Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

PLF 2011 : « l'ANR ne doit pas servir de variable d'ajustement » (commission de la Culture du Sénat)

La commission de la Culture du Sénat exprime « quelques préoccupations en matière de recherche » lors d'une réunion tenue mercredi 24 novembre 2010 pour examiner les crédits de la Mires (mission interministérielle « recherche et enseignement supérieur ») dans le projet de loi de finances pour 2011, qu'elle propose néanmoins d'adopter. En particulier, la commission fait part de son « incompréhension des décisions concernant l'ANR (Agence nationale de la recherche) ». La commission rappelle que les crédits de l'agence « enregistreront une baisse de 68 millions d'euros » en 2011, descendant ainsi à 771,9 millions d'euros en autorisations d'engagement et en crédits de paiement, « soit une diminution de 8,1 %, sans compter l'impact du gel budgétaire ». « Or l'argument selon lequel une partie des projets que l'agence est conduite à financer viendrait 'doublonner' ceux prévus dans le cadre de l'emprunt national semble n'être que très partiellement recevable », écrivent dans leur avis les sénateurs Jean-Pierre Plancade (RDSE, Haute-Garonne) et Jean-Léonce Dupont (UC, Calvados), qui considèrent que « l'ANR ne doit pas servir de variable d'ajustement ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Investissements d'avenir : 35 conventions passées avec dix opérateurs (« jaune budgétaire » du PLF 2011)

« Les treize programmes créés en LFR [loi de finances rectificative du 9 mars 2010] recouvrent 27 actions budgétaires différentes », mais « au final, le nombre des conventions publiées au 'Journal officiel' est légèrement supérieur, pour coïncider au plus près avec les différentes politiques et atteint 35. » C'est ce qu'indique le nouveau « jaune budgétaire » annexé au projet de loi de finances pour 2011, « relatif à la mise en oeuvre et au suivi des investissements d'avenir », rendu public jeudi 21 octobre 2010 (AEF n°257295). « 16 conventions ont été publiées au cours du mois de juillet, 5 au cours du mois d'août et les 14 autres seront publiées aux mois de septembre et octobre », détaille le document.

Lire la suiteLire la suite
ANR : le secteur privé demande « plus de moyens » pour les programmes thématiques (document de programmation 2011)

« Des demandes émanant principalement du secteur privé se sont manifestées pour consacrer plus de moyens aux domaines thématiques », indique l'ANR dans son « document de programmation 2011 », adopté par son conseil d'administration jeudi 28 octobre 2010 et mis en ligne sur son site internet vendredi 29 octobre. L'argument avancé, que relaie l'agence dans son document, est que « sans la désignation de domaines prioritaires » par la SNRI (stratégie nationale de recherche et d'innovation), « certaines recherches ne seraient pas entreprises, notamment lorsqu'il s'agit de sujets qui se situent aux interfaces entre domaines thématiques et (…) scientifiques ». Le secteur privé fait valoir que « ces interfaces n'attirent pas suffisamment les chercheurs, alors que ces domaines deviennent de plus en plus stratégiques » et ils en appellent à l'ANR pour jouer un rôle de « moteur important de l'interdisciplinarité nationale ».

Lire la suiteLire la suite
Les financements de l'ANR et du privé ont compensé une baisse de 13 % de la dotation des laboratoires strasbourgeois entre 2001 et 2007

« Globalement, les laboratoires strasbourgeois ont plus d'argent aujourd'hui qu'hier, mais ce n'est pas seulement grâce à l'ANR ». Telle est l'une des conclusions que tire Patrick Llerena, professeur de sciences économiques et directeur général de la fondation Université de Strasbourg, d'une enquête sur « l'évolution récente des financements de la recherche publique : le cas du site de Strasbourg », qu'il présente à un séminaire « Repères » du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, organisé lundi 18 juin 2010 à Paris. L'économiste a cherché à « déterminer l'impact qu'ont eu la création de l'ANR, de l'Aeres, puis l'instauration de la loi LRU sur les financements et leur répartition dans les laboratoires ». « Nous nous sommes aperçus qu'un certain nombre de pré-requis n'existaient pas pour répondre à la question », explique-t-il. « C'était la première grande surprise : il n'y avait pas de données fiables ! » Patrick Llerena raconte qu'il a fallu « huit mois » pour collecter les données sur le financement des laboratoires strasbourgeois sur la période allant de 2001 à 2008. « L'organisation interne des universités étant extrêmement complexe, chaque unité de recherche a toujours plusieurs circuits financiers et comptables », fait-il observer.

Lire la suiteLire la suite