Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Budget : Sauvons la recherche répond aux « contre-vérités » de Valérie Pécresse

« L'ensemble des syndicats et associations concernés, tout comme les partis de gauche, ont démontré à de nombreuses reprises que la croissance réelle de la recherche avait été nulle depuis 2007, le budget de la recherche ayant été artificiellement gonflé par des astuces de présentation. » C'est ce que déclare le collectif SLR (Sauvons la recherche), jeudi 24 février 2011, en réponse à une tribune de Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, publiée le même jour sur le site internet du « Monde » (AEF n°247253). Pour SLR, cette tribune montre que la ministre « reprend ses contre-vérités habituelles sur les 'hausses de budget' ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Budget supérieur-recherche : une « réalité qui dérange » selon Valérie Pécresse (« Le Monde »). Bertrand Monthubert (PS) lui répond

« Après des décennies de sous-investissement et d'indifférence […], la France est de retour dans la bataille mondiale de l'intelligence », écrit Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans une tribune intitulée « Budget de l'enseignement supérieur et de la recherche : la réalité qui dérange », publiée sur le site du « Monde », jeudi 24 février 2011. Elle ajoute que « depuis 2007, les hausses de budget atteignent 22 % pour les universités, 21 % pour l'Inserm ou bien encore 14 % pour le CNRS ». « En cinq années à peine, l'université et la recherche françaises auront rattrapé leur retard avec neuf milliards d'euros supplémentaires », poursuit Valérie Pécresse.

Lire la suiteLire la suite
Projet de budget 2011 pour la recherche : les réactions du PS, du SNCS et de SLR

« Les masques tombent », juge Bertrand Monthubert, secrétaire national du PS à l'enseignement supérieur et à la recherche, dans un communiqué diffusé jeudi 30 septembre 2010, juste après la présentation du budget 2011 faite par Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (AEF n°259256). Pour lui, « les calculs sont clairs : à périmètre constant, les crédits budgétaires de l'enseignement supérieur et de la recherche ne progresseront que de 0,5 % l'an prochain ». De plus, il souligne que « les milliards annoncés au titre du grand emprunt se dégonflent vite : il s'agit pour l'essentiel d'une dotation virtuelle (…) dont seuls les intérêts – quelques pourcents – sont versés aux laboratoires et aux organismes. La dotation annuelle réelle (…) ne dépasse pas le milliard d'euros » (AEF n°259246).

Lire la suiteLire la suite
PLF 2011 : 412 millions d'euros supplémentaires pour la recherche, dont 267 millions d'euros de crédits budgétaires

Les crédits en faveur de la recherche augmentent de 412 millions d'euros par rapport à 2010, annonce Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en présentant le projet de budget 2011 pour l'enseignement supérieur et la recherche, jeudi 30 septembre 2010. Cette augmentation comprend d'une part une augmentation des crédits budgétaires pour la recherche de 267 millions d'euros (+ 2,7 %) en crédits de paiement par rapport à 2010, qui passent ainsi à 10,273 milliards d'euros en 2011, et d'autre part une augmentation de 145 millions d'euros du crédit impôt recherche, dont le montant des créances passera à 4,957 milliards d'euros en 2011. À ces enveloppes s'ajoutent les « crédits extra-budgétaires » des investissements d'avenir, dont Valérie Pécresse indique qu'ils « injecteront 3,5 milliards d'euros de crédits frais dans les établissements d'enseignement supérieur et de recherche en 2011 ».

Lire la suiteLire la suite