Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Saclay : « La Ville de Paris s'opposera fermement à la vente des bâtiments universitaires concernés par les transferts » (Bertrand Delanoë)

« Le président de la République vient d'annoncer sa décision de développer le pôle scientifique du plateau de Saclay par le transfert d'une demi-douzaine d'écoles et d'entités universitaires situées à Paris et dans le reste de la métropole. Ainsi, les écoles parisiennes Agro, Mines et Télécom seront intégralement déménagées et leurs bâtiments vendus pour financer leur nouvelle installation. Cette annonce contredit les projets scientifiques et pédagogiques de deux de ces trois établissements, validés par l'État en conseil d'administration ou en conseil d'école, et qui prévoyaient des schémas d'implantation bipolaire, incluant le maintien d'activités scientifiques à Paris », réagit Bertrand Delanoë, maire de Paris, suite au discours de Nicolas Sarkozy à Saclay (AEF n°259738 ), vendredi 24 septembre 2010. En plus des 850 millions d'euros de l'opération campus et du milliard d'euros du grand emprunt, le président de la République a déclaré que le financement du Saclay serait aussi assuré par les « ressources apportées notamment par les différents acteurs, qu'elles proviennent de la valorisation de leur patrimoine immobilier et foncier qu'ils occupent actuellement ou de collectes de fonds auprès de leurs anciens élèves ou de leurs partenaires ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 74 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Saclay : « Pour la première fois sur ce plateau, nous nous efforçons de mettre en oeuvre une véritable stratégie » (Nicolas Sarkozy)

« Je peux vous annoncer aujourd'hui l'établissement sur le plateau de Saclay d'AgroParisTech, de l'École centrale de Paris, de l'Ensae, d'un pôle biologie-pharmacie-santé qui s'appuiera sur les équipes de la faculté de pharmacie de l'université Paris-Sud, de l'ENS Cachan, et de l'ensemble École des mines de Paris - Institut des Télécoms », annonce Nicolas Sarkozy, vendredi 24 septembre 2010, lors d'un déplacement sur le plateau de Saclay, à l'Institut supérieur d'optique ainsi que sur le chantier de Nano-Innov. « Les premiers projets vont démarrer très vite, notamment pour l'AgroParisTech, l'École centrale de Paris et l'Ensae », précise-t-il. « L'université Paris-Sud devra continuer à prendre toute la place éminente qui lui revient dans cette extraordinaire concentration d'intelligence. Nous doterons immédiatement la nouvelle fondation des mathématiques de Paris Saclay d'un capital de 40 millions d'euros », indique-t-il aussi. « Et nous allons lancer la construction de plusieurs infrastructures communes de logements et de services destinées aux étudiants. »

Lire la suiteLire la suite
La ville de Paris et ParisTech signent une convention qui réaffirme « l'ancrage parisien » du PRES

La ville de Paris et le PRES ParisTech signent, vendredi 2 juillet 2010, une convention qui « définit le cadre de coopération et les perspectives partagées » entre les deux parties. Ce texte, qui ne contient pas d'annexe financière, réaffirme, selon Cyrille Van Effenterre, président de ParisTech, « l'ancrage parisien » du PRES. « Il faut se souvenir d'où on vient », déclare-t-il, rappelant que le PRES « a besoin de Paris », notamment en termes d'attractivité internationale. « Paris, en tant que cluster scientifique, a depuis très longtemps une recherche et un enseignement supérieur en sciences de l'ingénieur de haut niveau. Beaucoup de regards sont aujourd'hui tournés vers Saclay. Or ParisTech défend le principe de la triple implantation [Paris, Saclay, Marne-la-Vallée], principe que la ville de Paris soutient », déclare quant à lui Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris chargé de l'innovation, de la recherche et des universités. Il insiste sur le lien quasi « organique » entre la capitale et le PRES, rappelant que l'ESPCI, fait partie de cette alliance et que deux écoles, « Chimie ParisTech et l'Ensam » sont logées dans des bâtiments appartenant à la ville de Paris. « Nous partageons l'idée que les sciences de l'ingénieur doivent se constituer sur la base d'un réseau. L'axe Paris-Saclay est important, mais on parle bien d'un axe et pas d'un transfert », souligne Jean-Louis Missika.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Jean-Louis Missika : « À Paris, l'enchevêtrement du tissu universitaire rend compliqué de dessiner un 'jardin à la française' »
Lire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Jean-Louis Missika à l'AEF : « Il y a un vrai problème de conception du cluster scientifique francilien »
Lire la suite