Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

« Les efforts d'adaptation demandés à la gendarmerie mobile sont équivalents à ceux demandés aux CRS » (Jacques Mignaux, DGGN)

« Les efforts d'adaptation demandés à la gendarmerie mobile sont équivalents à ceux demandés aux CRS. Cela correspond aux directives du ministre, lequel veille en permanence à l'équilibre de traitement entre les deux forces », indique le directeur général de la gendarmerie dans une communication à l'ensemble de ses personnels, lundi 1er février 2011. Dans ce texte, transmis partiellement à AEF Sécurité globale par le service de communication de la gendarmerie, le général Jacques Mignaux revient sur l'annonce par le ministre de l'Intérieur du maintien des compagnies de CRS de Lyon et Marseille (AEF Sécurité globale n°249418). « La gendarmerie mobile et les compagnies républicaines de sécurité sont chacune concernées, dans le cadre de la révision générale des politiques publiques, par une diminution d'environ 10 % de leurs effectifs. Ces diminutions ont trouvé à s'appliquer de manière différenciée pour chaque force, en fonction de ses caractéristiques. Les CRS ont en effet moins de compagnies, mais chacune compte un effectif plus important que nos escadrons », affirme-t-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L'Union du personnel en retraite de la gendarmerie et « L'Essor » demandent un « moratoire des suppressions d'escadrons »

L'UNPRG (Union nationale du personnel en retraite de la gendarmerie) et le journal « L'Essor de la gendarmerie nationale » demandent un « moratoire sur la suppression de tout escadron de gendarmerie mobile » après la décision du ministère de l'Intérieur de maintenir deux compagnies de CRS, mardi 1er février 2011 (AEF Sécurité globale n°249418). L'UNPRG et « L'Essor » rappellent que « depuis le 1er septembre 2010 huit escadrons de gendarmerie mobile ont été supprimés à Besançon, Dijon, Strasbourg, Toulouse, Mont-de-Marsan, Saint-Malo, Satory et Melun » et indiquent que ces suppressions, « ainsi que celles de brigades territoriales, se sont effectuées dans un silence assourdissant ». Ils précisent également que « la disparition de l'escadron de Narbonne est en cours » et affirment que « six autres sont programmés pour être rayés des effectifs en 2011 », dont ceux de Nantes et Rennes (AEF Sécurité globale n°249488) .

Lire la suiteLire la suite
CRS : des syndicats demandent une baisse des effectifs plutôt que des fermetures après avoir rencontré le DGPN et avant de voir le ministre

Des syndicats de policiers représentants les gradés et gardiens seront reçus vers 20h30 par Brice Hortefeux pour évoquer l'avenir des CRS (compagnies républicaines de sécurité), lundi 31 janvier 2011 (AEF Sécurité globale n°249775). Frédéric Péchenard, directeur général de la police nationale, a successivement rencontré les syndicats de commissaires, d'officiers et de gardiens et gradés dans l'après-midi. Selon les informations recueillies par AEF Sécurité globale auprès des syndicats, le DGPN a confirmé que la fermeture des compagnies 45 (Lyon) et 54 (Marseille) était à l'étude. Il a en revanche assuré qu'aucune décision politique n'avait encore été prise et il a démenti tout projet de fermeture de compagnies supplémentaires.

Lire la suiteLire la suite