Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Grand emprunt : les présidents des comités licence et master demandent à Valérie Pécresse un appel à projets sur l'innovation pédagogique

« Nous souhaitons une initiative de l'État, que vous pourriez porter, en faveur de l'innovation pédagogique », déclarent Jean-Michel Jolion et Gilles Raby, respectivement président du comité de suivi master et président du comité de suivi licence, dans un courrier adressé à Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et au Commissariat général à l'investissement, mercredi 16 février 2011. Estimant que l'innovation pédagogique, « source d'amélioration de notre dispositif de formation », est « l'oubliée du programme d'investissements d'avenir », les deux présidents souhaitent qu'elle soit « soutenue explicitement par l'État au même titre que l'innovation technologique ou l'innovation des services ». Ils ajoutent que « le recours aux Tice et le numérique ne sauraient résumer les seuls champs d'expression de l'innovation pédagogique ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 74 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Journées de la CDUL : Jean-Michel Jolion (comité master) plaide pour « un vrai master en quatre semestres »

« Il faut un vrai master en quatre semestres », déclare Jean-Michel Jolion, président du comité de suivi master (AEF n°267097), à l'occasion des journées d'études de la CDUL organisées à Marseille vendredi 4 et samedi 5 février 2011. Selon lui, « un cursus construit sur quatre semestres » permettra de mettre en oeuvre les « cinq clés d'une insertion professionnelle réussie » : « libeller les dénominations de diplômes comme des marques », « rapprocher les finalités de formation », « associer les entreprises aux contenus de formation », « mieux accompagner les étudiants dans la préparation de leur projet professionnel », et « intégrer les stages au cursus pédagogique ». Une cinquantaine de doyens et directeurs d'UFR de lettres, langues, arts, et sciences humaines étaient réunis à l'université de Provence (Aix-Marseille-I) pour débattre de l'insertion professionnelle des étudiants de SHS et de la gouvernance des universités dans le cadre de la LRU.

Lire la suiteLire la suite
Plan réussite en licence 2 : « il faut travailler avec les acteurs du monde socio-professionnel » (Gilles Raby, comité de suivi licence)

« L'insertion professionnelle au niveau licence ne se décrète pas. Il faut travailler avec les acteurs du monde socio-professionnel pour connaître les compétences dont ils ont besoin », affirme Gilles Raby, président du comité de suivi de la licence, suite aux annonces de Valérie Pécresse le 17 décembre 2010 sur l'étape 2 du plan licence (AEF n°252680). La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche veut faire de la licence « un diplôme de référence pour l'emploi », grâce notamment à une « une professionnalisation de la formation ». « Le coeur du cursus doit rester la spécialité choisie, mais à cela pourraient se greffer des modules transversaux, de connaissance des organisations et des entreprises, dès la L1. Ainsi, je parlerais de préparation à la vie professionnelle plutôt que de 'professionnalisation' », détaille à AEF Gilles Raby.

Lire la suiteLire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
Le comité de suivi licence va lancer un questionnaire sur le niveau L « pour connaître les attentes des acteurs » (Gilles Raby)
Lire la suite