Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Bâtiment : la CAPEB « soulagée et satisfaite » du maintien de la TVA à 5,5 % dans le bâtiment

« Le maintien de la TVA à 5,5 % dans le bâtiment bénéficie à toute l'économie française […] Après le dur combat que nous avons mené ces derniers mois, nous n'allons pas bouder notre plaisir », déclare Patrick Liébus, président de la Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment), mardi 14 septembre 2010, après que le président de la République a confirmé la reconduction du dispositif en 2011 (AEF Habitat et Urbanisme n°260599). « Il était indispensable que cette mesure soit préservée. A l'heure où le secteur connaît toujours un repli d'activité (- 2,5 % au 2e trimestre 2010), la suppression de cette mesure aurait entraîné une contraction importante de la demande de travaux avec des répercussions désastreuses sur l'activité et sur l'emploi », ajoute le représentant patronal, précisant que la TVA à 5,5 %, initiée en 1999 « a généré 3,8 milliards d'activité supplémentaire et permis la création de 40 000 emplois durables dans le secteur ». Il attend maintenant « que les parlementaires traduisent dans la loi de finances cette annonce ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 63 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Bâtiment : baisse de l'activité des artisans de 2,5 % sur un an au 2e trimestre 2010 mais premiers signes de reprise dans le neuf (Capeb)

« Le volume d'activité des artisans du bâtiment ne recule plus que de 2,5 % au 2e trimestre 2010, comparé au même trimestre de l'année précédente, après une chute de 6 % entre janvier et mars », indique la Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) vendredi 16 juillet 2010. Cette « éclaircie » s'explique par « la nette amélioration que connaît le secteur de la construction neuve, avec une baisse trois fois moindre au 2e trimestre 2010 : - 3,5 % contre - 11 % au premier trimestre ». Cette amélioration s'accompagne d'une reprise des mises en chantier, en hausse de 18 % entre mars et mai 2010, toujours selon la Capeb.

Lire la suiteLire la suite
Rénovation : la Capeb chiffre à 3,6 milliards d'euros le manque à gagner pour le secteur en cas de suppression de la TVA à 5,5 %

« Supprimer la TVA à 5,5 % reviendrait à amputer le secteur de la rénovation de 3,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires, avec une perte de 30 000 emplois à la clé », assure Patrick Liébus, le 1er juillet 2010. Le président de la Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) a fait chiffrer par le cabinet I+C « trois scénarios possibles de l'impact de la hausse du taux de TVA sur les travaux d'entretien-rénovation des logements ». « Un retour à une TVA à 19,6 % uniquement sur les matériaux de construction impliquerait des pertes d'emplois, directes et indirectes, évaluées à 10 000 postes et occasionnerait une baisse d'activité de l'ordre de 1,94 milliard d'euros », ajoute-t-il. « Le maintien ciblé d'une TVA à taux réduit, uniquement pour les travaux liés à la rénovation énergétique des bâtiments, conduirait à une réduction d'activité de 2,8 milliards d'euros et 23 000 emplois en moins. » S'y ajouterait, selon Patrick Liébus, « un recul important de l'amélioration de la qualité des logements en France ».

Lire la suiteLire la suite
La Capeb s'inquiète d'une possible suppression de la TVA à 5,5 % dans le bâtiment

La Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) s'inquiète de « messages ambigus » du gouvernement sur « la suppression partielle de la TVA à 5,5 % dans le bâtiment ». Si « la recherche des équilibres budgétaires est nécessaire […] l'orthodoxie budgétaire risque d'engendrer un coût fort élevé pour nos entreprises et l'emploi du secteur », juge la confédération dont le président, Patrick Liébus, doit être reçu « cette semaine par la présidence de la République, Matignon, Bercy et le secrétariat d'État au Logement » pour aborder la question de « la TVA à 5,5 % dans la rénovation des logements ». Les annonces, « qualifiant sans discernement cette mesure de « niche fiscale », jettent le trouble sur le secteur déjà fragilisé par la crise et au pire moment pour les entreprises », déplore Patrick Liébus le 8 juin 2010, alors que la Capeb lance une « grande campagne de sensibilisation des élus et des préfets » pour exiger une réforme du régime de l'auto-entrepreneur.

Lire la suiteLire la suite
Bâtiment : la Capeb demande à Benoist Apparu la pérennisation des mesures du plan de relance

Pérenniser les mesures du plan de relance telles que le dispositif Scellier (1), le PTZ (prêt à taux zéro) et la TVA à 5,5 % et étendre le PTZ aux résidences secondaires. C'est ce que souhaite discuter Patrick Liébus, président de la Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) lors de sa rencontre avec Benoist Apparu, le secrétaire d'État au Logement et à l'Urbanisme, jeudi 8 avril 2010, en fin de journée. « Si les mesures gouvernementales nous ont aidé à limiter la baisse du volume d'activité dans l'artisanat du bâtiment, nous avons besoin de mesure pérennes », explique-t-il lors d'une conférence de presse jeudi matin. La Capeb indique par ailleurs s'être engagée dans un vaste plan pour former ses salariés, notamment dans le domaine du développement durable, pour amorcer le redémarrage d'activité prévu en 2011.

Lire la suiteLire la suite