Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Perpignan : l'université va se retirer du PRES de Montpellier dans sa version actuelle, annonce Jean Benkhélil, son président

« Je vais me retirer du PRES Université Montpellier Sud de France dans sa version actuelle », déclare à AEF jeudi 27 janvier 2011, Jean Benkhélil, président de l'université Perpignan Via Domitia. « Il ne m'apporte rien et me coûte cher [l'UPVD contribue à hauteur de 15 000 euros par an au PRES UMSF]. » Il refuse également que les enseignants-chercheurs perpignanais signent leurs publications du label « PRES UMSF ». « Actuellement, le PRES n'a plus qu'une mission, le plan campus, puisque les trois universités montpelliéraines ont abandonné la fusion. Or, Perpignan n'est pas dans l'opération campus », rappelle-t-il. Il se dit prêt, en revanche, à rejoindre le « PRES nouvelle formule », proposé dans le cadre de l'idex (AEF n°251648), si l'université de Perpignan est « considérée comme un vrai partenaire » et « en tenant compte du fait que l'UPVD est dans un 'pool' d'universités catalanes » (1) (AEF n°272919).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Montpellier : le projet d'idex repose sur une FCS et un PRES reconfiguré, et le projet de fusion est abandonné

Une FCS comme « instance stratégique » de l'idex ; un PRES reconfiguré ayant un rôle d'opérateur unique pour toutes les actions de mutualisation et de coopération entre les établissements de la région Languedoc-Roussillon ; et un sénat académique ou conseil confédéral, « instance de représentation démocratique et collective » selon les termes d'Anne Fraïsse, présidente de Montpellier-III Paul-Valéry, commun aux deux entités de manière à « faire le lien entre le PRES et la fondation ». Tel est le projet de gouvernance de l'idex et du site de Montpellier présenté lors d'une conférence de presse, mardi 4 janvier 2011, par Philippe Augé, président de Montpellier-I, Danièle Hérin, présidente de Montpellier-II et Anne Fraïsse, présidente de Montpellier-III Paul-Valéry. Les trois universités annoncent également l'abandon de la fusion prévue pour 2012, au profit de la constitution d'une « université confédérale ». « Ce schéma, identique à celui de l'université de Californie, permet à chaque établissement de conserver son autonomie, ses spécificités et sa personnalité morale tout en étant représenté sous l'appellation Université Montpellier Sud de France, UMSF, comme l'actuel PRES », développe Danièle Hérin.

Lire la suiteLire la suite
Perpignan : désaccord entre l'UPVD et Montpellier-II sur les masters d'enseignement. Les discussions se poursuivent

« Nous n'avons pas réussi à nous mettre d'accord avec l'université Montpellier-II au sujet des masters métiers de l'éducation et de la formation », explique à AEF, mardi 20 juillet 2010, Fabrice Lorente, vice-président Cevu de l'UPVD (université Via Domitia de Perpignan). « La discussion reste ouverte », affirme pour sa part Danièle Hérin, présidente de Montpellier-II Sciences et techniques. « Suite à l'autorisation du Cneser du 20 juillet 2010 d'habiliter nos deux parcours (parcours classique et bilingue français/occitan), nous allons ouvrir nos masters premier degré et, vu les dates d'inscription, nous espérons accueillir 40 à 50 étudiants pour cette année. » Les étudiants du site de Perpignan peuvent donc s'inscrire à l'IUFM, école interne de Montpellier-II ou à l'UPVD. Pour les masters disciplinaires du second degré, chaque université conserve l'inscription de ses étudiants. L'UPVD enregistre 120 inscrits pour les six masters disciplinaires proposés à la rentrée. L'IUFM n'en propose pas sur le site de Perpignan, tous étant localisés à Montpellier.

Lire la suiteLire la suite
Cinq universités françaises et catalanes créent un PRES transfrontalier « Perpignan-Méditerranée »

L'UPVD (université Perpignan Via Domitia), l'UPMC (Paris-VI) via son Observatoire océanique de Banyuls, l'université de Gérone (Espagne), l'université Les îles Baléares (Espagne) et l'université de Lleida (Espagne) signent lundi 22 mars 2010, à Gérone, une convention constitutive d'un PRES transfrontalier. Baptisé « PRES Perpignan-Méditerranée », il rassemble 80 000 étudiants et 3 300 enseignants-chercheurs. « L'idée est venue du fait que les cinq universités travaillent déjà ensemble, ont des projets et des réalisations communes », explique Jean Benkhélil, président de l'UPVD. « Ce PRES n'est pas concurrent du PRES montpelliérain. Il ne s'agit pas de créer un contre-pouvoir, ni de concurrencer qui que ce soit », précise-t-il. « La porte n'est pas fermée : les universités de Montpellier, Toulouse et Barcelone pourront nous rejoindre plus tard mais pour que le projet puisse se réaliser rapidement, nous ne pouvons pas ouvrir la porte trop grande. Nous souhaitons avoir une dynamique avec les universités qui se connaissent et qui travaillent déjà ensemble. »

Lire la suiteLire la suite