Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°248704

Une prestation veuvage pour prévenir l'entrée dans la dépendance (expérimentation conduite en Bourgogne et en Franche-Comté)

Mis en place en septembre 2010, à titre expérimental, dans le Doubs et, pour partie, en Côte-d'Or, le dispositif d'accompagnement en période de veuvage est étendu, depuis le 1er février 2011, à l'ensemble de la région Franche-Comté avant son évaluation programmée en juin 2011. Il vise à prévenir l'entrée dans la dépendance, qui serait fortement « liée à des périodes de rupture et de décompensation intervenant dans la vie des personnes âgées », selon Bernard Tapie, le directeur adjoint en charge de l'action sociale à la Carsat Bourgogne Franche-Comté. La nouvelle prestation est mise en place, outre la Carsat, par la MSA (Bourgogne et Franche-Comté) et le RSI de Franche-Comté, réunis en un groupement d'intérêt économique (GIE) baptisé Impa (pour ingénierie maintien à domicile des personnes âgées) qui, en Bourgogne et en Franche-Comté, organise leur politique de maintien à domicile des personnes âgées les plus autonomes (classées GIR 5 et 6 selon la grille Aggir). Il s'appuie sur les préconisations de l'étude confiée en 2009 par le GIE au pôle gérontologique interrégional et conduite, de manière opérationnelle, par Aurélie Geng (sociologue). Il doit faire l'objet d'une évaluation transmise à la Cnav qui mène une réflexion sur les prestations d'urgence.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'action sociale des régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco se concentre en 2009 sur la prévention de la dépendance

La gestion de fonds d'action sociale est l'une des spécificités des régimes de protection sociale paritaire qui fait l'objet de deux rapports publiés ce mercredi 24 novembre 2010. L'action sociale permet de conduire en direction des adhérents des politiques sociales adaptées à leurs besoins qu'il s'agisse de bourses à destination d'orphelins, d'entretenir des centres de vacances ou des centres d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes, voire de conduire des actions de prévention qui se traduiront en retour par des économies pour les régimes concernés. 2009 a vu le début de la mise en oeuvre de nouvelles orientations prioritaires dans les deux régimes : poursuite du déploiement des centres de prévention avec le nouveau projet de Strasbourg ; préparation de l'extension du service « Sortir Plus » dans 15 nouveaux départements en 2010 avec un nouveau prestataire de Cesu ; élaboration d'un plan spécifique en vue de « prolonger l'autonomie à domicile des personnes âgées ou personnes handicapées », dont la rénovation du partenariat avec la Cnav ; poursuite des actions contenues dans le plan médico-social et sanitaire étendu pour une année supplémentaire (2008-2013).

Lire la suiteLire la suite
Bourgogne / Franche-Comté : la Carsat, le RSI et la MSA mettent en place un dispositif de « sortie d'hospitalisation » des personnes âgées

Entre 4 et 4,7 millions d'euros : c'est l'économie qu'a permis de dégager, en deux ans et demi, la prestation baptisée « sortie d'hospitalisation » mise en place en 2007 par la Carsat Bourgogne Franche-Comté, le RSI Franche-Comté, la MSA Bourgogne et la MSA Franche-Comté. Tel est le bilan positif qu'ont tiré, lundi 15 novembre 2010 au palais des congrès de Beaune (Côte-d'Or), les quatre partenaires, réunis au sein du GIE IMPA (pour ingénierie de maintien à domicile des personnes âgées). Ce dispositif, expérimental en France, a bénéficié à près de 10 000 personnes âgées peu dépendantes (GIR 4, 5 et 6), dans les deux régions. La prestation permet d'éviter, dans la majeure partie des cas, le retour à l'hôpital grâce à un accompagnement mis en place et financé dès le premier jour de leur retour à domicile. Les besoins sont évalués dans les établissements hospitaliers par un référent.

Lire la suiteLire la suite