Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

CONFIDENTIEL. L'IGA préconise que la police et les services de secours cofinancent l'INPT afin de remédier au « blocage » actuel

Un rapport de l'IGA, dont AEF Sécurité globale s'est procuré une copie, préconise de partager le financement du fonctionnement de l'INPT (infrastructure nationale partageable des transmissions) entre la police et les services de secours afin de remédier à la situation actuelle de « blocage financier ». Ce blocage, dû notamment à une contrainte financière « forte », est « source de conflit entre les différents utilisateurs », selon le rapport. À l'heure actuelle, seule la police nationale finance ce système de radio privée dédiée à de grandes familles d'utilisateurs (utilisé pour l'instant par les forces de l'ordre et les services de secours). L'IGA propose que les 54,8 millions d'euros nécessaires pour assumer les frais de maintenance, la maintenance de l'environnement technique, la location de liaisons et les points hauts-faisceaux hertziens, soient pris en charge aux deux tiers par la police (36,5 millions d'euros) et un tiers par les services de secours (18,3 millions d'euros).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les sénateurs approuvent, sans modification, les crédits de la mission « sécurité civile » mais s'interrogent sur le coût d'Antarès

Les sénateurs approuvent, sans modification, les crédits de la mission « sécurité civile », lundi 29 novembre 2010. Néanmoins, les parlementaires ont soulevé plusieurs problématiques lors du débat qui a précédé le vote. « Les crédits de la mission augmentent légèrement en autorisations d'engagements (+2,5 %) mais diminuent en crédits de paiement (-4 %). Ce budget doit remplir la feuille de route fixée à la sécurité civile par la RGPP, ainsi que par le Livre blanc de la loi de programmation. Nous constatons un écart de 12 millions par rapport à la Loppsi. Pourquoi ? », demande ainsi Claude Haut, rapporteur spécial de la commission des Finances. Philippe Richert, ministre chargé des Collectivités territoriales lui répond que cet écart « résulte notamment de la réorganisation du déminage ».

Lire la suiteLire la suite
Sapeurs-pompiers : Brice Hortefeux souhaite développer le secours à personnes et le volontariat

Brice Hortefeux souhaite développer le « secours à personnes » et la « promotion du volontariat » chez les sapeurs-pompiers. C'est ce qu'il a annoncé lors du 52ème congrès de l'union départementale des sapeurs-pompiers de Corrèze, le 9 octobre 2010. Concernant le secours à personnes, « premier chantier prioritaire, il doit conduire à finaliser les travaux en cours sur le référentiel commun » entre le Samu et les Sdis (service départemental d'incendie et de secours), indique Brice Hortefeux.

Lire la suiteLire la suite
Sapeurs-pompiers : l'IGA vient de terminer un rapport sur le coût du système de télécommunication Antares

« Une enquête de l'IGA (Inspection générale de l'administration) vient de nous être remise sur la sécurité civile et le coût d'Antares », révèle Patrick Heyraud, secrétaire général de la FNSPF (Fédération nationale des sapeurs pompiers de France), lors d'une conférence sur les services d'information et de communication organisée vendredi 24 septembre 2010 dans le cadre du 117e congrès des sapeurs-pompiers à Angoulême (Charente). « La fédération a d'ailleurs été déçue de ne pas avoir été auditionnée, seuls certains Sdis (services départementaux d'incendie et de secours) et certains élus ayant été entendus », indique le secrétaire général. Le financement d'Antares, réseau numérique de télécommunication des services publics de sécurité civile en cours de déploiement, représente une part importante des budgets des Sdis. Jean-Pierre Tallieu, président du Sdis de Charente-Maritime, entièrement équipé de terminaux Antares, confie qu'il est « inquiet quant au financement d'Antares ».

Lire la suiteLire la suite
Sapeurs-pompiers volontaires : Brice Hortefeux souhaite que la proposition de loi de Pierre Morel-A-L'Huissier soit examinée début 2011

« Il faut offrir aux volontaires un cadre juridique protecteur de leur engagement, notamment dans le domaine social », affirme Brice Hortefeux, samedi 25 septembre 2010 à Angoulême (Charente), lors du 117e congrès national des sapeurs pompiers. « Ce cadre prendra la forme d'une proposition de loi relative aux sapeurs-pompiers volontaires dont l'initiateur est le député de Lozère, Pierre Morel-A-L'Huissier. Ce texte viendra manifester le soutien et la reconnaissance de la nation aux sapeurs-pompiers volontaires. Je souhaite qu'il puisse être examiné au cours du premier trimestre 2011 », ajoute le ministre de l'Intérieur. La veille, Jacques Perrin, secrétaire général adjoint de la FNSPF (fédération nationale des sapeurs pompiers de France), avait confié à AEF Sécurité globale attendre de Brice Hortefeux qu'il s'engage à ce que cette proposition de loi soit examinée le plus rapidement possible. Déposée le 21 décembre 2009 et renvoyée à la commission des lois de l'Assemblée nationale, elle entend « consacrer une définition de l'engagement en qualité de sapeur-pompier volontaire précisant à la fois les grandes missions, les droits et les obligations du sapeur-pompier volontaire, ainsi qu'un renforcement de sa protection juridique » selon son auteur.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Jérôme Filippini (DSIC) : « Le ST(SI2) doit devenir le guichet unique de l'expression des besoins de la police et de la gendarmerie »
Lire la suite