Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°257597

Serious games : appel à projets du « pôle image » de la région Nord-Pas-de-Calais

Le « pôle images » de la région Nord-Pas-de-Calais » lance un appel à projets pour financer la production et des développements de jeux sérieux, ou « serious games », sur le territoire régional. Doté d'un budget de 500 000 euros, dont 350 000 euros sous forme d'investissement de coproduction, cet appel à projets est financé par le conseil régional, la CCIV (Chambre de commerce et d'industrie du Valenciennois) et par Lille métropole communauté urbaine. Le pôle de compétitivité des industries du commerce Picom et l'agence de développement économique de la filière biologie, santé, nutrition en Nord-Pas-de-Calais Eurasanté sont associés. Le soutien apporté peut prendre diverses formes : une subvention d'investissement, un investissement de coproduction, un « financement mixte entre les deux formes d'intervention ». L'appel à projets est clos le 18 novembre 2010, la date de publication des projets retenus étant fixée au 26 novembre 2010.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 74 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Serious games » : un marché de 20 à 30 millions d'euros en France, selon Yves Dambach (KTM advance)

Le marché des « serious games » (ou « jeux sérieux ») en France, en tenant compte des utilisations pour la formation et celles pour des actions de communication d'entreprise, représente environ 20 à 30 millions d'euros, estime pour AEF Yves Dambach, directeur général de l'éditeur multimédia KTM advance. Au niveau mondial, les chiffres du syndicat national du jeu vidéo font état d'un marché en 2009 de 1,5 à 3 milliards de dollars, ajoute-t-il. Ce secteur devrait rapidement évoluer avec le développement technologique de la téléphonie mobile, des consoles de jeux et d'une manière générale des ordinateurs, souligne Yves Dambach. De plus, « les entreprises ont aujourd'hui des contraintes importantes sur la formation professionnelle, qui doit être davantage productive », avec des retombées plus immédiatement visibles ce que sont censés permettre les « serious games ».

Lire la suiteLire la suite
Les « serious games » séduisent les salariés sans susciter d'engouement, selon une étude du cabinet Vento

« Au départ parfois regardés avec un certain scepticisme ou comme des bêtes curieuses, les serious games commencent à devenir un outil familier dans plusieurs domaines professionnels : formation, communication interne et externe, marketing viral, etc. » C'est la conclusion d'une étude du cabinet Vento, présentée vendredi 2 avril 2010 lors du « forum des serious games » organisé par l'agence e-learning Daesign. Réalisée en ligne, l'étude se base sur plus de 700 réponses sur 1 300 reçues. Si 89 % des sondés considèrent que les serious games vont se développer à l'avenir, ils ne sont que 9 % à penser que ce sera à un rythme rapide. Autre enseignement de l'étude, 9 % les trouvent « très bien » et 89 % « bien », ce qui renvoie à un questionnement, souligne le cabinet Vento : « faut-il voir le signe qu'il y a de la place pour de nouvelles approches ? »

Lire la suiteLire la suite
Numérique et formation : Sandra Enlart (E & P) et Olivier Charbonnier (Interface) lancent le « laboratoire d'innovation » D-Sides

« Ce qu'on appelle aujourd'hui 'formation' ne voudra plus dire la même chose dans les cinq ans à venir », estime Sandra Enlart, directrice générale d'Entreprise & Personnel, lors du lancement de D-Sides, un « laboratoire d'innovation » sur les pratiques numériques. En effet, avec la diffusion des technologies de l'information dans la société, « ce qui frappe est l'importance des dimensions cognitives dans le travail, des changements dans la manière d'apprendre ». Créé avec Olivier Charbonnier, directeur général du groupe de conseil Interface, D-Sides a été constitué en association et réunit d'ores et déjà une quinzaine de grands comptes, ainsi que des experts de différents champs disciplinaires (ergonome, philosophe, architecte, cogniticien, designer, neuro-biologiste, etc.) afin d'étudier les nouvelles façons d'organiser le travail, les relations entre salariés, les innovations autour de la formation, etc.

Lire la suiteLire la suite