Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

IRT infectiologie de Lyon : « Notre candidature n'est pas spontanée, c'est une démarche entamée il y a cinq ans » (Gérard Collomb)

« Notre candidature à un projet d'IRT (institut de recherche technologique) dédié à l'infectiologie n'est pas spontanée, c'est la suite d'une démarche entamée il y a cinq ans avec la création du pôle de compétitivité Lyonbiopôle et le lancement, en septembre 2010, de la plate-forme d'innovation AcCinov (accélérer la mise en oeuvre du centre d'infectiologie pour mieux innover) » (AEF n°261373), déclare Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et président du Grand Lyon. Il s'exprime à l'occasion de la présentation du projet d'IRT rhônalpin par le pôle de compétitivité Lyonbiopôle, mardi 18 janvier 2011 en présence de Philippe Archinard, président du pôle, Alain Mérieux, président de l'Institut Mérieux et Michel Lussault, président du PRES Université de Lyon. Le projet candidat est porté par Lyonbiopôle, avec le soutien du PRES Université de Lyon et du Grand Lyon. « Il y a de forts partenariats autour de notre projet et toutes les forces de l'agglomération sont réunies. C'est cette capacité à agir ensemble qui donnera d'emblée une force économique à ce projet », poursuit Gérard Collomb.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Idex : le PRES Université de Lyon vise une dotation de 1,22 milliard d'euros

Le PRES Université de Lyon vise une dotation en capital de 1,22 milliard d'euros pour l'appel à projets idex, doté d'une enveloppe de 7,7 milliards d'euros (AEF n°259591) : son conseil d'administration a approuvé, lundi 3 janvier 2011, le dossier de candidature, intitulé « Construire la métropole de l'innovation Lyon - Saint-Etienne ». Selon le PRES, ce capital doit générer 41,6 millions d'euros par an (avec un taux d'intérêt à 3,41 %). La gestion des crédits sera confiée à sa future fondation, issue de la transformation de la fondation scientifique de Lyon et du Sud-Est et de la fondation Rhône-Alpes Futur (AEF n°290037). Cette dotation visée par l'Université de Lyon représente la moitié des 2,5 milliards d'euros demandés par le PRES dans ses réponses aux appels d'offres du grand emprunt, selon le chiffre avancé par son président, Michel Lussault, le 8 septembre 2010 (AEF n°260958).

Lire la suiteLire la suite
Pôles de compétitivité : Lyonbiopôle lance la plate-forme d'innovation AcCInov qui « préfigure un projet d'IRT que construit le pôle »

Lyonbiopôle, pôle de compétitivité mondial spécialisé dans la lutte contre les maladies infectieuses et les cancers, débute jeudi 2 septembre 2010 la réalisation de sa nouvelle plate-forme d'innovation AcCInov (Accélérer la mise en oeuvre du centre d'infectiologie pour mieux innover). Dans la continuité du centre d'infectiologie de Lyonbiopôle, lancé le 15 juin 2009, cette nouvelle zone de 6 000 m2 de plateaux techniques s'inscrit dans la politique d'infrastructures du pôle mondial (AEF n°296269). « Les ambitions affichées par AcCInov préfigurent le projet que construit Lyonbiopôle en réponse à l'appel IRT (institut de recherche technologique), lancé par le CGI dans le cadre des investissements d'avenir », annonce le pôle (AEF n°264977). Cette plate-forme va « permettre de tripler la surface dédiée à l'accueil des projets de recherche préclinique et clinique en biotech et biopharma de ses membres ». L'ouverture des portes est prévue en juin 2013.

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Grand emprunt : l'appel à manifestation d'intérêt pour les instituts de recherche technologiques

L'appel à manifestation d'intérêt « instituts de recherche technologiques » du volet « valorisation » des investissements d'avenir est lancé mercredi 30 juin 2010 sur le site de l'ANR avec une date limite de réponse fixée au 3 septembre 2010. Cet AMI (appel à manifestations d'intérêt) est « indépendant » des futurs appels à projets IRT, précise l'ANR, et le fait d'y répondre n'est « pas nécessaire pour soumettre un dossier lors d'un futur appel à projets IRT », ajoute l'agence. Le premier appel à projets « IRT » sera « publié au mois d'octobre 2010 pour une date limite de soumission en décembre 2010 et ce programme sera « doté de deux milliards d'euros dont au maximum 25 % est consommable pour la création de quatre à six IRT », poursuit l'agence.

Lire la suiteLire la suite