Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Michèle Alliot-Marie propose « cinq pistes de réflexion » pour améliorer le dispositif de libération conditionnelle

« Sans en remettre en cause la philosophie, je souhaite travailler à une amélioration du dispositif [de libération conditionnelle], avec tous ceux qui sont concernés par le sujet », annonce la ministre de la Justice dans une tribune publiée dans « Le Monde » daté du 21 septembre 2010. « Qu'un dispositif visant à empêcher la récidive conduise finalement à celle-ci est inacceptable. Qu'une mesure visant à réinsérer les détenus dans la société ait pour effet d'accroître le danger pour nos concitoyens est intolérable », souligne Michèle Alliot-Marie dans cette tribune, intitulée « Replaçons la libération conditionnelle au coeur de la lutte contre la récidive ». Parmi les « cinq pistes de réflexions » avancées, elle reprend la proposition de jury populaire du ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux (AEF Sécurité globale n°260272) et recommande de « rompre l'isolement du juge » en faisant « une place à la société civile » dans les décisions de placement en liberté conditionnelle des condamnées aux assises.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Brice Hortefeux prône un « traitement global de la délinquance » dans un entretien au Figaro magazine

« Les policiers et les gendarmes effectuent un travail formidable, courageux, multipliant sans cesse les interpellations de délinquants et de criminels. Mais tout ne s'arrête pas avec l'interpellation. Encore faut-il que les délinquants et les criminels arrêtés et punis purgent leur peine jusqu'au bout. Or trop souvent la chaîne de sécurité s'interrompt brusquement après l'interpellation », indique le ministre de l'Intérieur dans une interview à paraître dans le « Figaro Magazine », samedi 18 septembre 2010. Pour le ministre, « seul un traitement global de la délinquance, qui va de l'interpellation jusqu'à l'incarcération, nous permettra de mettre hors d'état de nuire les criminels. Police, justice, dans la chaîne pénale, chacun doit tenir son rôle ».

Lire la suiteLire la suite
Augmentation de la population pénale de 26,5 % en cinq ans, la Cour des comptes constate un « état de surpopulation préoccupant »

« La population pénale est passée de près de 185 600 personnes suivies par l'administration pénitentiaire en 2005 à près de 235 000 au 1er janvier 2010, soit +26,5 % en cinq ans », constate la Cour des comptes dans un rapport sur le service public pénitentiaire publié le 20 juillet 2010. Elle note un « état de surpopulation particulièrement préoccupant dans les maisons d'arrêt (qui détiennent les prévenus en attente de jugement et les condamnés dont le reliquat de peine n'excède pas deux ans lors de leur condamnation définitive) ». Les prévisions de l'administration pénitentiaire pour 2012 « font apparaître un déficit de 11 500 places, malgré la construction de nouvelles places engagée depuis septembre 2002 », indique la Cour des comptes lors de la présentation du rapport. Elle constate par ailleurs que le nombre de condamnés « après avoir stagné entre 2005 et 2007 aux alentours de 39 000 personnes n'a cessé d'augmenter depuis 2008 (+16,8 % entre 2005 et 2010) »

Lire la suiteLire la suite