Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°260358

Comptes de la santé : la commission note la « bonne complémentarité » entre les différents financeurs qui laisse un RAC « relativement faible »

« En 2009, la structure de financement des dépenses de santé est quasi-identique à celle observée pour l'année 2008 », rapporte la Commission des comptes de la santé dans son rapport 2010. Cette commission, présidée par l'ancien ministre délégué à la santé (1990-1992) Bruno Durieux, souligne néanmoins une « intervention croissante des organismes complémentaires » depuis…1995. Si la part des dépenses de santé financée par l'État (y compris la CMU-C des personnes rattachées à un des régimes de base) est « restée stable » ; en revanche, celle des organismes complémentaires s'est accrue passant de 12,2 à 13,8 %, « cependant que la part prise en charge par la sécurité sociale a diminué symétriquement ». C'est donc « grâce à une bonne complémentarité » entre les différents financeurs que « la part des dépenses à la charge des ménages » est « relativement faible », affirme ce document dont Roselyne Bachelot a pu dire jeudi 16 septembre 2010, lors d'un déplacement à Lille, qu'il casse un « certain nombre de lieux communs et d'idées reçues ». (AEF n°260403).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Retraite des médecins hospitalo-universitaires : Roselyne Bachelot demande un rapport à l'Igas pour la fin 2010

« J'ai confié à l'Igas une mission qui doit évaluer l'impact financier et réglementaire d'une affiliation au régime général de la sécurité sociale et à l'Ircantec pour la part hospitalière des traitements hospitalo-universitaires », annonce Roselyne Bachelot, jeudi 16 septembre 2010, à Lille lors des cinquièmes rencontres « Convergences santé hôpital » organisées par la CMH, le Snam-HP, le SNRPH et le SNPHPU. « Nous attendons les résultats de ces travaux pour la fin de l'année », ajoute la ministre de la Santé.

Lire la suiteLire la suite
PLFSS 2011 : les laboratoires, les médecins et les assurés mis à contribution par le plan d'économies fixé à 2,5 milliards d'euros par l'État

Baisse des prix des médicaments et limitation des volumes (625 millions d'euros), maîtrise des prescriptions des médecins (550 millions), mesures d'économies visant l'hospitalisation (355 millions), coup de frein sur le secteur médico-social (300 millions), baisse des tarifs des radiologues et des biologistes libéraux (200 millions), hausse d'un demi-point du ticket modérateur à la charge des assurés (200 millions), passage à 30 % (au lieu de 35 %) du taux de prise en charge par l'assurance maladie des médicaments à vignette bleue (165 millions d'euros), relèvement du seuil du ticket modérateur acquitté par les patients pour les soins délivrés à l'hôpital (95 millions), baisse de la prise en charge des transports des patients en ALD (75 millions) et enfin, création de forfaits de remboursement des auto-tests de dosage de glycémie (35 millions) des diabétiques, telle est la liste des mesures envisagées par le gouvernement pour réaliser 2,5 milliards d'économies l'an prochain par rapport à la progression tendancielle des dépenses d'assurance maladie. C'est ce que révèlent en exclusivité « Les Échos » dans leur édition datée du jeudi 16 septembre, à douze jours de la réunion de la Commission des comptes de la sécurité sociale prévue le 28 septembre.

Lire la suiteLire la suite
Taxation des complémentaires santé : L'Unocam déplore à son tour le projet de « nouvelle taxe qui va pénaliser les assurés »

« Une taxe supplémentaire pourrait rendre l'accès à la couverture santé difficile, voire impossible pour certaines populations », avertit l'Unocam qui réagit à son tour (après la Mutualité, la FFSA et le Ctip ainsi qu'un certain nombre de mutuelles) au projet de taxation des contrats de complémentaire santé « responsables et solidaires » à hauteur de 3,5 %. Cette mesure devrait générer 1,1 milliard d'euros en 2011, affectés au financement de la dette sociale. L'Unocam vient d'écrire au Premier ministre pour l'engager à « retirer cette mesure » et mettre en oeuvre « des actions de maîtrise des dépenses de santé » auxquelles les complémentaires « ont toujours offert leur participation », assure-t-elle. L'organisation représentative des trois familles de complémentaires santé, fait remarquer que ce projet de taxation « cible les contrats responsables, qui pourtant respectent les mesures d'intérêt général prises par l'État en vue de modérer les dépenses de santé ». Elle considère donc que cette décision va « à l'encontre des efforts faits depuis 2004 pour réguler [le] système de santé ».

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
PLFSS 2011 : l'Unocam souhaite « plus d'écoute qu'en 2009 » sur ses propositions qu'elle estime « courageuses, raisonnables et pesées »
Lire la suite
PLFSS 2011 : l'Unocam chiffre à 1,2 milliard les « gains qualitatifs » possibles sur la prise en charge des ALD et des malades chroniques

« Le rôle d'acteurs des Ocam doit être renforcé et clarifié », réaffirme l'Unocam dans la note qu'elle a transmise à la mi-juin à Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, et à François Baroin, ministre des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'État, et qui détaille les 3,5 milliards d'économies qu'elle juge possible de faire faire à l'assurance maladie obligatoire sur la période 2011-2013, dont 1,2 milliard au titre des ALD et maladies chroniques. L'Unocam se dit également « prête à étudier les pistes » permettant « d'améliorer l'articulation des responsabilités entre assurances maladie obligatoire et complémentaire, en particulier dans les domaines où la part financée par les organismes complémentaires est majoritaire (optique,dentaire, etc.) ». Par ailleurs, l'Unocam réclame dans le cadre du prochain PLFSS 2011 une clarification de la nature juridique et fiscale de la « contribution » payée par les organismes complémentaires et qui finance le Fonds CMU.

Lire la suiteLire la suite