Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La nouvelle CHT du Sillon lorrain sera « la colonne vertébrale de l'organisation des soins » (J.-Y. Grall, directeur de l'ARS)

La création d'une « CHT du Sillon Lorrain (1) », réunissant le CHU de Nancy et le CHR de Metz-Thionville, vient d'être annoncée par les présidents de leurs conseils de surveillance respectifs, le maire de Nancy André Rossinot et le maire de Metz Dominique Gros, ce lundi 31 janvier 2011 à la direction générale du CHR à Metz (Moselle), suite à sa validation par ces instances la semaine dernière (avec un vote contre au niveau du CHU ; et à dix voix contre cinq, dans l'établissement mosellan, de sources syndicales). Cette CHT rassemble l'équivalent de 3 726 lits et places et de 13 743 professionnels (2). « Nous pouvons être fiers, en Lorraine, de mettre sur pied la première CHT de France de cette importance, avec un socle universitaire qui devrait donner des idées ailleurs », indique Jean-Yves Grall, directeur général de l'ARS Lorraine. « Basée sur deux établissements et trois sites, elle est la colonne vertébrale de l'organisation sanitaire des soins en Lorraine, avec toutes les coopérations qui naîtront ou se poursuivront, dans une optique de gradation des soins ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement