Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

URGENT. Le programme Clair étendu aux écoles primaires et élargi aux RAR à la rentrée 2011

Élargissement du programme Clair à la rentrée 2011 aux écoles primaires du secteur des établissements Clair, extension aux établissements RAR, création d'une indemnité spécifique pour les postes à profil, élaboration d'un guide destiné à accompagner les établissements Clair dans la mise en place de leurs actions… Christian Nique, ancien recteur de Nice est depuis le 1er décembre 2010 chargé d'une mission d'évaluation et de suivi du programme Clair (AEF n°254289). Il détaille pour AEF, mercredi 12 janvier 2011 les différents aspects que comporte sa mission ainsi que les principales évolutions que le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative apportera à l'expérimentation à la rentrée 2011. Le programme Clair, expérimenté dans 105 établissements, se caractérise par « un large recours » aux expérimentations, la définition d'un projet pédagogique et éducatif avec la désignation de préfet des études dans les établissements et par le recrutement des enseignants par le chef d'établissement sur des postes à profil (AEF n°252917).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Programme Clair : point d'étape sur la mise en oeuvre du dispositif

Depuis le 1er décembre 2010, Christian Nique, ancien recteur de Nice est chargé d'une mission d'évaluation et de suivi du programme Clair. Il aura pour tâche de suivre les 105 établissements Clair, de veiller à l'articulation avec le premier degré, de préparer la rentrée en articulant les dispositifs RAR et Clair, enfin d'envisager à terme la « remise à plat » de l'éducation prioritaire (AEF n°254289). Le programme Clair se caractérise par « un large recours » aux expérimentations, la définition d'un projet pédagogique et éducatif avec la désignation de préfet des études dans les établissements et par le recrutement des enseignants par le chef d'établissement sur des postes à profil. Selon les témoignages recueillis par AEF auprès de chefs d'établissements et de responsables syndicaux, s'il paraît trop tôt pour mener une évaluation du dispositif, le programme Clair engendre des inquiétudes auprès de certains personnels de ces établissements. Principaux points d'achoppement : la nomination du préfet des études et le recrutement sur profil avec signature d'une lettre de mission sur trois ans.

Lire la suiteLire la suite
Programme Clair : 105 établissements expérimenteront le dispositif à la rentrée 2010

« À la rentrée scolaire 2010, le programme Clair est expérimenté dans 105 établissements situés dans les dix académies les plus exposées aux faits de violence : Aix-Marseille, Amiens, Créteil, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen, Strasbourg, Toulouse et Versailles », indique le BO du 22 juillet 2010 (AEF n°263429). « Les recteurs ont retenu les établissements concernés, essentiellement des collèges et des lycées professionnels, en s'appuyant sur des critères sociaux, pédagogiques et de vie scolaire », précise la circulaire n° 2010-096 du 7 juillet 2010. Le ministre de l'Éducation nationale avait annoncé en juin en clôture des états généraux de la sécurité à l'école la création du programme, baptisé « Clair » (Collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite) (AEF n°271742). « Si le dispositif fonctionne, il sera étendu et remplacera le dispositif d'éducation prioritaire qui existe aujourd'hui », avait-il ajouté lors l'un déplacement à Marseille, vendredi 25 juin 2010, dans le collège Henri-Wallon, établissement ambition réussite sélectionné pour expérimenter le programme (AEF n°265511).

Lire la suiteLire la suite