Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La dissolution de l'escadron de gendarmerie mobile de Narbonne au sommaire de « L'Essor »

Le maire (PS) de Narbonne (Aude), Jacques Bascou dénonce la dissolution de l'escadron de gendarmerie mobile de sa ville, dans le numéro de février 2011 de « L'Essor de la gendarmerie nationale », le mensuel publié par l'Union nationale du personnel en retraite de la gendarmerie. La caserne de Narbonne fait en effet partie de la liste des sept escadrons qui doivent être supprimés en 2011, portant à quinze le nombre de dissolutions depuis 2010 (AEF Sécurité globale n°255040 et (AEF Sécurité globale n°265135). Le maire souligne que les justifications apportées pour la fermeture de l'escadron de Narbonne sont « les nouvelles missions de la gendarmerie qui devraient entraîner une plus grande réactivité » et les « économies nécessaires dans le cadre de la RGPP (révision générale des politiques publiques) »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Une nouvelle procédure disciplinaire sera engagée » contre Jean-Hugues Matelly (Direction de la gendarmerie nationale)

La direction générale de la gendarmerie nationale prend acte, mercredi 12 janvier 2011, de l'arrêt du Conseil d'État, rendu « à la requête de Jean-Hugues Matelly, et qui a été notifié au Premier ministre et au ministre de la Défense » (AEF Sécurité globale n°251104). Conformément à cet arrêt, le chef d'escadron sera donc « réintégré au sein de la gendarmerie nationale », précise la DGGN dans un communiqué. Elle souligne cependant qu'une « nouvelle procédure disciplinaire sera engagée à raison de la faute commise par M. Matelly ». L'autorité disciplinaire de la gendarmerie dispose, en effet, « ainsi que le relève expressément le Conseil d'État » d'un « éventail de sanctions, 'notamment de la possibilité de prendre une mesure de retrait d'emploi allant jusqu'à douze mois' », précise-t-elle.

Lire la suiteLire la suite
Rapport d'étape de la RGPP : le bilan et les mesures à venir concernant la sécurité publique

« Mise en place de la police d'agglomération à Lille en 2010 et à Lyon et Marseille en 2011 » (AEF Sécurité globale n°270485), « mutualisation police-gendarmerie des formations continues en 2011 », « généralisation du procès verbal électronique terminée en 2013 ». Ce sont les principales mesures nouvelles qui seront mises en place en matière de sécurité publique dans le cadre de la RGPP (révision générale des politiques publiques), dont le quatrième rapport d'étape a été présenté par François Baroin, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État, lors du conseil des ministres, mercredi 30 juin 2010 (AEF Sécurité globale n°265165). « La nouvelle phase de réformes fait porter l'effort sur les effectifs en charge des fonctions support en préservant le plus possible les fonctions opérationnelles du ministère de l'Intérieur, précise le rapport. De nouveaux chantiers d'optimisation des fonctions support seront pour cela lancés. Une nouvelle phase de dématérialisation de certaines démarches pour les associations et les citoyens a également été décidée », selon le rapport d'étape.

Lire la suiteLire la suite