Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

GRL : les assureurs, « trop peu engagés » dans le dispositif, sous la menace de mesures contraignantes

« La GRL (Garantie des risques locatifs) ne marchera que si nous arrivons à mutualiser le risque », affirme le secrétaire d'État au Logement, Benoist Apparu qui regrette, jeudi 18 novembre 2010, que « le bébé ne soit pas aussi beau qu'espéré ». Il s'exprime à l'occasion de la signature du premier contrat de GRL avec un bailleur particulier de Saint-Mandé (Val-de-Marne), en présence notamment du président de l'APAGL (Association pour l'accès aux garanties locatives). De nouvelles négociations vont être engagées avec des assureurs pour les convaincre de rejoindre le dispositif, qui, si elles n'aboutissent pas, pourraient être suivies de « mesures contraignantes » à leur encontre. Si le faible nombre d'assureurs engagés dans la GRL conduit à un constat d'ensemble en demi teinte, de l'avis du ministre et de l'APAGL, les objectifs pour 2010 de locataires bénéficiaires devraient toutefois être atteints. Le bilan est également mitigé pour ce qui concerne les mesures d'accompagnement social des locataires rencontrant des difficultés de paiement.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Logements low cost, réforme de la GRL, accession à la propriété dans le parc privé : l'Unpi fait 11 propositions dans son livre blanc 2010

« Le gouvernement mène une politique à l'envers et continue de faire fausse route sur la question du logement », estime Jean Perrin, président de l'Unpi (Union nationale de la propriété immobilière), lors de la présentation, mardi 14 septembre 2010, de la dernière édition du livre blanc de l'organisation. Selon l'Unpi, l'État « doit prendre conscience de la nécessité d'adapter sa politique (aides à la pierre, incitations fiscales pour les investisseurs) à la réalité de chaque zone géographique, plutôt que d'appliquer « à l'aveugle » les mêmes mesures sur l'ensemble du territoire ». « Il existe actuellement près d'une trentaine de départements où il ne faut plus construire », souligne Jean Perrin en mettant en avant une hausse importante de la vacance dans certaines régions.

Lire la suiteLire la suite
Nouvelle GRL : 28 000 logements couverts à la fin du premier trimestre 2010

« Entre 26 000 et 28 000 logements sont couverts par la nouvelle GRL (Garantie des risques locatifs) sur les trois premiers mois de l'année 2010. » L'APAGL (Association pour l'accès aux garanties locatives) espère atteindre les 100 000 logements d'ici à la fin de l'année, précise-t-elle mardi 15 juin 2010 à AEF Habitat et Urbanisme en marge d'un débat sur le thème de l'emploi et du logement organisé dans le cadre de Planète PME, le 8e congrès des dirigeants de PME, à Paris. « Le dispositif poursuit son développement pour sécuriser les bailleurs et faire en sorte que les plus modestes accèdent au logement, notamment les 3 millions de travailleurs à temps partiel subi ou contraint, les 800 000 saisonniers et les 700 000 retraités au minimum vieillesse », commente Jean-Luc Berho, le président (CFDT) de l'APAGL. « Nous souhaitons que nos salariés soient logés au plus près des entreprises. L'APAGL est là pour mettre sur le marché des logements privés qui ne leur sont pas accessibles en donnant aux bailleurs les garanties nécessaires », souligne Bernard Capron, administrateur (CGMPE) de l'APAGL.

Lire la suiteLire la suite
GRL : signature d'une convention entre l'APAGL et CGI Assurances (Fnaim)

L'APAGL (Association pour l'accès aux garanties locatives) et la CGI Assurances (Caisse de garantie de l'immobilier, du groupe CGAIM), « assureur privilégié de la Fnaim » (1), ont signé, vendredi 19 février 2010, une convention partenariale sur la mise en place de la nouvelle GRL (Garantie des risques locatifs) entrée en vigueur au 1er janvier 2010 (AEF Habitat et Urbanisme n°278852) (AEF Habitat et Urbanisme n°278850). « Par cet engagement, CGI Assurances permettra – via les administrateurs de biens qui choisiront la GRL – que les bailleurs du parc privé (6,5 millions de logements locatifs) soient couverts contre les risques d'impayés locatifs, élargissant ainsi le champ des candidats locataires », estiment l'APAGL et CGAIM. Cet accord intervient quelques jours après la signature d'une convention similaire entre l'APAGL et l'assureur DAS (groupe MMA) (AEF Habitat et Urbanisme n°275917). D'autres sont depuis intervenues (avec par exemple la mairie de Montreuil, La Poste) ou sont en passe de l'être (EDF).

Lire la suiteLire la suite
L'Unpi veut que le locataire participe au financement de la GRL

L'Unpi (Union nationale de la propriété immobilière) demande, mardi 19 janvier 2010, que le locataire participe au financement de la nouvelle GRL (Garantie des risques locatifs), dont les décrets d'applications ont été publiés au Journal officiel le samedi 26 décembre 2009 (AEF Habitat et Urbanisme n°278875) (AEF Habitat et Urbanisme n°278852) (AEF Habitat et Urbanisme n°278850). Dans un communiqué, l'organisme estime que la GRL « ne réduira pas la vacance » et « ne peut qu'exploser en vol ». L'Unpi critique également le financement de la GRL, qui « repose sur une erreur de raisonnement » en s'appuyant sur les bailleurs et sur un système de compensation financé par Action Logement et par l'État. « Le ministre estime normal que les propriétaires paient, car c'est eux qui vont recevoir le paiement de l'assurance en cas d'impayés. L'Unpi s'oppose à cette conception, car elle repose sur un fondement immoral », et juge qu'il serait « naturel que le locataire contribue au financement de l'assurance loyers impayés ».

Lire la suiteLire la suite