Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°258655

Congrès HR. Risques psychosociaux : la dynamique de prévention du plan Darcos continue de produire ses effets (Hervé Lanouzière, DGT)

« Le discours des pouvoirs publics sur les risques psychosociaux n'était pas construit il y a encore dix-huit mois. Aujourd'hui nous tenons un discours construit sur la mobilisation et la lutte contre les risques psychosociaux », se félicite Hervé Lanouzière, conseiller technique à la sous-direction « conditions de travail » de la DGT (Direction générale du travail), à l'occasion du 20e Congrès HR, organisé mercredi 6 et jeudi 7 octobre 2010. Entre-temps, le ministère du Travail est allé à la rencontre de plus de cent entreprises pour analyser leurs pratiques.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Risques psychosociaux : Xavier Darcos défend l'utilité du « name and shame » à la réunion du Coct

« Le processus [de 'name and shame'] ne sera pas abandonné », affirme Xavier Darcos à l'issue de la réunion du Coct mercredi 24 février 2010 à Paris. Le ministre du Travail réagissait à la suspension de la publication des listes rouge et orange des entreprises de plus de 1 000 salariés, qui n'ont pas fini ou n'ont pas entamé de négociations sur le stress (AEF n°275176) .« Le principe de l'émulation et de la transparence est un bon principe, dont l'utilité a été soulignée par tous les partenaires sociaux, même si le Medef redoute une stigmatisation des entreprises. Je n'ai pas changé d'avis. Nous avons toujours dit que ces listes n'étaient qu'une photographie de la situation. Nous republierons une autre photographie d'ici quelques semaines, et je suis sûr que la liste rouge sera de plus en plus courte, car l'alerte a été chaude. »

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Négociations sur le stress : 32 % des entreprises répondantes classées « en vert » (Xavier Darcos à l'AEF)
Lire la suite
Stress au travail : la DGT précise le calendrier des négociations aux entreprises de plus de 1 000 salariés

« Le ministre a invité les entreprises [de plus de 1000 salariés] à engager significativement les négociations [sur le stress au travail] avant le 1er février 2010 », rappelle Jean-Denis Combrexelle, directeur général du travail, dans un courrier adressé aux entreprises concernées le 10 décembre 2009. « À défaut d'accord à cette date, l'entreprise devra avoir réalisé à tout le moins un diagnostic et un plan d'action. […] Le délai proposé étant restreint, il importe de rechercher prioritairement les voies d'un engagement durable et partagé dans la prévention des risques psychosociaux et la promotion du bien-être au travail. C'est pourquoi j'attire votre attention sur la possibilité, en fonction de la maturité du sujet dans l'entreprise, de conclure avec les organisation syndicales, soit directement un accord sur le fond, soit un accord de méthode sur le traitement de la question des risques psychosociaux. »

Lire la suiteLire la suite
Stress au travail : Xavier Darcos compte sur la « transparence absolue » pour que les entreprises déclinent l'ANI sans mesure coercitive

« Toute entreprise de plus de 1 000 salariés doit ouvrir immédiatement des négociations sur le stress", indique Xavier Darcos, ministre du Travail, qui a présenté « un plan d'action d'urgence au travail pour mobiliser les employeurs des secteurs privé et public sur la prévention des risques psychosociaux dans leurs entreprises », à l'issue de la réunion exceptionnelle du Coct (Conseil d'orientation des conditions de travail), vendredi 9 octobre 2009 à Paris. « Il faut que chaque entreprise se saisisse du sujet, et décline très rapidement l'ANI sur le stress au travail. Des négociations doivent être engagées et mener, [à défaut d'accord], à un diagnostic et un plan d'action avant le 1er février 2010. » Le ministre indique qu'un premier bilan de ces négociations sera effectué en février 2010 et présenté devant le Coct. Il compte sur « la transparence absolue » des résultats pour faire pression sur les entreprises. Ces mesures concerneraient environ 2,5 millions de salariés.

Lire la suiteLire la suite
Xavier Darcos demande à toutes les entreprises de plus de 1 000 salariés d'ouvrir des négociations sur le stress avant le 1er février 2010

Xavier Darcos, ministre du Travail, demande à toutes les entreprises de plus de 1 000 salariés d'ouvrir des négociations sur le stress et d'avoir avancé avant le 1er février 2010. Cette annonce a été faite lors de la réunion exceptionnelle du Coct (Conseil d'orientation des conditions de travail), vendredi 9 octobre 2009. Ce faisant, le ministre souhaite que la transposition de l'ANI sur le stress au travail du 2 juillet 2008 se fasse « au niveau le plus directement opérationnel », à savoir celui de l'entreprise et non celui des branches professionnelles. Aucune contrainte financière n'est pour l'heure annoncée pour les entreprises de plus de 1 000 salariés qui n'engageraient pas de telles négociations.

Lire la suiteLire la suite
Congrès HR. La réponse au stress au travail passe par les entreprises (Jean-Denis Combrexelle, DGT)

« Le stress n'est pas un effet de mode, mais un point de départ. Les questions sont devant les DRH. Les entreprises ne doivent pas réfléchir en réaction à telle ou telle jurisprudence pour savoir comment se donner une ligne… » C'est ainsi que Jean-Denis Combrexelle, directeur général du travail (DGT, ministère du Travail), attire l'attention des DRH sur la responsabilité des entreprises dans la prévention des risques psychosociaux, à l'occasion d'une table ronde sur les origines du stress au cours du 18ème Congrès HR, les 30 septembre et 1er octobre 2009 à Paris.

Lire la suiteLire la suite