaux-II en sortent. Les établissements présents dans le top 100 sont les mêmes qu'en 2009 : Paris-VI (UPMC), Paris-XI Sud et l'ENS-Ulm. L'UPMC passe de la 40e à la 39e place, Paris-XI de la 43e à la 45e place et l'ENS Ulm de la 70e à la 71e place. Au total, on trouve sept établissements français dans les 200 premières universités mondiales, treize dans les 300, 18 dans les 400 et 22 dans les 500.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
URGENT. Classement de Shanghai 2010 : le détail des résultats des universités françaises

Le palmarès de Shanghai 2010 compte 22 universités françaises parmi les 500 classées au total, soit une de moins qu'en 2009 (AEF n°287989 ). L'université de Versailles Saint-Quentin fait son apparition entre la 401e et la 500e place, tandis que les universités de Lille-I et de Bordeaux-II sortent du palmarès. Comme en 2009, seules 3 institutions françaises figurent dans le top 100 : l'UPMC, qui gagne une place (39e contre 40e en 2009), l'université Paris-Sud (Paris-XI), qui perd deux places (45e contre 43e en 2009) et l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, qui perd une place (71e contre 70e en 2009). L'université de Nice Sophia-Antipolis est la seule autre université française à progresser avec l'UPMC, passant de la tranche 402-501 à la tranche 301-400 (le classement se faisant par tranches à partir de la 100e place). En revanche, 3 autres établissements perdent des places : l'université Bordeaux-I, qui passe de la tranche 201-302 à la tranche 301-400, et l'École des mines de Paris et l'université de Rennes-I, qui passent de la tranche 303-401 à la tranche 401-500.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Avec les classements, les étudiants ne voient plus les universités que comme des marques » (Geoffrey Boulton, Leru)
Lire la suite
URGENT. 23 établissements français dans le top 500 du classement de Shanghai 2009. L'UPMC, Paris-Sud et l'ENS dans le top 100

Vingt-trois établissements français figurent dans le top 500 du classement de Shanghai 2009, publié vendredi 30 octobre 2009. Ce sont les mêmes établissements qu'en 2008 (AEF n°313046). Néanmoins, la France se classe au sixième rang mondial et gagne une place par rapport au classement précédent. Les trois mêmes établissements que l'année dernière sont présents dans le top 100, et remontent de quelques rangs : l'UPMC (Paris-VI) à la 40e place, l'université Paris-Sud (Paris-XI) à la 43e place et l'ENS Ulm à la 70e place.

Lire la suiteLire la suite
Classement européen des universités : « nous entrons dans la phase de faisabilité » (Valérie Pécresse)

« Les frontières sont encore beaucoup trop présentes en Europe et l'Espace européen d'enseignement supérieur n'est encore souvent qu'un concept, même si on s'en gargarise dans les colloques ou à Bruxelles. Cet espace avait besoin d'un nouvel outil pour être relancé et cet outil pourrait être le futur classement européen des universités », déclare Valérie Pécresse à l'occasion d'une rencontre organisée par l'Institut Thomas More autour du thème « Vers quel classement européen des universités ? » (AEF n°290024), jeudi 22 octobre 2009. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche estime que la question des classements est posée à tous les systèmes d'enseignement supérieur. Elle rappelle que cette idée de classement européen, lancée pendant la présidence française de l'UE (AEF n°315341), « a d'abord été accueillie par le commissaire Jan Figel avec le plus grand scepticisme, voire une certaine crainte que ce processus soit un ferment de division au sein de l'UE ». « Si Jan Figel a fini par se rendre à nos propositions, c'est en grande partie parce que la France était en train d'engager une vraie réforme de son système universitaire et que le train de l'autonomie était en marche », estime-t-elle.

Lire la suiteLire la suite