Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°260623

Des associations sanitaires et sociales appellent « investir sur la solidarité » pour « maintenir le lien social » face à la crise

Une cinquantaine d'organisations associatives du champ sanitaire et social lance, mardi 14 septembre 2010, un appel à « une mobilisation citoyenne pour la solidarité ». Toutes ont signé l'appel sur le site internet www.investirsurlasolidarite.org. Pour Jean-Marie Barbier, président de l'APF, « de multiples décisions désordonnées de réduction des financements publics » fragilisent ces associations qui, pourtant, « s'efforcent de maintenir le lien social » dans cette période troublée. Dominique Balmary, le président de l'Uniopss, propose d'écrire une lettre au Premier ministre pour l'alerter sur « le risque de démontage de la solidarité ». Il regrette qu'une première lettre envoyée en juin dernier au Premier ministre sur le même thème soit restée sans réponse. « Nous voulons savoir quelles sont les priorités du gouvernement, afin que que les associations sachent à quoi s'en tenir pour les années à venir. Nous savons que la France est dans une situation difficile au niveau financier. Mais ce redressement nécessaire ne doit pas se faire au détriment des plus fragiles ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Ephad : le « ras le bol » de la Fnadepa qui appelle le gouvernement à « respecter les engagements pris » dans le PSGA et le plan Alzheimer

« Plus que jamais, la Fnadepa demande aux pouvoirs publics de respecter les engagements pris » dans le PSGA et le Plan Alzheimer « par des crédits à la hauteur des promesses faites ». La Fnadepa souligne en effet qu'une partie des crédits prévus pour le plan Alzheimer a été attribuée au deuxième plan cancer et son président, Claudy Jarry, dénonce « le manque de moyens » et « le manque d'attention des pouvoirs publics » à l'égard des professionnels du secteur. Les établissements ont pris connaissance en juillet dernier des annexes techniques qui accompagnent la circulaire budgétaire d'orientation 2010, publiées par la CNSA. Elles précisent que les tarifs soins des établissements et services connaîtront une revalorisation uniforme de +1,2 %. La Fnadepa déplore cette décision qui, notamment, ne prend pas en compte l'augmentation du GMP (le niveau de dépendance moyen des résidents) de « plus de 50 points » et « encore moins les nouvelles prestations puisqu'elle ne permet pas de couvrir les anciennes… »

Lire la suiteLire la suite
Valérie Rosso-Debord veut rendre obligatoire la souscription d'une assurance dépendance dès 50 ans et relever la CSG des retraités

« Rendre obligatoire dès l'âge de cinquante ans, la souscription d'une assurance perte d'autonomie liée à l'âge », « revoir les taux de la contribution sociale généralisée applicable aux pensions de retraite afin d'aménager une meilleure progressivité de ces derniers » et réserver le bénéfice de l'APA (en attendant qu'elle soit supprimée) aux personnes les plus dépendantes, classées en GIR 1, 2 ou 3. C'est ce que propose le rapport de la mission sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes, présidée par Valérie Rosso-Debord (UMP, Meurthe-et-Moselle) adoptée hier soir par la commission des Affaires sociale et rendu public aujourd'hui, mercredi 23 juin 2010. La mission formule au total une quinzaine de propositions et reprend en l'adaptant une proposition du rapport Marini-Vasselle (AEF n°311784)sur la prise en charge de la dépendance et la construction d'un cinquième risque : Valérie Rosso-Debord suggère en effet d'instituer pour les personnes dont le patrimoine est d'au moins 100 000 euros (le Sénat proposait 150 000 euros) qui demande à recevoir l'APA « un droit d'option entre une allocation réduite de moitié mais n'autorisant pas un futur recours sur la succession de son bénéficiaire et le service d'une allocation à taux plein, pouvant être récupérée sur la succession future du bénéficiaire pour un montant maximum de 20 000 euros ».

Lire la suiteLire la suite
Centres de santé : l'Uniopss forme un recours gracieux sur deux dispositions de l'ordonnance de coordination avec la loi HPST

L'Uniopss a rendu publique hier, jeudi 6 mai 2010, la lettre qu'elle a adressée le 23 avril dernier au Premier ministre, François Fillon, dans laquelle elle lui demande d'abroger trois des dispositions de l'ordonnance du 23 février 2010 de coordination avec la loi HPST du 21 juillet 2009 : deux d'entre elle ont trait aux centres de santé et une à la protection judiciaire de la jeunesse. Dans un communiqué, l'Uniopss estime, s'agissant des centres de santé, que l'ordonnance va « manifestement au-delà de l'habilitation législative en revenant d'une part sur le respect des obligations de service public par l'établissement de santé gestionnaire et d'autre part, sur la compétence de l'ARS pour autoriser et contrôler le fonctionnement des centres de santé ».

Lire la suiteLire la suite
Pour l'ADF, l'État ne respecte pas des « délais raisonnables » pour la parution du décret relatif à la tarification des Ehpad

Claudy Lebreton, président de l'ADF, dément officiellement, lundi 12 avril 2010, être « responsable des retards pris dans la parution du décret relatif à la tarification des Ehpad », comme l'a affirmé la DGCS mardi 6 avril (AEF n°271956). L'ADF n'aurait, selon la DGCS, pas participé aux récentes réunions de la CCEN, alors contrainte de surseoir à l'examen du décret. Claudy Lebreton affirme au contraire que l'ADF n'a pas été consultée sur ce projet de décret depuis octobre 2009. Il rappelle que « le décret réformant la tarification des Ehpad aurait dû être publié avant juillet 2009. C'est donc l'État qui ne respecte pas la jurisprudence du Conseil d'État en matière de 'délais raisonnables' pour la publication des textes réglementaires ».

Lire la suiteLire la suite