Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Montpellier : l'existence de deux projets de gouvernance pour l'initiative d'excellence « nous dessert » (Dominique Deville de Périère)

« C'est ici que j'ai vu le projet le moins structuré », aurait déclaré, vendredi 23 octobre 2010, René Ricol, commissaire général à l'investissement, lors d'une visite à Montpellier, rapportent à AEF plusieurs sources concordantes et présentes lors de cette réunion. Selon elles, René Ricol aurait été « choqué » par l'existence de deux projets concurrents de gouvernance de l'initiative d'excellence par les acteurs du site montpelliérain. D'un coté, l'université Montpellier-II souhaiterait se transformer en grand établissement avec des membres associés, comme l'université Montpellier-III Paul-Valéry. De l'autre, Montpellier-I voudrait s'appuyer sur le PRES UMSF (Université Montpellier Sud de France) et créer une fondation de coopération scientifique pour gérer les fonds du grand emprunt (AEF n°259161). Cette hypothèse est également soutenue par Étienne Landais, directeur de Montpellier SupAgro (AEF n°258623). Le commissaire général à l'investissement aurait ainsi conseillé aux universités de Montpellier de se concentrer sur la définition et la valorisation du « périmètre scientifique » du projet. Par ailleurs, les deux universités s'opposent également sur leur vision de la future université unique de Montpellier (AEF n°258782 et n°259161).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Montpellier : le directeur de Montpellier SupAgro propose de créer une FCS pour gérer l'initiative d'excellence

« La réflexion sur l'organisation et la gouvernance pour conduire l'initiative d'excellence doit être clairement dégagée de tout autre enjeu », constatent Étienne Landais, directeur de Montpellier SupAgro, et Philippe Puech, directeur administratif et financier d'Agropolis Fondation. Dans un texte commun transmis le 6 octobre 2010 aux membres du comité de pilotage « grand emprunt », et dont AEF a eu une copie, les deux auteurs élaborent une « proposition pour une structuration et une gouvernance possibles » pour l'initiative d'excellence et le PRES montpelliérain. Selon eux, la solution réside dans la combinaison de deux personnes morales : un PRES EPCS et une FCS associée. « Cette solution rend crédible la volonté d'associer au PRES nouvelle formule les organismes de recherche qui n'avaient pas souhaité s'associer aux PRES actuels. » Le comité de pilotage « grand emprunt » se réunira lundi 11 octobre 2010 et sera consacré à la gouvernance de l'initiative d'excellence.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Fusion à Montpellier : « Montpellier-II doit être à l'initiative de la création d'une université d'excellence » (Danièle Hérin)
Lire la suite
Fusion à Montpellier : « S'il y a blocage, j'en décline toute responsabilité » (Philippe Augé, Montpellier-I)

« Je ne peux laisser sans réponse les propos tenus [par Christian Philip, recteur] qui dressent un tableau particulièrement négatif de la situation du site universitaire de Montpellier », déclare Philippe Augé, président de l'université Montpellier-I, dans une lettre adressée à la presse, samedi 25 septembre 2010 (AEF n°259673). « S'il y a blocage sur le site de Montpellier concernant la fusion, j'en décline toute responsabilité », explique-t-il. « Mon établissement veut respecter ses engagements pris en faveur d'une réelle université unique en 2012. » « Évoquer l'hypothèse d'une fusion repoussée à 2013, 2014 ou plus tard, ne serait qu'enterrer même l'idée de fusion. » Philippe Augé « regrette que le recteur n'ait pas évoqué le travail accompli depuis plusieurs mois par la communauté scientifique et universitaire pour déposer, dans les temps, des projets cohérents aux différents appels d'offre en cours. » Philippe Augé indique que le site montpelliérain a déposé des dossiers d' « équipements d'excellence » et qu'il travaille sur les autres appels à candidatures (laboratoires d'excellence, IRT, Satt, IHU).

Lire la suiteLire la suite