Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Grand Paris : « accord historique » entre l'État et la région sur les transports pour un montant de 32,4 milliards d'euros d'ici à 2025

Jean-Paul Huchon, président (PS) de la région Île-de-France, et Maurice Leroy, ministre de la Ville en charge du Grand Paris, annoncent, mercredi 26 janvier 2011, « un accord historique » sur la mise en oeuvre d'un plan de modernisation des réseaux existants, le financement et le tracé du « Grand Paris express », un réseau de métro automatique de rocade autour de Paris. Celui-ci reprend des éléments du métro Grand Paris, soutenu par l'État (AEF Habitat et Urbanisme n°261590), d'Arc express, soutenu par la région (AEF Habitat et Urbanisme n°261490), des propositions de l'AIGP (Atelier international du Grand Paris) (AEF Habitat et Urbanisme n°255348), le tout pour un montant global d'investissement de 32,4 milliards d'euros d'ici à 2025, plan de mobilisation régional pour les transports inclus. Le protocole d'accord fera l'objet cette semaine d'une contribution conjointe État-région dans le cadre des deux débats publics qui s'achèvent lundi 31 janvier 2011. L'accord porte également sur la maîtrise d'ouvrage du réseau, la gouvernance de la SGP (Société du Grand Paris) et l'approbation du Sdrif (Schéma directeur de la région Île-de-France). Cependant, Maurice Leroy et Jean-Paul Huchon « prennent acte d'un désaccord » sur la desserte du plateau de Saclay.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Grand Paris : Yves Albarello et Annick Lepetit nommés rapporteurs pour le suivi de la loi du 3 juin 2010

Les députés Yves Albarello (UMP, Seine-et-Marne) et Annick Lepetit (SRC, Paris) ont été nommés rapporteurs de la mise en application de la loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris par la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale, mercredi 19 janvier 2011. Yves Albarello était rapporteur de la loi lors de son examen et Annick Lepetit, également adjointe au maire de Paris en charge de la mobilité et vice-présidente du Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France), était très impliquée dans les débats au nom du groupe SRC (Socialiste, radical et citoyen). Les deux députés devront faire état des textes réglementaires publiés ainsi que des dispositions qui n'auront pas fait l'objet des textes d'application nécessaires.

Lire la suiteLire la suite
Grand Paris : dernières négociations entre la région et l'État sur le financement et la maîtrise d'ouvrage du futur réseau de transport

« Le dialogue s'est renoué avec l'État de manière constructive. Les discussions n'ont pas encore abouties mais si nous arrivons à un accord satisfaisant ce sera historique pour les transports franciliens », explique à AEF Habitat et Urbanisme Jean-Paul Huchon, le président (PS) de la région Île-de-France. Il s'exprime mercredi 12 janvier 2011, à l'occasion de la réunion publique commune aux débats sur le métro Grand Paris et Arc Express, sur le thème « coûts et financements ». Concrètement, les grandes lignes de l'accord sur le métro Grand Paris sont désormais connues, seuls certains points restent à discuter entre l'État et la région, mais également au sein de la majorité régionale PS-EELV (Europe-Écologie-Les Verts). Conséquence, une communication en Conseil des ministres sur le sujet, initialement prévue mercredi 12 janvier, a été repoussée comme l'explique Maurice Leroy, jeudi 13 janvier, en marge d'un déjeuner organisé pour célébrer les 20 ans de la politique de la Ville : « Cela a été retardé parce qu'au sein de la majorité régionale, et ce n'est pas aberrant, il y a un certain nombre de calages à faire. Respectons ce temps de discussion que Jean-Paul Huchon m'a demandé. On peut encore patienter quelques jours pour un projet qui va aller jusqu'en 2020. »

Lire la suiteLire la suite
Maurice Leroy installe un comité de pilotage chargé de trouver une convergence entre le métro Grand Paris et Arc Express

Maurice Leroy, ministre de la Ville en charge du Grand Paris, a installé, mercredi 8 décembre 2010, un comité de pilotage chargé de trouver une convergence entre les deux projets de transports actuellement en débat public : le métro Grand Paris, porté par l'État et la SGP (Société du Grand Paris, et Arc Express, porté par la région Île-de-France et le Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France). Le comité réunira une fois par semaine l'ensemble des acteurs concernés (1). « L'objectif est de trouver une convergence sur le tracé mais pas seulement, le comité travaillera à tous les aspects du projet du Grand Paris », précise le cabinet du ministre, lundi 13 décembre. Les premières réunions porteront ainsi sur les transports (14 décembre), le logement (5 janvier) et l'emploi et le développement économique (12 janvier).

Lire la suiteLire la suite

Urbanisme et Aménagement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Grand Paris : l'AIGP propose un « grand système métropolitain » doté de huit nouvelles lignes souterraines et aériennes
Lire la suite
La Cour des comptes recommande un rapprochement entre Arc Express et le métro Grand Paris

« Nous recommandons un rapprochement entre ces deux projets [Arc Express et le métro Grand Paris] qui doivent et peuvent faire l'objet de convergence », déclare Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, mercredi 17 novembre 2010, lors de la présentation du rapport « Les transports ferroviaires régionaux en Île-de-France ». « Ces projets méritent une analyse objective de leurs prévisions de trafic, de leurs coûts, et de leur rentabilité socio-économique et financière. Ils sont en effet concurrents. Une telle étude préalable gagnerait à s'appuyer sur des expertises indépendantes de tout opérateur ou financeur », ajoutent les magistrats. En ce qui concerne l'organisation institutionnelle, le rapport estime que la création du Stif (Syndicat des transports d'île-de-France) par la décentralisation mise en place en 2005 est une réussite mais appelle ce dernier à « exercer pleinement ses compétences ». Sur ce point, Didier Migaud remarque que « la loi du 3 juin 2010 sur le Grand Paris a créé un établissement public chargé de concevoir et réaliser le nouveau réseau de transport, mission qui aurait dû revenir au Stif, conformément à l'organisation issue de la réforme de 2005. »

Lire la suiteLire la suite

Urbanisme et Aménagement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Grand Paris : la région propose un tracé complémentaire rapprochant Arc Express et le « grand huit »
Lire la suite