Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°252468

Sans des mesures de redressement nécessaires, « les conditions seraient réunies pour une mise sous tutelle du Cnam » (C. Forestier)

« Si nous ne prenions pas les mesures de redressement qui s'imposent, les conditions seraient réunies pour une mise sous tutelle. Mais je crois que cela n'arrivera pas. Je bénéficie de l'appui de mon ministère (1), et c'est rassurant pour le Conservatoire qui se trouvait engagé sur une voie ‘suicidaire' ». C'est ce qu'indique à l'AEF Christian Forestier, administrateur général du Cnam (Conservatoire national des arts et métiers), en réaction aux conclusions d'un audit interne sur la comptabilité du Conservatoire, commandité suite à un rapport de la Cour des comptes de novembre 2009. Ce dernier pointe en effet la comptabilité du Conservatoire national et notamment une subvention de plus de 12,1 millions d'euros indûment prise en compte deux fois en 2003 (AEF n°252467).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 97 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Diverses incertitudes pèsent sur la fiabilité et la sincérité » des comptes du Cnam (Cour des comptes)

« Les comptes produits par le Cnam [Conservatoire national des arts-et-métiers] présentent deux inconvénients majeurs. Diverses incertitudes pèsent sur leur fiabilité et leur sincérité, ce qui rend aléatoire l'appréciation de la situation financière réelle » de l'institution. C'est la conclusion à laquelle est arrivée la Cour des comptes dans son rapport sur les exercices 1999 à 2007 du Cnam, remis il y a un peu plus d'un an, début novembre 2009, à la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, qui assure la tutelle de l'organisme de formation public ainsi qu'à la direction du Cnam. La Cour des comptes pointe notamment la double prise en compte d'une subvention de l'État de plus de 12,1 millions d'euros par le Cnam en 2003. Erreur jusqu'alors ignorée par l'établissement public et qui participe à l'augmentation des dettes de l'établissement qui sont passées « de 27 974 509 euros en 1999 à 56 515 094 euros en 2007 », souligne la Cour.

Lire la suiteLire la suite
Le Cnam va structurer son offre autour de « deux écoles » à partir de la rentrée de septembre 2010 (C. Forestier)

Après la modernisation des statuts du Cnam entérinée fin 2009 (AEF n°286001) et (AEF n°289427), et l'adoption d'un nouveau règlement intérieur en mars 2010, la prochaine étape du toilettage du Conservatoire national passera par la restructuration de son offre pédagogique au sein de deux écoles : l'une centrée sur les sciences de l'ingénieur, l'autre autour des sciences humaines, des sciences de la société et du management. Le détail de la nouvelle architecture de l'offre du Cnam, qui sera effective à la rentrée de septembre 2010, sera rendu public le 7 juillet prochain, indique Christian Forestier, administrateur général du Cnam, à l'occasion de la présentation de la première « semaine de l'ingénieur » organisée par le Conservatoire national, vendredi 28 mai 2010 (AEF n°267887). À cette occasion, il donne également quelques pistes de la nouvelle stratégie que va suivre le Cnam ainsi que des indications sur les nouveautés pédagogiques proposées à partir de la prochaine rentrée.

Lire la suiteLire la suite
Formation d'ingénieurs : le Cnam, en quête de visibilité, ambitionne de développer son offre

« Le Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) est un des plus grand organisme de formation d'ingénieurs français et il est important qu'il affiche cette caractéristique forte. » C'est ce qu'indique Christian Forestier, administrateur général du Cnam, à l'occasion de la présentation de la première « semaine de l'ingénieur » organisée par le Conservatoire national du 29 mai au 4 juin 2010. Le Cnam forme annuellement 1 100 ingénieurs et son administrateur général ambitionne d'atteindre les 1 500 d'ici trois ans. Il précise avoir principalement souhaité l'organisation de la « semaine de l'ingénieur » pour donner de la visibilité au fait que « le Cnam est un réseau national dédié à la formation des adultes et dont le siège est à Paris ».

Lire la suiteLire la suite
Le Centre Inffo et le Cnam signent un accord pour développer leur coopération

« Le Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) et le Centre Inffo (Centre pour le développement de l'information sur la formation permanente), considérant que l'éducation et la formation professionnelle constituent un enjeu majeur de notre société, décident […] de joindre leurs efforts, en recherchant les espaces de complémentarités possibles, chacun dans le cadre de sa mission, pour permettre à leurs publics respectifs de trouver les formations susceptibles de favoriser leurs évolutions professionnelles et personnelles ». Par le biais d'un accord de partenariat signé jeudi 4 février 2010, Patrick Kessel, directeur du Centre Inffo et Christian Forestier, administrateur général du Cnam, s'engagent à mettre en oeuvre des « prestations complémentaires » et des « interventions réciproques ». Cet accord, conclu pour une durée d'un an, à compter de la date de signature est renouvelable annuellement par tacite reconduction entre les parties.

Lire la suiteLire la suite
Le Cnam et la CDSUFC se rapprochent pour coordonner leurs prestations

Le Cnam (Conservatoire des arts et métiers) et la CDSUFC (Conférence des directeurs de service de formation continue universitaire) engagent une « réflexion commune » destinée à mieux coordonner leur offre de formation continue et à assurer la complémentarité de leurs interventions sur l'ensemble du territoire. Sous le pilotage de Jean-Marie Filloque, président de la CDSUFC, et de Gilles Schildknecht, directeur délégué à la direction nationale des formations du Cnam, trois groupes de travail sont chargés de préciser les pistes d'amélioration de la collaboration entre les deux acteurs avec pour ambition de « renforcer la place du service public de la formation continue universitaire » au sein du marché de la formation professionnelle. Leurs axes de travail portent sur la VAE, l'offre de formation continue diplômante et l'offre de formation sur mesure. Les premières conclusions des groupes de travail seront présentées lors de l'assemblée générale de la CDSUFC qui se tiendra fin novembre 2009.

Lire la suiteLire la suite