Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Transparence des industries extractives : « L'Itie n'est pas parfaite mais c'est mieux que rien » (Guillaume Grosso, One)

« L'Itie (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) est la première initiative qui met autour de la table les pays du Nord et du Sud, la société civile et les pétroliers. Ce n'est pas parfait, mais c'est mieux que rien », affirme Guillaume Grosso, directeur France de l'ONG One. Il estime que le discours du PDG de Shell à la cinquième conférence de l'Itie qui s'est tenue à Paris les 2 et 3 mars 2011, critiquant toute législation qui imposerait plus de transparence aux industries extractives (L'AEF n°246690), est un « discours du siècle dernier ». Dans une interview à AEF, il fait le bilan de la conférence et décrypte les enjeux à venir.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Industries extractives : One et PWYP demandent des « mesures contraignantes pour plus de transparence ». Pour Aitec, cela « ne suffit pas »

La conférence annuelle de l'Itie (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) sera « le moment idéal pour faire un bilan des actions effectuées et pour discuter de ce qui peut éventuellement être fait dans le but de promouvoir la transparence dans les industries extractives », estime l'ONG One (1). La conférence de l'Itie se déroulera les 2 et 3 Mars 2011, à l'OCDE à Paris. Ouverte aux gouvernements, aux entreprises et à la société civile, elle vise à faire le bilan, pays par pays, des initiatives en matière de transparence des industries extractives. One organise, avec les ONG Global watch et Publish what you pay, une conférence la veille, le 1er mars, sur la transparence et la régulation des industries extractives.

Lire la suiteLire la suite
Transparence financière de l'industrie extractive : « Une appréciation positive au niveau européen » (« Publish what you pay »)

La question de la transparence financière de l'industrie extractive reçoit « une appréciation positive au niveau européen », indique à AEF Michel Roy, mardi 1er février 2011. Michel Roy est chargé de plaidoyer international au sein du Secours catholique, coordinateur de la plateforme française d'ONG « Publish what you pay » (« Publiez ce que vous payez »), dont font partie notamment Sherpa, Amnesty international, les Amis de la Terre et Transparency International France, et membre du conseil d'administration de l'Itie au titre de la société civile. L'Itie est une initiative volontaire pour accroître la transparence des revenus des industries extractives et des gouvernements des pays riches en ressources pétrolières, gazières et minières (1).

Lire la suiteLire la suite
Transparence des industries extractives : plusieurs ONG saluent l'adoption de la loi « Dodd-Franck »

Le CCFD-Terre solidaire, le Secours catholique, Oxfam France et la plateforme française « Publiez ce que vous payez » « saluent une étape décisive vers la transparence du secteur extractif et une victoire de la société civile américaine », lundi 19 juillet 2010, alors que la loi « Dodd-Franck » (1) a été adoptée le 15 juillet par le Sénat américain. Au sein de cette réforme de Wall Street, lancée par le président Barack Obama pour réguler le système financier américain, une mesure est passée « quasi-inaperçue », alors qu'elle est de « portée historique », notent les ONG. « Pour la première fois, les entreprises du secteur extractif cotées à Wall Street devront déclarer les versements qu'elles effectuent au gouvernement de chaque pays dans lequel elles opèrent », expliquent-elles.

Lire la suiteLire la suite