Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

François Guignot est nommé délégué général par intérim du Comité Richelieu

François Guignot est nommé délégué général par intérim du Comité Richelieu, l'association française des PME innovantes, le 16 septembre 2010. Il succède à Emmanuel Leprince, fondateur et directeur général de l'association depuis 1989 qui a quitté ses fonctions pour prendre la direction générale de l'association Pacte PME (créée et incubée pendant trois ans par le Comité Richelieu). François Guignot a pour mission de « déployer l'action du Comité Richelieu et faire entendre auprès des pouvoirs publics et des grands clients les préoccupations principales et essentielles de ses membres, les PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire) innovantes ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Un renforcement du poids des PME dans la gouvernance des pôles de compétitivité s'avère indispensable » (comité Richelieu)

Le comité Richelieu estime que « l'intégration globalement satisfaisante des PME aux pôles de compétitivité en 2008 s'est poursuivie en 2009 » et souligne « qu'un renforcement du poids des PME dans la gouvernance des pôles de compétitivité s'avère indispensable, afin que les grands groupes considèrent les PME comme des partenaires et non comme des sous-traitants ». Ce sont les conclusions d'une synthèse intitulée « export et pôles de compétitivité » publiée le 16 juin 2010 et réalisée sur la base des retours des membres de la commission export du comité Richelieu à la demande d'Olivier Dassault, rapporteur spécial de la commission des finances de l'Assemblée Nationale. Créé en 1989, le comité Richelieu est une organisation composée de 293 PME innovantes adhérentes et 3 656 PME associées, regroupant près de 100 000 collaborateurs.

Lire la suiteLire la suite
« 73 % des PME innovantes sont pour l'instauration d'un crédit impôt innovation » (Emmanuel Leprince, Comité Richelieu)

« 73 % des PME innovantes sont pour l'instauration d'un crédit impôt innovation, qui couvrirait l'achat de brevets, le développement de nouveaux produits et les dépenses liées à la réalisation de prototypes », déclare Emmanuel Leprince. Le délégué général du Comité Richelieu est auditionné par la MEC (mission d'évaluation et de contrôle) de l'Assemblée nationale, mardi 23 février 2010, qui procède à une évaluation du dispositif (AEF n°274880). Cette association regroupe 275 PME dont « 90 % bénéficient du CIR » (crédit impôt recherche). « En revanche, 91 % de nos adhérents sont convaincus que ce ne serait pas une bonne idée de restreindre le CIR à des secteurs précis d'activité », indique-t-il. De la même manière, « 87 % sont défavorables à l'idée de conditionner le bénéfice du CIR à l'embauche de chercheurs, et 72 % sont contre l'idée d'obliger les PME à mener des projets de recherche collaborative pour pouvoir être éligibles au crédit impôt recherche ».

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
Jean-Pierre Gérault, nouveau président du Comité Richelieu
Lire la suite
Le grand emprunt doit « renforcer les PME innovantes » sans « oublier les grandes entreprises » (Comité Richelieu)

« L'objectif prioritaire de la politique d'innovation doit être d'augmenter le nombre d'entreprises françaises de stature internationale », déclare le Comité Richelieu, qui regroupe plus de 250 petites et moyennes entreprises innovantes françaises, jeudi 12 novembre 2009. Selon lui, « il s'agit de renforcer les PME innovantes d'où pourront émerger les leaders de demain ». Pour autant, l'association pense qu' « il ne faut aucunement oublier les grandes entreprises existantes mais au contraire se baser sur elles, car elles constituent la force actuelle de notre économie ». « Concrètement, une partie du grand emprunt doit être affectée aux grandes entreprises pour qu'elles achètent plus de produits ou services aux PME innovantes », en conclut le Comité Richelieu.

Lire la suiteLire la suite
« La réforme 2008 du crédit d'impôt recherche a été favorable aux PME » (Comité Richelieu)

« Le Comité Richelieu est en désaccord » avec le constat de la Cour des comptes (Conseil des prélèvements obligatoires) selon lequel « la réforme du crédit d'impôt recherche a favorisé les grands groupes au détriment des PME » (AEF n°288743), déclare l'association française des PME innovantes, dans un communiqué diffusé vendredi 9 octobre 2009. « Au contraire, affirme-t-elle, la réforme 2008 a été favorable aux PME, en doublant le montant du crédit dont elles bénéficient : de 270 millions d'euros en 2007 à près de 580 millions d'euros en 2008, d'après les chiffres du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche portant sur les PME indépendantes » (AEF n°290497).

Lire la suiteLire la suite