Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Saclay : l'Ensae ParisTech souhaite constituer « le premier pôle d'économie français » avec HEC et Polytechnique à l'horizon de 5 ans

« Mon objectif, c'est que dans les classements de recherche, le pôle d'économie de Saclay que l'Ensae va constituer avec HEC et l'École Polytechnique soit le premier en France », indique Antoine Frachot, directeur du Genes (Groupe des écoles nationales d'économie et statistique), qui regroupe l'Ensae ParisTech, l'ENSAI Rennes, le Crest (1) et le Cepe (2) au sein d'un EPSCP unique depuis le 1er janvier 2011 (AEF n°250708 ). « Il existe aujourd'hui trois grands pôles d'économie en France : Toulouse school of economics, Paris school of economics et le nôtre. Nous sommes en concurrence avec eux, même si nous entretenons par ailleurs des liens étroits avec PSE en tant que membres associés. Nous ne voulons pas les casser », dit aussi Antoine Frachot, qui rappelle que l'Ensae prévoit de déménager à Saclay en 2014, dans un bâtiment qui accueillera le département d'économie de l'École Polytechnique ainsi que des bureaux qui seront mis à disposition de certains autres professeurs venant d'AgroParisTech, d'HEC, etc. « Le programme immobilier est lancé, nous disposons de 50 millions d'euros venant du grand emprunt », indique-t-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement