Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Grand Paris : l'AIGP propose un « grand système métropolitain » doté de huit nouvelles lignes souterraines et aériennes

« Notre scénario reprend beaucoup de morceaux des projets actuellement en discussion et les met en cohérence, leur donne un sens commun. Nous pensons qu'on peut faire, avec les mêmes montants, un réseau plus efficace », déclare Jean-Marie Duthilleul, l'un des dix architectes du Grand Paris (1), jeudi 18 novembre 2010, lors de la présentation par l'AIGP (Atelier international du Grand Paris) de sa proposition de « grand système métropolitain » de transport. Celui-ci est composé au total de 24 lignes nouvelles, existantes ou déjà en projet en petite et grande couronne. Il s'agit des réseaux RER et Transilien améliorés et cadencés auxquels viendraient se greffer les lignes de tram-train déjà programmées sur la période 2012-2017 ainsi que trois nouvelles lignes express en 2018 et cinq nouvelles lignes à haute capacité en 2020. Caractéristiques fortes du projet : l'utilisation de l'empreinte ferroviaire de la grande ceinture et des autoroutes A86, A4, A1 et A14 ainsi que l'alternance entre aérien et souterrain.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La Cour des comptes recommande un rapprochement entre Arc Express et le métro Grand Paris

« Nous recommandons un rapprochement entre ces deux projets [Arc Express et le métro Grand Paris] qui doivent et peuvent faire l'objet de convergence », déclare Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, mercredi 17 novembre 2010, lors de la présentation du rapport « Les transports ferroviaires régionaux en Île-de-France ». « Ces projets méritent une analyse objective de leurs prévisions de trafic, de leurs coûts, et de leur rentabilité socio-économique et financière. Ils sont en effet concurrents. Une telle étude préalable gagnerait à s'appuyer sur des expertises indépendantes de tout opérateur ou financeur », ajoutent les magistrats. En ce qui concerne l'organisation institutionnelle, le rapport estime que la création du Stif (Syndicat des transports d'île-de-France) par la décentralisation mise en place en 2005 est une réussite mais appelle ce dernier à « exercer pleinement ses compétences ». Sur ce point, Didier Migaud remarque que « la loi du 3 juin 2010 sur le Grand Paris a créé un établissement public chargé de concevoir et réaliser le nouveau réseau de transport, mission qui aurait dû revenir au Stif, conformément à l'organisation issue de la réforme de 2005. »

Lire la suiteLire la suite

Urbanisme et Aménagement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Grand Paris : la région propose un tracé complémentaire rapprochant Arc Express et le « grand huit »
Lire la suite
Grand Paris : Nicolas Sarkozy demande au gouvernement d'étudier « immédiatement » la faisabilité du dispositif de transport proposé par l'AIGP

Nicolas Sarkozy « a demandé au Gouvernement d'examiner immédiatement la faisabilité technique et financière » du dispositif que lui ont présenté, mercredi 10 novembre 2010, le directeur général et les membres du conseil scientifique de l'AIGP (Atelier international du Grand Paris) (1), fait savoir l'Élysée à l'issue de la rencontre. Cette réunion qui s'est tenue en présence de Michel Mercier, ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire, et de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, visait à d'examiner les travaux entrepris au sein de l'Atelier tout particulièrement sur le thème des transports et de la mobilité.

Lire la suiteLire la suite
« La Société du Grand Paris a déposé un plan de financement à l'horizon 2025 pour un projet de 22,7 milliards d'euros » (Marc Véron)

« La SGP (Société du Grand Paris) a déposé auprès du gouvernement un plan de financement à l'horizon 2025, avec des besoins annuels, pour un projet de 22,7 milliards d'euros. Un coût qui pourra évoluer en fonction des éventuelles nouvelles gares à l'issue du débat public. » C'est ce qu'indique Marc Véron, préfigurateur et candidat à la présidence du directoire de la SGP (Société du Grand Paris), mercredi 15 septembre 2010, lors de son audition par la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale (1). Qualifiant le métro automatique et la SGP de « leviers d'aménagement du territoire et d'urbanisme », il confirme qu'une dizaine de CDT (contrats de développement territorial) sont déjà en préparation. Marc Véron refuse par ailleurs tout « phasage » dans la réalisation de l'infrastructure et assure que le tracé mis en débat public par la SGP n'est qu'une « proposition ».

Lire la suiteLire la suite
Arc Express : le dossier du débat public évoque un coût de 4,8 à 5,4 milliards d'euros pour un réseau de 60 km et 40 stations

Un métro automatique, centré sur le coeur d'agglomération et majoritairement souterrain, d'une longueur totale de 60 km comportant une quarantaine de stations pour desservir les grands pôles économiques et d'habitat des territoires denses. Le dossier du débat public sur Arc Express, mis en ligne mercredi 1er septembre 2010 par la CNDP (Commission nationale du débat public), présente les grandes caractéristiques de ce projet qui sera constitué dans un premier temps de deux « arcs ». L'Arc Sud, pour un coût de 2,8 à 3,1 milliards d'euros, relierait Issy-les-Moulineaux ou Meudon (Hauts-de-Seine) à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) ou Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). L'Arc Nord, pour un coût de 2 à 2,3 milliards d'euros, relierait La Défense ou Nanterre (Hauts-de-Seine) à Bobigny ou Pantin (Seine-Saint-Denis). Le financement de l'infrastructure est inscrit au Plan de mobilisation des transports de la région et des collectivités locales. Le Stif (Syndicat des transports en Île-de-France) en sera le maître d'ouvrage et les premiers travaux débuteraient fin 2012 pour une mise en service prévue en 2017.

Lire la suiteLire la suite