Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Retraites : nouvelle journée de grève mardi 19 octobre 2010

Une intersyndicale regroupant la CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, SOLIDAIRES, Unsa annonce dans un communiqué jeudi 14 octobre 2010 l'organisation « d'une nouvelle journée nationale de grèves et de manifestations le mardi 19 octobre » contre la réforme des retraites « veille du vote au Sénat sur l'ensemble de la loi ». Les organisations syndicales appellent également « à participer massivement aux manifestations du samedi 16 octobre » (AEF n°258373). 330 000 personnes selon la FSU et 89 000 selon la police ont manifesté à Paris contre la réforme des retraites mardi 12 octobre 2010, à l'appel d'une intersyndicale CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, Unsa (AEF n°258274).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 75 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Mobilisation du 12 octobre : 330 000 manifestants à Paris selon les syndicats et 89 000 selon la police

« Les enseignants ne sont pas favorables à une radicalisation de la mobilisation. Ils seront attentifs à ce que le mouvement soit d'une part massif, d'autre part, qu'il soit soutenu par l'opinion publique et enfin qu'il y ait une unité du public et du privé. Ils ne suivront que si ces trois conditions sont réunies », indique à AEF Patrick Gonthier, secrétaire général de l'Unsa-Éducation, mardi 12 octobre 2010, lors de la mobilisation contre la réforme des retraites, à l'appel d'une intersyndicale CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, Unsa. 330 000 personnes selon la FSU et 89 000 selon la police ont manifesté à Paris contre la réforme des retraites.

Lire la suiteLire la suite
Retraites : les organisations lycéennes tablent sur une amplification du mouvement

« Le collectif 'La retraite, une affaire de jeunes', dont fait partie la Fidl, n'a toujours pas été reçu par Éric Woerth [ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique] pourtant il a des propositions à faire. Tant qu'il ne sera pas reçu, la Fidl appellera les lycéens à continuer et à amplifier la mobilisation lycéenne », déclare à AEF Massira Baradji, président de la Fidl, lors de la manifestation organisée à Paris contre la réforme des retraites mardi 12 octobre 2010 (AEF n°259753). L'UNL communique le nombre de « 15 000 jeunes » présents dans la manifestation parisienne.

Lire la suiteLire la suite
Réforme des retraites : le Sénat a adopté les deux principales mesures d'âge du projet de loi

Le Sénat poursuit l'examen du projet de loi portant réforme des retraites, lundi 11 octobre 2010. Après avoir adopté, vendredi 8 octobre, l'article 5 portant sur le report progressif de l'âge légal d'ouverture des droits à la retraite de 60 à 62 ans d'ici 2018, les sénateurs ont validé ce lundi à une courte majorité (174 voix contre 159) l'article 6 prévoyant le passage de 65 à 67 ans de l'âge auquel le taux plein est accordé sans décote lorsque la durée d'assurance nécessaire n'est pas atteinte. Ce report sera également réalisé de façon progressive entre le 1er juillet 2016 et 2023. Au centre des critiques syndicales, ces mesures d'âge sont présentées par le gouvernement comme le « coeur » non négociable de la réforme.

Lire la suiteLire la suite