Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°254823

Représentativité patronale : l'UPA « approuve la volonté » de François Fillon d'ouvrir le débat et la CGPME y « contribuera activement »

« L'UPA approuve la volonté du Premier ministre d'ouvrir un débat sur la représentativité patronale, à la suite de la réforme qui a été menée sur ce point en direction des organisations syndicales de salariés », annonce l'organisation patronale, mercredi 24 novembre 2010, réagissant au discours de politique générale de François Fillon. Plus tôt dans la journée, devant les députés, le Premier ministre a évoqué « la révision des règles de la représentativité patronale », pour « conforter la légitimité de l'ensemble des partenaires sociaux ». De son côté, la CGPME annonce qu'elle « contribuera activement à ce débat en veillant notamment à ce que les règles à venir traduisent effectivement la diversité des entreprises françaises ». De plus, « toute tentative visant à museler les PME serait une atteinte inacceptable à la démocratie sociale », avertit la confédération représentant les PME.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
François Fillon plaide pour un dialogue social responsable et une révision des règles de la représentativité patronale

« Avec la loi du 20 août 2008, nous avons jeté les bases d'une réforme de la représentativité pour les organisations syndicales de salariés. Je pense que la prochaine étape devra être la révision des règles de la représentativité patronale. » C'est ce qu'a indiqué François Fillon devant les ingénieurs et scientifiques de France à l'Hôtel de Matignon, mercredi 3 novembre 2010. Dans son discours, le Premier ministre, dont la presse prévoit le maintien dans ses fonctions à l'occasion du prochain remaniement gouvernemental, a souligné que « si l'on veut préserver notre modèle social, si l'on veut construire les bases d'une flexisécurité à la française, notre pays a encore besoin de réformes. Et pour cela je considère que la place du dialogue social doit être centrale », insiste-t-il.

Lire la suiteLire la suite
« Il faut régler le problème de la représentativité patronale avant 2013 » (Francis Vercamer)

« On ne peut pas avoir contesté la représentativité des organisations syndicales sur la base de la présomption irréfragable de représentativité, avoir réglé le problème en la fondant sur l'audience électorale et ne pas faire la même chose de l'autre côté, c'est à dire du côté du patronat », déclare à l'AEF, Francis Vercamer, député du Nord. Le parlementaire Nouveau centre est l'auteur de plusieurs amendements au projet de loi sur le dialogue social dans les TPE, prévoyant une mesure de l'audience des organisations patronales. Ces amendements n'ont pas été adoptés par la commission des Affaires sociales de l'Assemblée, mais le député compte bien les défendre lors du débat public sur le projet de loi qui commencera mercredi 7 juillet 2010. Selon lui, « il faut régler la question avant 2013 », date de la première mesure de l'audience syndicale aux niveaux des branches et de l'interprofession. "Si tel n'est pas le cas, on prendrait le risque de « faire capoter le dialogue social » voire d'aller au devant de « problèmes juridiques » importants,, estime l'élu.

Lire la suiteLire la suite

Politiques de l’emploi

Aperçu de la dépêche Aperçu
La sortie de crise passera aussi par un renforcement de la démocratie sociale (Henri Rouilleault)
Lire la suite
Patronat : la représentativité du Medef en questions. Une analyse d'Hubert Landier

La fin du mandat de la présidente du Medef, Laurence Parisot, se rapprochant, les interrogations resurgissent sur le rôle de l'organisation patronale. De quoi et de qui le Medef est-il représentatif ? A-t-il pour vocation de créer une unité du patronat autour de lui ou n'est-il qu'une organisation parmi d'autres ? Quelles raisons les dirigeants d'entreprises, petites et grandes, peuvent-ils avoir de se reconnaître en son action ? Ces questions « ne sont pas nouvelles », souligne Hubert Landier dans une analyse pour AEF. « L'histoire du CNPF depuis sa constitution, au lendemain de la guerre, a été émaillée de débats sur son rôle par rapport aux organisations périphériques ou sur les relations entre 'patronat réel' et 'patronat de fonction' ». Derrière les difficultés dans lesquelles se débat Laurence Parisot, se profile ainsi, selon cet expert en management et relations sociales, « une remise en cause d'équilibres délicats, dont les relations compliquées entre le Medef et l'UIMM ne sont sans doute que l'aspect le plus visible ». Derrière les relations de personnes, Hubert Landier tente d'évaluer les enjeux en les examinant à l'échelle historique.

Lire la suiteLire la suite
« Se poser la question de sa représentativité n'est pas une menace, mais une aide pour tout le monde patronal » (Frédéric Saint-Geours, UIMM)

« Il n'est pas question pour nous d'affaiblir le Medef. Les entreprises ont besoin d'une représentation patronale forte et unie », déclare Frédéric Saint-Geours, président de l'UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie), dans un entretien accordé au quotidien « Le Figaro », lundi 1er février 2010 (AEF n°276708). Alors que les récentes nominations de Jean-François Pilliard, délégué général de la fédération patronale de la métallurgie, à la tête de la commission « protection sociale » du Medef, puis au bureau de l'Unédic, marquent un réinvestissement de l'UIMM dans les mandats patronaux, après l'affaire des financements occultes fin 2007, Frédéric Saint-Geours estime que cette évolution « servira à renforcer » l'unité patronale. Pour autant, il estime que la question de la représentativité patronale, qui devrait être au centre de la convention annuelle de l'UIMM le 18 mars 2010, ne doit pas être ignorée : « Se poser ces questions, ce n'est pas une menace, c'est une aide pour tout le monde patronal. »

Lire la suiteLire la suite