Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°257281

URGENT. Le Sénat adopte le projet de loi portant réforme des retraites au terme de plus de 140 heures de débats

Le sénat a adopté, vendredi 22 octobre 2010, à 20 heures 15, par 177 voix pour et 153 voix contre l'ensemble du projet de loi portant réforme des retraites au terme d'un débat de trois semaines et plus de 140 heures de discussions en séance. Ce vote est intervenu après que le gouvernement a décidé, jeudi 21 octobre 2010, de demander un vote unique sur une partie des amendements restant en discussion. Ces 28 amendements (14 déposés par des députés de l'opposition de gauche, 8 déposés par des députés UMP, 3 déposés par des députés centristes, 2 par le gouvernement et enfin un amendement déposé au nom de la commission des Finances) ont été adoptés par 178 voix pour et 152 voix contre. Ils s'ajoutent aux 131 amendements adoptés sur le texte à l'occasion de son passage au Sénat.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 75 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le principe d'une réforme structurelle étant acté, le gouvernement prend des mesures pour tenter de clore le débat au Sénat ce vendredi

Les sénateurs vont essayer d'en finir avec l'examen du projet de loi réformant les retraites, vendredi 22 octobre 2010 au soir. Pour accélérer les travaux parlementaires, le ministre du Travail, Éric Woerth, a indiqué à la reprise des travaux, aujourd'hui jeudi 21 octobre, que le gouvernement entendait recourir à l'article 44 alinéa 3 de la Constitution et à l'article 42, alinéa 7 du règlement du Sénat pour procéder à un seul vote sur les 26 amendements proposés par lui sur un total de 254 amendements restants. Estimant qu'avec 120 heures de débats les sénateurs avaient eu tout le loisir de débattre de manière approfondie du texte qui leur était soumis et que 50 heures supplémentaires seraient inutiles, le ministre a jugé souhaitable de recourir à cette procédure inhabituelle. L'opposition alertée par « un coup de semonce du secrétaire général de l'Élysée la veille » a immédiatement réagi en demandant une suspension de séance. Avant cet épisode, on rappellera que dans la nuit de mercredi à jeudi, les sénateurs avaient examiné un amendement ouvrant la perspective d'une « réforme systémique » qui serait préparée à compter du premier trimestre de 2014. Concrètement, il s'agira d'examiner à cette date la faisabilité d'un basculement du système annuel des annuités vers un régime par points.

Lire la suiteLire la suite
Réforme des retraites : Nicolas Sarkozy dénonce les violences à Lyon. CGT et la CFDT se divisent sur les suites à donner au conflit

Alors que l'on attend pour ce jeudi 21 octobre 2010 que l'intersyndicale réunie au siège de la CFDT se prononce sur les suites qu'elle entend donner au mouvement en cours et que les sénateurs s'apprêtent à voter le projet de loi de réforme des retraites demain, vendredi 22 octobre 2010, Nicolas Sarkozy a profité d'un déplacement en Eure-et-Loir pour poursuivre la bataille de la communication engagée avec les syndicats. Ainsi, il s'est d'abord exprimé sur les débordements de violences auxquels on a assisté ces derniers jours à Lyon. Ensuite, devant un public d'employeurs, il a insisté sur la gravité des conséquences sociales du mouvement de grève, notamment du blocus des dépôts de pétrole, sur le reste de l'économie et sur l'emploi.

Lire la suiteLire la suite
Retraites chapeaux : 90 000 retraités en bénéficient pour une rente annuelle moyenne de 3 875 euros (Rapport du gouvernement)

Le nombre d'établissements ayant un système régime de retraite supplémentaire relevant de l'article L 137-11 du code de la sécurité sociale (régimes à prestations définies aléatoires ou régime de « retraite chapeau ») est de l'ordre de 10 500 dont la quasi totalité (97 %) ont externalisé la gestion de ce régime auprès d'un organisme assureur, selon un rapport du gouvernement remis, mardi 19 octobre 2010, au Parlement. Ce rapport procède de l'article 15 de la LFSS pour 2010 qui prévoyait qu'avant le 15 septembre 2010, le gouvernement devait remettre aux parlementaires un rapport sur la situation des régimes de « retraites chapeaux » précisant notamment le nombre d'entreprises en disposant, le mode de gestion choisi, le nombre de bénéficiaires de rentes, leur montant moyen, etc. Environ 90 000 retraités bénéficieraient de rentes dans ces régimes pour un montant moyen de rentes versées de 3 875 euros par an et par bénéficiaire. Selon le rapport de l'AMF sur le gouvernement d'entreprise et la rémunération des dirigeants de juillet 2010, 82 % des dirigeants des sociétés cotées bénéficiaient, en 2009, d'un régime de retraite à prestations définies dont la plus grande partie s'apparentent à un régime de retraite chapeau.

Lire la suiteLire la suite
Projet de loi portant réforme des retraites : les présidents des trois groupes d'opposition demandent en séance le retrait du texte

Les Présidents des trois groupes d'opposition du Sénat (groupe socialiste, GDR et RDSE) viennent, ce mercredi 20 octobre 2010, de demander solennellement en séance publique le retrait du projet de loi portant réforme des retraites. Cette demande solennelle a donné lieu à une suspension de séance. Il reste encore 297 amendements à examiner sur le projet de loi et les sénateurs examinent en ce moment l'article 33 quinquies. Lundi 18 octobre 2010, la conférence des présidents avait décidé le report de la date du vote solennel du projet de loi (initialement fixée au mercredi 20 octobre 2010) au jeudi 21 octobre 2010. Cette action des sénateurs de l'opposition intervient quelques heures après une déclaration du président de la République, Nicolas Sarkozy, au conseil des ministres dans laquelle il assure qu'il mènera « à son terme la réforme des retraites » pour « garantir aux Français qu'eux-mêmes et leurs enfants pourront compter sur leur retraite et que le niveau des pensions sera maintenu. »

Lire la suiteLire la suite