Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« La sécurité des aéroports est complexe, on ne peut atteindre une étanchéité de 100 % » (Damien Striebig, commandant de la GTA)

« La sécurité des aéroports reste quelque chose de complexe, on ne peut atteindre une étanchéité de 100 % », déclare à AEF Sécurité globale le colonel Damien Striebig, commandant de la GTA (gendarmerie des transports aériens). L'objectif de cette formation spécialisée rattachée à la DGAC et à la DGGN « est de maintenir l'équilibre entre le niveau de sûreté et la capacité à transporter les passagers de manière acceptable », indique son commandant. Il revient sur le partage des tâches entre son service et la PAF (Police aux frontières), sur le contrôle des prestataires privés, et insiste sur le poids de la réglementation européenne en matière de sûreté aérienne. En outre, il souligne que la sûreté d'un aéroport « ne se limite pas à l'inspection et au filtrage des passagers, il faut prendre en compte l'inspection filtrage du personnel, des bagages de soute et du fret et la surveillance des zones de maintenance ». Il annonce que des travaux sont en cours sur l'utilisation de drones dans l'espace aérien civil.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Thales investit dans l'entreprise Multi X, spécialisée dans la détection par rayon X dans les aéroports

L'industriel Thales annonce son entrée au capital de l'entreprise Multi X, mercredi 26 janvier 2011. « Entreprise de technologies innovantes au service de la sécurité aéroportuaire », Multi X a vu le jour « en octobre 2010, avec l'appui du CEA (Commissariat à l'énergie atomique), par Jacques Doremus et Patrick Radisson, tous deux issus du groupe Thales », indique le groupe français de défense et de sécurité. Thales Corporate Ventures, filiale de Thales, participe à hauteur de 20 % du capital social de Multi X. Ce dernier s'élève à 37 500 euros.

Lire la suiteLire la suite
Sûreté aérienne : des syndicats réagissent à la diffusion d'un reportage qui montre des « manquements aux règles de sûreté »

La sécurité aéroportuaire est « un maillon fragilisé par des contraintes économiques », dénonce la fédération de l'équipement, de l'environnement, des transports et des services de FO (Force ouvrière), vendredi 7 janvier 2010, au lendemain de la diffusion d'un reportage sur France 2 montrant des « manquements aux règles de sûreté » aux points d'inspection-filtrage des aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle et Marseille-Provence. Des journalistes de l'émission « Envoyé spécial » ont pu pénétrer, à deux reprises, dans un avion en possession d'un pistolet placé dans leurs bagages à main, sans que l'arme ait été repérée par les agents de sécurité aéroportuaire. Le transfert de la sûreté aéroportuaire « dans le champ concurrentiel, dans un contexte de croissance exponentielle, a eu pour effet la recherche constante du moindre coût au détriment de la qualité de la prestation fournie. De plus les employeurs et les donneurs d'ordre considèrent le coût de la main d'oeuvre comme variable d'ajustement. De telles pratiques s'opposent au renforcement de la professionnalisation des personnels et donc de la sécurité des passagers », dénonce FO.

Lire la suiteLire la suite
Entreprises de sécurité privée dans les aéroports : Unité SGP Police et Alliance demandent un contrôle accru de l'État

« Il faut que les questions de sécurité, notamment à l'intérieur des transports, soient placées sous le contrôle de l'État », affirme le secrétaire général d'Unité SGP Police-Fo, Nicolas Comte, sur « France Info », jeudi 6 janvier 2011. Il réagit à la diffusion dans l'émission « Envoyé spécial » sur « France 2 » d'un reportage dans lequel deux journalistes parviennent à prendre un vol Paris-Nice au départ de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle avec une arme en pièces détachées dans leurs bagages à main, le 8 novembre 2010. Pour le secrétaire général d'Unité SGP-Police-FO, ce reportage « démontre qu'il y a véritablement un danger de s'engager de plus en plus en avant dans la direction de sous-traiter la sécurité à des sociétés privées ». Il recommande à l'État de « faire un audit de sécurité » et de [s'impliquer] plus en contrôlant et en supervisant la totalité de ces opérations ». Pour Nicolas Comte, « on pourrait augmenter le cahier des charges [des sociétés de sécurité privée] et envisager que tout cela soit placé sous l'autorité, le contrôle direct de fonctionnaires du ministère de l'Intérieur ».

Lire la suiteLire la suite

Sécurité privée

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Les agents de sûreté aérienne ont un problème de reconnaissance » (Patrick Thouverez, syndicat des entreprises de sûreté aérienne)
Lire la suite
États-Unis : la sécurité des aéroports est encore faillible, malgré son renforcement depuis le 11 septembre 2001

« Dans les jours suivant le 11 septembre, le gouvernement s'est précipité pour reconstruire un système de sécurité qui redonne confiance aux Américains pour reprendre l'avion », explique CBS dans un article paru le 17 octobre 2010. Le département de sécurité intérieure américain aurait ainsi dépensé plus de 40 milliards de dollars pour reconstruire le système de sécurité de l'aviation depuis les attaques de 2001, selon le « New York Times ». « Le congrès a enlevé la responsabilité de la sécurité de l'aviation à l'administration fédérale (FAA : Federal aviation administration) pour créer l'administration de la sécurité du transport (TSA), qui s'occupe également des contrôles de sécurité dans les autres types de transport ». Beaucoup du travail anciennement dévolu aux compagnies ou aux opérateurs privés est désormais effectué par du personnel fédéral.

Lire la suiteLire la suite