Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

« Mon job est de trouver le bon équilibre entre les demandes des actionnaires et celles des étudiants » (Gary McCullough, PDG du groupe CEC)

De passage en France à l'occasion d'une conférence sur le e-learning (AEF n°250712 ), Gary McCullough, PDG depuis quatre ans du groupe américain CEC (Career Education Corporation) (1), répond aux questions d'AEF en tant qu'acteur important du marché de l'enseignement supérieur privé. Le groupe CEC est en effet la maison-mère du groupe Inseec depuis 2003 (AEF n°429202) et de l'institut Marangoni (école de mode et de design), ainsi que de l'International university of Monaco, qu'il a rachetée en avril 2010 (AEF n°268047 et n°270990). Gary McCullough fait état de ses projets d'extension en Europe, et expose sa vision du marché de l'enseignement supérieur. « Il y a des étudiants qui trouvent un bénéfice à aller dans une institution privée, malgré le coût que cela représente », dit-il. « Je pense que l'une des raisons, c'est que les institutions financées par l'État sont souvent plus traditionnelles, dans leurs modes de fonctionnement, que les établissements privés. Ces derniers sont davantage précurseurs et innovants. De plus, le financement public devient de plus en plus difficile à assurer. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Rachat de l'International university of Monaco : le groupe Inseec « renforce son axe européen, de Londres à Milan » (Catherine Lespine, DG)

« L'IUM (International university of Monaco) est une véritable plateforme internationale et son contenu académique m'a stupéfaite. Je n'ai eu de cesse de me battre face à de nombreux candidats pour pouvoir reprendre cette école », explique Catherine Lespine, directrice générale du groupe Inseec, à propos du rachat par son propriétaire, le groupe américain d'enseignement supérieur CEC (Career education corporation), de l'école privée monégasque le 15 avril 2010 (AEF n°270990 ). Basé à Chicago, CEC a confié le management de l'IUM au groupe Inseec. « Nous avons créé une école de qualité en l'espace de 8 ans, mais nous étions arrivés à un plateau de développement. Pour aller plus loin, nous avions besoin de nous adosser à un groupe puissant », explique pour sa part Maxime Créner, directeur de l'IUM, qui a créé l'école en 2002 après une carrière dans l'industrie, puis à la direction de l'ESC Marseille (aujourd'hui Euromed) et du Ceram (devenue Skema).

Lire la suiteLire la suite