Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°258398

Octobre rose : les radiologues libéraux rappellent l'importance du maillage territorial pour permettre l'accès des femmes âgées au dépistage

« Le maillage territorial actuel est confortable, il évite aux femmes, notamment aux femmes âgées, de faire 30 à 40 km pour accéder au dépistage du cancer du sein dans le cadre du dépistage organisé. Ce ne sera plus le cas si l'on réduit la facilité d'accès aux cabinets », déclare Jacques Niney, président de la FNMR, à l'occasion du mois « octobre rose » d'incitation au dépistage du cancer du sein. La fédération nationale des médecins radiologues profite du lancement d'octobre rose par le ministère de la Santé (AEF n°258526)pour insister sur le rôle essentiel joué dans cette action de santé publique par les radiologues libéraux. 92 % des mammographies réalisées dans le cadre du dépistage organisé soutenu par les pouvoirs publics sont en effet réalisées par des médecins radiologues libéraux effectuant plus de 500 mammographies par an. Dans la tranche d'âge du dépistage (50-74 ans), l'observatoire de la sénologie (1) recense 2 millions d'examens de mammographie, soit environ les 2/3 de l'activité. Dans cette tranche d'âge, les femmes viennent majoritairement à l'invitation des structures de gestion : 66,5 %. La part du dépistage individuel ne cesse de décroître (21,1 %), le reste étant constitué des examens de suivi de cancer (6,4 %) ou d'une pathologie mammaire non cancéreuse (4 %), la gestion d'un symptôme clinique (1,7 %) ou des examens de repérage (0,3 %).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 77 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Lancement d'Octobre rose : « la participation au dépistage organisé du cancer du sein atteint un plateau » à 53 %, selon R. Bachelot

Pour la sixième année consécutive, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a lancé, jeudi 7 octobre 2010, une campagne médiatique de sensibilisation au programme de dépistage organisé du cancer du sein, qui s'adresse aux femmes âgées de 50 à 74 ans, baptisée « Octobre Rose ». Le message en est cette année : « vous aussi, mobilisez les femmes que vous aimez ». Cette nouvelle campagne vise à sensibiliser les femmes qui ne participent pas à ce dépistage, mais aussi leurs proches, puisque « depuis deux ans, le taux de participation au dépistage organisé atteint un plateau, à hauteur de 53 % », a indiqué Roselyne Bachelot. La campagne, lancée conjointement par le ministère de la Santé, l'INCa, l'assurance maladie, la MSA et le RSI, sera également axée sur « les freins au dépistage » qui sont notamment le manque de temps, la peur du résultat.

Lire la suiteLire la suite
Les radiologues dénoncent les conséquences de la suppression par la Cnam de l'aide à l'archivage des images numériques

Le conseil professionnel de la radiologie française « a pris connaissance avec indignation » de la décision de la Cnamts de supprimer le « forfait archivage » des images numériques, un forfait créé par un avenant à la convention médicale de 2005 annulé depuis par le Conseil d'État. Le conseil qui regroupe le collège des enseignants de radiologie, la FNMR, la société française de radiologie et le syndicat des radiologues hospitaliers a dénoncé le 27 janvier 2010 une « décision brutale (…) prise unilatéralement, sans qu'aucune des structures représentatives des médecins radiologues (…) ne soit préalablement consultée ». Pour cette instance, « l'incompréhension est d'autant plus grande, qu'une réflexion globale sur ces questions réunissait les partenaires depuis plusieurs mois ».

Lire la suiteLire la suite
PLFSS 2010 : les radiologues contestent la pertinence de la notion de « gains de productivité » en radiologie développée par l'Uncam

Les médecins radiologues libéraux de la FNMR font savoir, jeudi 3 septembre 2009, qu'ils refusent que de nouvelles économies sur les dépenses d'imagerie soient réalisées en 2010 au titre de « gains de productivité » réalisés par la profession ainsi que l'argumente l'assurance maladie. « Cet argument de gains de productivité, c'est de la poudre aux yeux, un faux prétexte pour asseoir une maîtrise comptable », estime même le docteur Jacques Niney, son président. Il rappelle avoir fait des « propositions d'économies médicalisées » lors des discussions ayant précédé la décision de l'Uncam de baisser d'autorité, avec l'aval de la Chap (Commission de hiérarchisation des actes professionnels), de moitié la valeur du deuxième acte de radiologie effectué lors d'une même séance. Il se dit prêt à « refaire des propositions et à travailler sur d'autres pistes médicalisées » susceptibles de déboucher sur 120 millions d'euros d'économies étalées sur deux à trois ans pour être « acceptables économiquement par les entreprises. »

Lire la suiteLire la suite
Plan d'économies de l'assurance maladie : le « oui mais » des médecins radiologues

La FNMR demande, vendredi 10 juillet 2009, à Roselyne Bachelot de retenir la quinzième des vingt-cinq propositions d'économies de l'assurance maladie élaborées dans la perspective du PLFSS 2010. Le directeur de l'Uncam suggère de « favoriser le développement des IRM à champ bas ou modéré en modulant les forfaits et en rendant plus attractive sur le plan financier la réalisation des examens uniquement dans les indications recommandées par la HAS ». La FNMR indique qu'elle est « prête à participer à la réflexion qui précédera la mise en place de cette mesure et à en accompagner la mise en oeuvre. » En revanche, le syndicat présidé par Jacques Niney se dit très préoccupé par la volonté de l'assurance maladie de poursuivre l'adaptation des tarifs « en fonction des marges dans les secteurs bénéficiant de gains de productivité », une proposition qui pourrait viser les remboursements d'actes de radiologie.

Lire la suiteLire la suite
Assurance maladie: 110 millions d'actes techniques médicaux ont été réalisés en 2007 par les médecins libéraux, dont une majorité d'actes d'imagerie

Quelque 110 millions d'actes techniques médicaux ont été réalisés en 2007 (radiographies, scanners, acupuncture, séances de dialyse…) par les médecins libéraux, soit une hausse de 4,8% sur un an, indique l'assurance maladie. La Cnamts (Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés) souligne que c'est la première fois qu'elle est en mesure de présenter "un panorama complet de l'activité technique médicale dans le secteur libéral". En effet, la Cnamts rappelle que "jusqu'à peu, la nomenclature existante ne permettait pas de connaître avec précision le nombre et la nature des actes techniques médicaux réalisés en France". C'est désormais possible grâce à la mise en place progressive, à partir du second semestre 2005, d'une CCAM (classification commune des actes techniques médicaux).

Lire la suiteLire la suite